Guêpe de mer : caractéristiques et habitat

· 8 mars 2019
Le petit corps de la guêpe de mer est moins agressif que ses tentacules, qui peuvent mesurer jusqu'à trois mètres de long. Chaque tentacule est recouvert de cellules piquantes appelées cténophores.

La guêpe de mer, également appelée cuboméduse ou méduse-boîte, vit dans les eaux australiennes et du sud-est asiatique. Il existe près de 200 espèces de méduses connues qui traversent les mers de notre planète.

Bien que beaucoup d’entre elles soient réellement inoffensives, nous pensons que la guêpe de mer est l’animal marin le plus toxique connu à ce jour. Son poison est si puissant que ceux qui ont été piqués se réfèrent à une douleur si insupportable qu’elle choque et étouffe, avant même qu’il ne se propage totalement.

Outre son poison, la guêpe de mer est presque invisible, ce qui la rend très difficile à détecter. Elle est par ailleurs diurne et préfère chasser dans des eaux peu profondes. Ceci augmente donc les chances d’entrer en contact avec des nageurs sans méfiance.

Description physique

Le nom de méduse-boîte que les australiens lui donnent vient de la forme de sa cloche, qui ressemble à une boîte. Son corps est semi-transparent et mesure généralement entre 16 et 24 centimètres, bien que son diamètre atteigne environ 35 centimètres.

La guêpe de mer est bleu pâle, très difficile à voir même dans les eaux claires de l’océan. Cette particularité empêcha les individus pendant des années de savoir ce qui causait une douleur aussi terrible, souvent suivie de mort.

guêpe de mer

 

Chaque tentacule contient des millions de nématocystes. Il s’agit d’une sorte de crochets microscopiques où le poison est stocké et injecté. Le guêpe de mer dispose d’organes sensoriels comprenant 24 yeux. Elle ne possède cependant pas de cerveau.

Habitudes de reproduction

Chaque printemps, les guêpes de mer se réunissent pour frayer dans des rivières et cours d’eaux similaires. Elles trouvent un partenaire dans des sources d’eau douce et y libèrent les œufs ou le sperme, selon le cas, directement dans l’eau. Une fois la fécondation effectuée, la larve adhère à une surface dure et devient un petit polype.

Les polypes sont minuscules. Ils mesurent entre un et deux millimètres et ressemblent à une boule vivante avec deux tentacules qu’ils utilisent pour adhérer à des pierres ou à d’autres surfaces où ils ne se sentent pas exposés, souvent dans une fissure dans les rochers ou au bas de ces derniers.

Une fois que le polype a fini de germer, il devient une jeune méduse, qui atteint sa maturité sexuelle et se déplace de la rivière à la mer. Il continue de croître jusqu’à ce qu’il atteigne sa taille finale, entre 16 et 24 centimètres.

guêpe de mer

 

La guêpe de mer adulte meurt peu de temps après la libération du sperme et des ovules. Elle n’intervient par ailleurs pas dans l’éducation de sa progéniture. Il s’agit de la raison pour laquelle nous pensons que les guêpes de mer vivent un peu moins de un an.

Comportement de la guêpe de mer

Les méduses-boite présentent plusieurs caractéristiques comportementales qui les distinguent des autres méduses. Les guêpes de mer peuvent nager activement tandis que la plupart des autres espèces flottent et sont emportées par le courant.

D’autre part, la guêpe de mer se repose au fond de la mer et ne bouge pas à moins qu’on la dérange. On considère que cette phase de repos sert à compenser l’énergie investie à nager activement. Elle nage habituellement plus lentement pendant la journée. Ceci s’explique probablement par la chasse ou la consommation de ses proies.

Les guêpes de mer descendent dans les eaux profondes lorsque la mer est très agitée, jusqu’au retour du calme. Si elles piquent les humains, c’est accidentel. Pour autant, ces piqûres peuvent être mortelles. Nous estimons que ses principales victimes sont les enfants et les jeunes adultes.

Habitat de la guêpe de mer

Elle vit dans les eaux du continent australien et de l’Asie du sud-est. Elle peuple certaines parties de l’océan Indien, de l’océan Pacifique et de la grande barrière de corail. On a également trouvé des guêpes de mer dans les eaux au large de la côte ouest de l’Australie.

La plupart des piqûres faites à l’homme sont signalées dans les eaux océaniques du Queensland, sur la côte est de l’Australie. Nous pensons que la guêpe de mer pourrait également être responsable de piqûres signalées près des Philippines.

 

  • Bentlage, B., Cartwright, P., Yanagihara, A. A., Lewis, C., Richards, G. S., & Collins, A. G. (2010). Evolution of box jellyfish (Cnidaria: Cubozoa), a group of highly toxic invertebrates. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences. https://doi.org/10.1098/rspb.2009.1707
  • Kingsford, M. J., & Mooney, C. J. (2014). The ecology of box jellyfishes (Cubozoa). In Jellyfish Blooms. https://doi.org/10.1007/978-94-007-7015-7_12
  • Straehler-Pohl, I., Garm, A., & Morandini, A. C. (2014). Sexual dimorphism in tripedaliidae (Conant 1897) (Cnidaria, Cubozoa, Carybdeida). Zootaxa. https://doi.org/10.11646/zootaxa.3785.4.3