Jusqu’à ce que la mort nous sépare, ou pas…

· 24 août 2018
Avoir un animal de compagnie, c’est comme agrandir sa famille, avoir un nouveau membre de plus. L’amour que nous leur donnons est souvent bien supérieure à ce que nous aurions pu imaginer.

Et ils nous aiment et nous font preuve d’une loyauté sans bornes. Par conséquent, la mort d’un animal de compagnie peut être un coup très dur. Et il en va de même pour eux lorsque c’est nous qui mourrons. Cet article parle d’un nouveau règlement créé à New York : les enterrements de propriétaires et d’animaux domestiques seront bientôt possibles.

Ils disent que la mort est naturelle, mais pourquoi souffrons-nous tant ? Pourquoi voulons-nous être auprès de nos proches pour l’éternité ? Je suis sûr que beaucoup d’entre nous qui possédons un animal de compagnie aimeraient qu’il soit enterré à nos côtés ou vice versa.

C’est ce que le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, pensait.

Un nouveau règlement, enterrer propriétaires et animaux ensemble

un berger allemand sur la tombe de son maitre

Selon Andrew Cuomo, pour les New-Yorkais, les animaux de compagnie deviennent un membre de plus dans la famille. Donc la demande d’être enterrés ensemble ne devrait pas nous surprendre plus que cela. En fait, on estime que plus de 60 % des New-Yorkais ont des animaux de compagnie.

L’idée est que les cimetières d’animaux de compagnie enterreront les cendres des propriétaires avec leurs animaux. Bien qu’il ait été clairement indiqué que ces cimetières ne pouvaient pas facturer des frais indépendants. Ils ne pouvaient pas non plus commencer à promouvoir l’inhumation des humains.

Par conséquent, compte tenu du refus d’imposer des frais supplémentaires, il a été assuré que cette nouvelle législation ne porterait pas préjudice aux cimetières de personnes et qu’elle ne deviendrait pas une arme à double tranchant.

D’où vient l’idée d’enterrer les propriétaires et les animaux de compagnie ?

L’idée est née d’une demande farouche de certains new-yorkais qui exigeaient que cette décision soit personnelle et autorisée. Ce serait une façon de reconnaître la relation étroite entre les propriétaires et leurs animaux de compagnie.

Le taux d’animaux de compagnie est très élevé, car alors que 8,5 millions de personnes vivent à New York, on retrouve 1,1 million d’animaux de compagnie. Tout du moins enregistrés.

Même si cela ne semble pas être une totale nouveauté, car le cimetière d’animaux de compagnie Harstdale prétend que cela est permis depuis le début des années 1920. Ce n’était peut-être pas un fait bien connu, mais c’était autorisé. En fait, en 2011, un des policiers morts de la ville a été enterré à côté de son chien.

À New York, il est clair qu’il est possible d’enterrer propriétaires et animaux ensemble

New York n’est pas la seule ville à appliquer ce règlement. En Virginie, il y a déjà des cimetières d’animaux de compagnie à côté des cimetières de personne. Et en Pennsylvanie, ils permettent à une personne d’être enterrée à côté de son ami animal sans nécessairement être inhumée.

Beaucoup de personnes qui meurent demandent à être enterrées avec leur partenaire, ou tout autre membre de la famille. Pourquoi ne pouvons-nous pas décider si ce membre de la famille est notre animal de compagnie ? En fait, il y a peut-être beaucoup de personnes âgées ou non mariées qui n’ont personne d’autre. Le seul membre de leur famille est leur animal domestique. Pourquoi ne pourraient-ils pas être ensemble pour toujours ?

Il semble que le gouverneur de New York soit très clair, et c’est pourquoi il a créé cette nouvelle loi qui permettra d’enterrer les propriétaires et les animaux de compagnie. Cependant, pour le moment, ce ne sera pas comme en Pennsylvanie, car la législation exige que les deux restent séparés. Je veux dire, tous les deux incinérés, mais dans des vases différents.

Est-ce que cela ouvrira la voie à un plus grand nombre de pays ? C’est possible. Le temps nous le dira. Et vous, voulez-vous vous enterrer avec votre animal ?

Il existe de plus en plus de cimetières d’animaux de compagnie et il y a beaucoup d’options qui peuvent être choisies : incinération, enterrement, différents vases pour les cendres et cercueils exclusifs… Sera-t-il bientôt possible de demander à être enterré à côté d’eux ?