De la musique pour les animaux

· 14 septembre 2018
Plusieurs études ont démontré que les mélodies classiques peuvent avoir un effet positif sur le stress des animaux de compagnie. Par ailleurs, il existe des thèmes musicaux composés spécifiquement pour chaque espèce. Ceci qui est jugé plus efficace qu'une mélodie générique.

Bien que cela paraisse incroyable, de nombreuses espèces animales ont une affinité avec la musique. Certaines personnes leur ont même composé de la musique. Que ce soit par simple curiosité ou pour améliorer le bien-être de son compagnon, la musique pour les animaux semble, déjà, être une réalité.

Selon certains chercheurs, comme le psychologue Charles Snowdon, la musique pour les animaux doit être composée spécifiquement pour chaque espèce. En effet on ne prétend pas qu’un chat va écouter le jazz qu’écouterait un humain et prétendre qu’il aime cela.

Malgré tout, il a été remarqué que la musique classique aide nos animaux de compagnie à réduire leur niveau de stress. Il est intéressant de constater qu’il existe de plus en plus de projets pour composer de la musique pour les animaux. Ces chansons se montrent encore plus efficaces que les musiques dites classiques.

La musique pour chats

Par exemple, Music for Cats est un projet de David Teie qui prétend créer des compositions qui plaisent aux félins. Les vocalises de chats ont des variations de tonalités qui n’ont rien à voir avec celles d’un chanteur humain.

musique pour les animaux

Partant de ce postulat, il a créé un mélange de sons de chats tétant du lait ou ronronnant. Il a ensuite créé des répétitions similaires à celles utilisées dans des oeuvres musicales. On pensait traditionnellement que la musique classique relaxait les animaux. Les chercheurs ont voulu démontrer que la musique pour animaux composée pour une espèce en particulier serait plus efficace.

Ils ont essayé de prouver les effets chez les chats lorsqu’ils écoutent de la musique composée spécialement pour eux en comparant avec les effets de la musique classique. Les chats répondent d’une manière plus positive à la musique créée pour les animaux qu’à la musique élaborée pour les humains. Même le grand Mozart lui-même. Les chats avaient tendance à réagir face haut-parleurs en se frottant à eux et en ronronnant de manière détendue.

La musique pour singes

Les expérimentations que Teie avait élaborées avec les chats avaient déjà été testées sur d’autres espèces. Il a été créé une musique pour l’espèce de singe ouistiti. Le tamarin à tête blanche notamment. On a découvert que ces singes étaient déconcertés face à la musique pour les humains. En ce qui concerne la musique pour animaux ils avaient une réaction très différente.

Dans ce cas-là, la musique pour singe est élaborée avec ses vocalisations aiguës. Celles-ci sont beaucoup plus aiguës que celles de n’importe quelle chanson humaine. C’est pour cela que face à des sons rythmés ils répondaient par des formes d’anxiété. Tandis que face à de la musique élaborée avec des vocalisations plus tranquilles ils se montraient tranquilles. Ils ont même commencé à manger tranquillement.

musique pour les animaux

Musique pour animaux ou pour humains ?

A mi-chemin entre la musique pour les animaux et celle pour les humains, la chercheuse Laurel Braitman a fait la publicité de son projet Music for Animals. Nous pourrions le traduire en français par Musique pour les Animaux.

Il a semblé intéressant pour la chercheuse d’essayer d’exposer d’autres espèces animales à la musique composé par des êtres humains.  En particulier, les espèces qui se trouvent en captivité. Pour cela, Laura a sélectionné divers groupes avec divers styles et les a testé dans un sanctuaire de primates. Le sanctuaire accueille néanmoins d’autres espèces.

Le résultat est très curieux. On peut même voir les réactions grâce à des vidéos divertissantes sur le web. La vidéo de ce groupe de loups qui réagit  nous enseigne que l’art humain a peut-être quelque chose d’animal. D’une manière incroyable, les loups ont commencé à hurler en entendant la musique. En effet, les chants semblaient avoir certaines réminiscences avec le hurlement le plus ancestral des loups.

Sans aucun doute, on a vu que plusieurs espèces, comme les cacatoès, possèdent un sens du rythme très intéressant et qu’ils peuvent même faire des percussions dans la nature. Cependant, nous n’en savons encore peu sur les gouts musicaux des autres animaux. Il semblerait que ce soit un champ d’étude pour l’amélioration du bien-être animal.

Nous pouvons tous essayer d’améliorer un peu la vie de nos animaux avec un peu de musique mais avec précaution. Nous risquons, peut-être, de trouver un genre musical qui fera plus peur qu’elle ne relaxera notre animal de compagnie.