La journée des chiens bâtards

· 25 novembre 2018
Les chiens bâtards ont droit à leur journée de célébration espagnole.

En Espagne, on célèbre la Journée des Chiens Bâtards tous les 28 mai. Ces animaux ont le même charme que les chiens de race pure. Il est donc important que nous vous conseillions avant que vous ne dépensiez de grosses sommes d’argent à l’achat d’un chien. En effet, nombreux sont ceux qui ont besoin d’un foyer et qui ne sont pas aimés pour une question de race. Ceci ne devrait pas être l’aspect le plus important. La chose fondamentale est votre relation avec lui, pas son apparence.

Cette journée consacrée aux chiens bâtards permet de sensibiliser les gens au sujet de l’importance de la valorisation de l’affection. Et du dévouement de tous les chiens, sans tenir compte de leur race.

Le terme « Criollo »

groupe de chiens bâtards

Source : www.bbc.com

Lorsque nous utilisons le terme « Criollo », nous pouvons penser péjorativement à des mots tels que vagabond. Malade. Ou encore galeux et errant. Mais ce n’est pas la réalité. Le terme Criollo signifie un chien de race non identifiable, mixte ou chien dit croisé, à la différence d’un chien de race pure ou d’un chien de race.

Avantages et inconvénients d’avoir des chiens bâtards

Mais ces Criollos, comme on les appelle, ont leurs avantages. Ils sont moins affectés par les maladies congénitales, bien qu’ils soient tout aussi vulnérables aux maladies graves et nécessitent les mêmes soins qu’un chien de race.

Un inconvénient évident est que nous ne pouvons pas prédire l’apparence, le comportement et le tempérament à l’âge adulte de ce chien, comme nous pouvons le faire pour les autres chiens de race.

En choisissant un chien de race, il faut tenir compte du fait qu’il ne suffit pas qu’il soit seulement beau, mais il faut analyser tous les besoins et les soins dont sa race a besoin et savoir si en tant que son futur maître, vous pourrez les couvrir.

Les soins capillaires en sont un exemple. Les chiens de race pure requièrent beaucoup de soins. Certaines petites races, en plus des soins capillaires réguliers, nécessitent un toilettage professionnel.

Dans le cas des races pures, il existe de nombreux défauts héréditaires auxquels certaines races sont plus sensibles. Il faut s’assurer d’avoir pris connaissance de tous les problèmes avant d’aller voir une portée de chiots. Les regarder peut être très attrayant, mais il faut savoir prendre ses responsabilités.

Les chiens croisés ou métissés n’ont pas d’inconvénients évidents par rapport aux chiens de race pure, mais ont de nombreux avantages. Ce sont des animaux très gentils et affectueux, aussi bien fidèles, que reconnaissants, avec une énorme capacité d’affection et de démonstration d’amour.

Tous les chiens bâtards sont uniques

Ces chiens non issus d’une race pure sont très intelligents et faciles à dresser. Ils ne souffrent pas de dégénérescences par consanguinité. Et grâce aux « mélanges » dont ils sont issus, ils ont des particularités amusantes qui font de chacun d’eux un individu exclusif et unique. De plus, ils ont une grande endurance physique. Ainsi qu’une longue durée de vie (certains chiens sont connus pour avoir vécu 20 ans).

Il est démontré qu’ils sont plus calmes et plus équilibrés que leurs parents de race pure. Il est vrai que les croisements effectués par des éleveurs non professionnels peuvent provoquer des modifications comportementales chez certains spécimens de race. Cependant, la sélection naturelle des animaux métissés évite presque toutes ces altérations.

Les chiens qui errent dans nos rues et ceux qui « s’échappent » du chenil où ils devaient être abattus développeront un instinct de survie qui se transmettra aux générations futures. Ce qui n’arrive évidemment pas aux chiens de race pure.

Un chien croisé ainsi que ses descendants peuvent vivre sur plusieurs générations avec leurs maîtres. Jusqu’à ce que les circonstances conduisent à leur abandon. Pour cette raison, il peut s’agir d’animaux qui sont prêts à avoir une seconde chance de vivre de nouveau avec une famille. Quand cela arrivera, ils seront extrêmement reconnaissants.

Comment se forme une race ?

chien bâtard

Une théorie intéressante à considérer est que les chiens de race pure ont en fait été prolongés dans le temps par les chiens croisés. Par exemple, si on analyse la généalogie d’une race aussi admirée que celle du Saint-Bernard, on pourra observer qu’il y a en elle du sang de bulldogs allemands. Mais aussi de chiens de montagne des Pyrénées. Les bulldogs, eux, viennent du mélange de mastiffs avec des lévriers irlandais. Tandis que le chien de montagne des Pyrénées descend du berger de Maremme et Abruzzes et du berger hongrois Kuvasz. Qui à son tour vient d’autres races.

Nous ne devons donc pas diaboliser le chien croisé ou métissé sous prétexte qu’il n’est pas pur.