Ils laissent dormir des chiens errants dans un centre commercial

· 26 janvier 2018

Nous vous avons déjà parlé d’Istanbul et de son amour pour les animaux, et plus particulièrement les chats. Et bien les chiens sont les personnages principaux de cette histoire par laquelle les turcs ont démontré aussi un amour incroyable. On ne peut que dire que l’on souhaiterait que tout le monde traite les animaux comme eux. Vous les imaginez en train de dormir dans un centre commercial ?

Istanbul et son amour envers les animaux

une femme pose une couverture sur un chien allongé parterre

Source : www.europapress.es

Comme nous vous le disions dans l’un de nos articles, les turcs de cette ville en particulier aiment les chats. De ce fait, ils ont même érigé une statue à une chatte qui était caractéristique du lieu.

Cependant, il y a à peine quelques jours, ces belles personnes sont allées un peu plus loin. Comme vous le savez sûrement, en Europe l’hiver est synonyme de neige, températures basses et vêtements chauds. L’hiver est une saison rude à plusieurs endroits du continent. Mais nous oublions parfois que d’autres êtres en souffrent aussi.

Nous parlons des animaux abandonnés, errants. On estime qu’il doit y avoir des millions de chiens dans les rues européennes. À Istanbul en particulier, il y en a des milliers, car les habitants s’en occupent et les nourrissent.

Ils se soucient énormément de ces animaux. À tel point qu’ils l’ont démontré en diverses occasions, comme c’est le cas avec l’histoire que nous vous racontons aujourd’hui.

La photo de chiens dormant dans le centre commercial qui a fait le tour du monde

C’est par Lisette López Melgar que nous connaissons cette jolie histoire. Pendant ses vacances en Turquie elle a assisté à un acte incroyable. Elle a vu que des centaines de chiens dormaient dans des centres commerciaux la nuit.

Quelle en était la cause ? Le mauvais temps. Comme nous l’avons dit précédemment, les températures basses des pays européens affectent aussi ceux qui vivent dans la rue, que ce soit des personnes ou des animaux. C’est pourquoi des centres commerciaux du pays ont ouvert leurs portes pour protéger ces animaux du froid et leur permettre non seulement de passer une nuit agréable, mais aussi de sauver leur vie.

La chute de neige qui s’est produite la nuit dernière dans la capitale turque était hors du commun. Tout le monde a essayé de se protéger rapidement et comme il a pu. Qu’auraient pu faire ces pauvres petites bêtes qui vivaient dans la rue ? Rien, si les humains autour d’eux ne leur donnaient pas un coup de main. Et ils l’ont fait !

Rapidement les employés des centres commerciaux ont attiré avec nourriture et jouets des petits chiens des zones proches de chaque centre commercial. Ils ont aussi préparé des lits temporaires avec des cartons pour que le froid du sol ne glace pas leurs os.

De plus, ils ont collecté des couvertures qui ont servi à les couvrir et à ce que les animaux puissent dormir au chaud. Penser à recueillir un chien inconnu peut nous faire peur, surtout s’il est errant. Les chiens qui vivent dans la rue sont habituellement peureux et méfiants. Parfois ils peuvent même avoir des réactions et des gestes agressifs.

Les chiens reconnaissants du centre commercial

des chiens qui dorment dans le centre commercial d'Istanbul

Cependant, il semble que ces chiens étaient fous de joie face au geste qu’ont eu ces personnes et on peut le remarquer à la tranquillité et la paix que montrent les photos. Chacun se tient dans son lit de façon ordonnée et sans bouger, les remerciant d’avoir un peu d’amour et de chaleur humaine.

Ainsi, que pourrions-nous dire des qualités humaines de ces gens ? Nous pensons qu’à travers cet acte tout est dit. Mais aussi qu’il serait bon pour tout le monde que nous agissions tous de cette façon. On dit également que l’amour envers les gens commence par l’amour pour les animaux. Il est certain que montrer de l’amour aux animaux nous rend plus sensibles et empathiques. Si nous commençions tous par de petites choses comme ce fut et c’est encore le cas d’Istanbul, il est possible que nous puissions créer un monde meilleur.

En attendant, nous ne pouvons que dire bravo Istanbul.

Source des images : www.europapress.es