Curiosités scientifiques sur les chiens

· 17 novembre 2018
L’une des curiosités scientifiques sur les chiens est qu'ils sont capables de percevoir l'état d'esprit de leurs maîtres et des inconnus

Les histoires d’amitié entre l’homme et le chien ont généré de nombreuses croyances populaires et suscité la curiosité des scientifiques. Il se dit souvent que les chiens peuvent détecter quand leur maître est triste ou malade, qu’ils peuvent même prédire une grossesse. Nous vous présenterons ci-après certaines curiosités scientifiques sur les chiens.

Curiosités scientifiques : les chiens perçoivent nos humeurs

Nous pensons tous que nos chiens savent que nous sommes tristes, que nous avons besoin de leur compagnie. Ce comportement des chiens a encouragé de nombreux chercheurs à vérifier si les chiens peuvent vraiment percevoir notre humeur.

L’Université de Sao Paulo et l’Université de Lincoln ont réalisé une expérience intéressante. Ils sélectionnèrent plusieurs chiens de races – y compris des chiens métissés – et d’âges différents. Ils observèrent ensuite leurs réactions en présence de diverses personnes aux humeurs différentes.

curiosités scientifiques sur les chiens

La chose la plus intéressante est que les chiens ne s’étaient pas familiarisés avec les participants. Autrement dit, ils avaient simplement été mis en leur présence à différentes occasions. Les conclusions montrent que les chiens sont vraiment capables d’interpréter les humeurs de l’être humain.

Il s’agit en outre d’une capacité caractéristique de cette espèce, probablement développée au cours des siècles. Les chiens peuvent percevoir les humeurs non seulement de leurs maîtres mais aussi des inconnus.

L’explication réside probablement dans leur capacité à « lire » nos expressions faciales, nos postures et nos actions. Les chiens communiquent principalement à travers leur langage corporel. Ils peuvent donc percevoir nos humeurs, même si nous ne prononçons pas le moindre mot.

curiosités scientifiques sur les chiens

Des curiosités scientifiques

  • Leurs « empreintes digitales » sont sur leur truffe

Nous, humains, possédons des empreintes digitales. Les chiens possèdent une également une «impression» naturelle et unique sur leur truffe. En d’autres termes, chaque chien naît avec un «dessin» unique sur le museau. Ce dernier est donc unique dans le monde canin. Ce type de signaux ou de dessins exprime l’identité de l’animal. Ils ne peuvent néanmoins pas être utilisés comme méthode d’identification (comme la micropuce).

  • Ils peuvent identifier plus de 100 mots (et signaux également)

Nous avons cru pendant longtemps que l’obéissance canine reposait principalement sur la compréhension de l’intonation de la voix. Des études récentes de l’Université de la Colombie Britannique montrent que les chiens peuvent distinguer plus de 160 mots. Certaines races, comme le border collie, seraient capables de comprendre 200 termes.

De nombreux experts affirment par ailleurs que les chiens distinguent facilement les signaux et les intonations de voix. Ceci s’expliquerait notamment par le fait qu’ils possèdent des zones du cerveau similaires aux nôtres. Il est donc important d’utiliser le langage corporel et d’être attentif au ton de la voix lorsque nous les dressons.

  • Notre amour pour eux ressemble à celui d’une mère pour son fils

Certaines études ont montré que le lien entre l’homme et le chien était similaire à celui de la mère et de l’enfant. L’ocytocine (appelée « hormone de l’amour ») en est la principale responsable. Ses effets sur l’organisme font que notre lien affectif avec les chiens se rapproche du lien biologique entre la mère et l’enfant.

  • Les chiens et les diables de Tasmanie « se ressemblent » un peu

Une autre curiosité scientifique sur les chiens est qu’ils sont les seuls mammifères, avec le diable de Tasmanie, à souffrir d’un cancer transmissible. Il s’agit d’un type de tumeur maligne dont la contagion se produit lors de l’accouplement. Ce cancer peut toucher les chiens métissés ou de race.

Il convient de diagnostiquer tôt cette maladie doit être diagnostiquée tôt pour permettre un traitement efficace. La progression des symptômes peut provoquer la déformation des organes génitaux. La santé de l’animal en pâtirait grandement. Nous devons donc toujours nous rappeler la nécessité d’administrer une médecine préventive adéquate.

  • Il existe également des chiens pessimistes

Une étude récente publiée dans la revue Current Biology note que certains chiens ont une tendance naturelle au pessimismeAutrement dit, il existerait des races naturellement joyeuses et positives, et d’autres ayant tendance à être plus tristes ou de mauvaise humeur.

La génétique joue donc un rôle important dans la personnalité et le comportement de chaque chien. L‘éducation et la socialisation sont également des facteurs déterminants dans le comportement des chiens.

De nombreuses curiosités scientifiques sur les chiens peuvent aujourd’hui nous aider à comprendre leur nature. Il est néanmoins essentiel de souligner que chaque chien est un individu unique et singulier. Que chaque chien possède ses propres caractéristiques, lesquelles constituent sa personnalité.