Un éléphant blessé par des chasseurs se rend dans une maison pour être aidé

· 2 décembre 2018
Découvrez ici l'histoire touchante de cet éléphant en détresse.

La nouvelle est simple, mais surprenante. Elle est racontée, comme toujours, du point de vue d’un être humain. Un éléphant, qui avait réussi à échapper à des chasseurs, a été blessé par des tirs. Il s’est ensuite rendu dans une maison pour demander l’aide de ses habitants.

Ce comportement est-il une coïncidence ? Ou est-ce que l’animal s’est approché des gens avec la certitude qu’il serait aidé ? Cela fait toujours l’objet de discussions. La vérité est que le pachyderme se remet de ses blessures et l’histoire, jusqu’à présent, a une fin heureuse.

Ben, l’éléphant touché par les braconniers

L’événement a eu lieu à Bumi Hills Safari Lodge, une luxueuse station balnéaire à West Mashonaland, une province de la République Africaine du Zimbabwe. La région se caractérise par une faune prolifique et de beaux paysages dominés par le lac Kariba.

Ben, le protagoniste de cette histoire, est considéré comme l’une des victimes des braconniers qui, heureusement, n’ont pas pu l’attraper. Cependant, l’éléphant avait deux trous causés par des balles dans l’oreille gauche et une blessure à l’épaule. Les projectiles étaient profonds. On pouvait également voir qu’il boitait fortement.

Le personnel du complexe a fourni de l’eau à l’animal, qui présentait des symptômes évidents de déshydratation, et a demandé l’aide des vétérinaires pour examiner plus en détail l’animal. Mais pendant ce temps, l’éléphant blessé est resté près de la cabane où certains employés de Bumi Hills étaient postés.

éléphant blessé et soigné par des vétérinaires

 

Source : Fondation Bumi Hills

Les médias ont largement diffusé la nouvelle de cet éléphant touché par des braconniers qui s’est approché d’une maison pour demander de l’aide aux humains qui s’y trouvaient. Au-delà de la discussion sur la question de savoir si l’animal a pris la décision de demander de l’aide ou s’il s’agissait d’une coïncidence, l’histoire sert à remettre sur la table le sujet de la chasse de ses animaux à cause de leur précieux ivoire.

Comment avons-nous porté secours à cet éléphant blessé ?

Les vétérinaires ont mis l’animal sous sédatif pour guérir ses blessures et lui ont installé un dispositif constitué d’une balise. Ils ont ainsi pu évaluer et suivre l’évolution de l’éléphant, se sentant mieux, après qu’il se soit éloigné de l’emplacement du complexe.

Après un délai raisonnable, on a de nouveau endormi Ben afin de pouvoir prodiguer d’autres soins et vérifier l’état de ses blessures. Ensuite, après s’être assuré que tout allait bien pour lui, on lui a retiré son collier comportant la balise de repérage.

La nouvelle de l’éléphant blessé par balle demandant de l’aide aux humains a eu de grandes répercussions dans les médias et les réseaux sociaux, où on a également lancé une campagne  pour collecter des fonds pour couvrir les coûts des soins de Ben.

Eléphants victimes de braconnage

Des statistiques sombres indiquent que 100 éléphants africains sont tués chaque jour par des braconniers qui recherchent principalement l’ivoire de leurs défenses, mais aussi leur chair et d’autres parties de leur corps. Bien que ces êtres peuplent le continent depuis 60 millions d’années, ils sont susceptibles disparaître en 2025 si les tueries ne cessent pas.

Malgré les restrictions mondiales sur l’utilisation de l’ivoire, le braconnage ne cesse de croitre parce que la demande pour ce matériau est en constante augmentation dans la classe moyenne asiatique.

Selon les estimations, l’ivoire tout juste saisi ne représente qu’une petite partie de ce qui est effectivement passé en contrebande. Pourtant le nombre de saisies a augmenté ces derniers temps.

Statuettes VS éléphants

éléphant dans la savane

 

Auteur : Fondation Bumi Hills

Malheureusement, certaines cultures comme la Chine apprécient beaucoup l’ivoire. Cette matière dure, compacte et blanche qui forme les dents des mammifères.

On l’utilise pour élaborer, entre autres choses :

  • Chiffres ornementaux
  • Bracelets
  • Boîte à bijoux
  • Ustensiles de table
  • Statuettes
  • Touches de piano
  • Dominos et pièces d’échecs
  • Poignées de pinceau

De nombreux hommes se consacrent donc à sauver des éléphants comme Ben. Pendant ce temps, d’autres semblent peu se soucier de sauvagement tuer ces animaux. Afin de pouvoir produire des objets de luxe.

Source : Fondation Facebook Bumi Hills