Découvrez cet oiseau qui dort en volant

· 11 octobre 2018
Il profite non seulement de ses vols pour dormir, mais aussi pour se nourrir et même se reproduire dans les airs. On considère que c'est leur manière d'échapper à leurs prédateurs.

A l’arrivée du printemps, il est assez courant de trouver un oisillon au sol. Ainsi, ces oiseaux ont besoin de notre aide pour survivre. C’est notamment le cas d’un oiseau qui dort en volant : notre cher martinet (Apus apus).

Un oiseau qui dort en volant ?

Même si cela semble plus poétique que réel, le martinet peut passer près de 10 mois à voler sans interruption. Cette hypothèse est l’oeuvre du regretté ornithologue Ronald Lockley. Selon lui, le martinet passe la majeure partie de sa vie dans les airs, et il ne se pose que pour s’occuper de ses petits.

Cette hypothèse a été confirmée récemment grâce à une étude menée en posant de minuscules GPS sur ces oiseaux. Ainsi, ce sont 13 participants qui ont permis d’étudier leur localisation, leur vitesse et s’ils volaient.

Un oiseau qui dort en volant : comment fait-il ?

Malgré tout, beaucoup se demandent comment peut exister un oiseau qui dort en volant. Ce qui est sûr c’est que plusieurs oiseaux ont cette capacité incroyable. En effet, on peut aussi citer la frégate, un oiseau de deux mètres d’envergure dont le squelette est très léger, ce qui lui permet de planer pendant des heures.

m

Lors de ces vols, la frégate en profite pour dormir sur des périodes de cinq secondes. Par conséquent, on considère que cet oiseau dort environ trois quarts d’heures par jour. De plus, on suppose que d’autres oiseaux comme le martinet pourraient utiliser le même procédé, en passant par des phases de sommeil peu profond. En effet, ceci leur permettrait de se réveiller rapidement en réaction à un changement dans le sens du vent.

Pour d’autres, le martinet vole au-dessus des nuages pour éviter ses prédateurs et pouvoir dormir. Pour cela, ils réduiraient drastiquement leurs battements d’ailes. Quoi qu’il en soit, on a démontré de façon certaine qu’ils peuvent passer près d’un an sans se poser. Par conséquent, il leur faut pourvoir dormir en plein vol.

L’oiseau qui dort en volant : oiseau de compétition

Le martinet, l’oiseau qui dort en volant, présente d’autres comportements tout aussi intéressants. En effet, cet oiseau migrateur passe l’hiver sous le niveau du Sahara, et élève ses petits au printemps en Europe.

oiseau qui dort en volant

Tout comme d’autres oiseaux, le martinet est monogame et passe toute sa vie avec le même conjoint.Par ailleurs, il possède un excellent sens de l’orientation. Ainsi, lors d’une expérience on a emmené des martinets suisses à Lisbonne, et au moins la moitié d’entre eux a réussi à regagner sa colonie d’origine. De plus, il s’agit de l’un des oiseaux les plus rapides au monde puisqu’il peut dépasser les 100 km/h.

Ce n’est pas seulement un oiseau qui dort en volant

Bien sûr, le martinet n’est pas qu’un oiseau qui dort en volant. En effet, il fait bien d’autres choses en volant : il se nourrit, fabrique son nid, boit dans les lacs et copule même sans se poser au sol.

C’est la raison pour laquelle, lorsque nous rencontrons un martinet au sol, nous devons l’aider. En effet, ses ailes énormes ne sont pas faites pour décoller du sol. C’est pourquoi parfois ils peuvent se cogner et ne sont pas capables d’entreprendre un nouveau voyage.

Pour aider un martinet désorienté nous pouvons le poser sur un rebord ou les lancer légèrement en l’air, à condition d’être sur de l’herbe, pour amortir la chute. Si l’oiseau est incapable de voler, nous devrons l’emmener dans un centre de secours.

Quant à son alimentation, le martinet ouvre le bec et vole en faisant des acrobaties autour des insectes. Ainsi, il peut réussir à chasser des milliers d’invertébrés tous les jours, surtout lorsqu’il doit alimenter ses petits.