Des habitants du sud des Etats-Unis risquent leur vie pour sauver des animaux

· 2 septembre 2018
De récentes inondations ont isolé différents états des Etats-Unis, dans le sud du pays majoritairement. En plus de devoir sauver les biens des personnes, beaucoup d'habitants unissent leurs forces pour sauver les animaux.

Le refuge en danger

Après ces inondations, le refuge Dunham Springs Animal Shelter a perdu l’intégralité de ses installations. Uniquement le toit est resté en place mais le reste a été entièrement emporté par la catastrophe naturelle qui fait actuellement souffrir de sud des Etats-Unis.

Du fait de ces événements, les sauveteurs et les habitants de la zone ont fait leur possible pour sauver les animaux qui étaient restés dans les lieux abîmés. Pour cela, ils ont souvent dû forcer la serrure des portes pour que les chiens sortent en nageant par là ou par les toits des maisons.

Dans des déclarations faites il y a peu, un voisin a raconté qu’il a utilisé des sacs pour sortir les animaux qui couraient un important danger suite au désastre naturel. Une fois les animaux mis à l’abris, les habitants se sont chargés de les alimenter et les faire récupérer du froid. Pendant ce temps-là, les employés du refuge travaillaient pour trouver les meilleurs foyers pour les animaux.

Des voisins bénévoles affirment qu’en plus d’aider à sauver les animaux du refuge, il s’agissait aussi de sauver les animaux ayant perdu leur famille suite aux importantes inondations.

un chat sauvé

Les chiens de la rue

Bien que le nombre de chiens et d’animaux abandonnés soit déjà élevé, la quantité ne fait qu’augmenter et des groupes s’organisent pour apporter une aide pour combattre cette problématique.

Il n’est pas facile de sauver un chien de la rue et de donner une seconde opportunité à ce pauvre animal car nous voyons bien tous les jours des chiens qui ont tellement peur des personnes qu’ils ne se laissent même pas approcher.

L’abandon d’animaux de compagnie est un problème mondial qui fait qu’il y a aujourd’hui des millions et des millions de chiens à adopter qui meurent chaque année. Cela n’arrive que parce que les personnes continuent de payer pour des chiots d’éleveurs ou dans des magasins d’animaux domestiqués, alors qu’ils pourraient sauver un chient innocent de la mort en l’adoptant.

L’achat de chiots

Les personnes qui acquièrent des chiots dans les magasins d’animaux financent la cruauté des élevages entre autres car les chiens sont en général cruellement maltraités et inhumainement assassinés quand ils ne trouvent pas de foyer.

En effet, certains éleveurs qui n’arrivent pas à vendre leurs chiots sont connus pour les tuer de manière inhumaine en utilisant des méthodes comme l’étouffement. D’autres les abandonnent simplement.

En même temps, de nombreuses personnes achètent des chiots et décident ensuite qu’ils sont un inconvénient et ils s’en séparent, ajoutant encore plus de chiens innocents au grand nombre d’animaux déjà condamnés à mort.

D’autres personnes font la même chose quand ils obtiennent désespérément une portée de chiots car ils n’ont pas castré leur chien.

Si nous faisions attention à ne pas acheter de chien et que tout le monde adoptait, plus personne n’élèverait de chiens et plus aucun chien ne mourrait abandonné.

Un certain temps pour adopter et sauver les animaux

Quand les animaux sont abandonnés et terminent dans un chenil, leurs probabilités de sortir de cet endroit en vie vont contre eux.

La course contre la montre commence dès leur arrivée et ces chiens et chats ont un temps limité pour que les personnes viennent et les réclament ou pour trouver un espace de secours. De plus, les animaux considérés comme inadéquats pour retourner dans un foyer du fait de maladies, d’accidents ou d’agressions, n’ont en général même pas cette opportunité de secours.

Les chiffres parlent

un chien dans les bras d'un shérif

Les données collectées à échelle mondiale estiment à environ 700 millions le nombre d’animaux de compagnie abandonnés chaque année. Le chiffre tombe à environ 4 millions par pays si on ne parle que des Etats-Unis et dans le cas du Royaume-Uni on parle d’environ 130 000 animaux abandonnés par an.

Ces animaux ne sont pas que des chiens. Il y a aussi un grand problème avec l’abandon de chats, de lapins ou de furets. D’autres petits animaux sont aussi victimes de l’abandon car il est plus facile de le cacher.

Les chenils et l’euthanasie

Beaucoup de refuges et de chenils qui mènent des millions d’animaux adoptables et sains vers la mort tous les sans utilisent au moins le mot « euthanasie » pour justifier leur action.

L’euthanasie est normalement réservée à des cas très isolés de patients ayant des maladies très douloureuses ou incurables. La majorité des animaux des chenils qui sont sacrifiés ne sont pas agressifs, sont sains et adoptables. La pratique est employée car il n’y a pas suffisamment de personnes qui adoptent, qui financent ou qui reçoivent les animaux.