Des croquettes contraceptives pour les chiens de la rue

· 17 septembre 2018
La surpopulation canine est un problème dans de nombreuses villes du monde. Les campagnes de stérilisation ne sont pas suffisantes.

Il y a aujourd’hui de plus en plus de chiens dans la rue. Dans cet article, nous vous présentons une invention plus qu’intéressante. Découvrez les croquettes contraceptives, qui sont en train de créer une véritable petite révolution dans le secteur vétérinaire.

Les croquettes contraceptives : une idée phénoménale

croquettes contraceptives données à un chien

Tout a commencé au Mexique, où il y a environ 23 millions de chiens de rue. L’Association des Médecins Vétérinaires locale assure que la population canine sans foyer augmente de 20% chaque année. Malheureusement, 70% de cette population a été abandonnée par ses propriétaires.

Pour régler au moins une partie infime de ce problème, une étudiante en doctorat à la Faculté de Médecine Vétérinaire et Zootechnique de l’Université Nationale du Mexique (très connue sous le sigle UNAM), Sheila Irais Peña, est en train de travailler sur les fameuses « croquettes contraceptives ». Elles sont naturelles et non invasives.

La jeune femme explique ainsi que ces aliments contiennent des hormones sexuelles. Il s’agit de supprimer les « règles » des chiennes qui peuvent arriver deux fois par an. Les aliments contiennent des progestatifs pour les femelles et des androgènes pour les mâles.

L’objectif ?

Pour commencer, le laboratoire a créé ce produit dans l’objectif de contrôler la reproduction des chiens de rue. Ils recherchaient à la base à réduire la quantité d’animaux qui survivent face aux intempéries des grandes villes latino-américaines.

Pensez à tout ce que cela implique (par exemple, des tonnes de déchets quotidiens, des sacs et des poubelles déchirées, des combats, des accidents de la route et d’autres encore…).

Sans aucun doute, ces croquettes contraceptives sont un excellent remplacement face aux méthodes actuelles de stérilisationElles améliorent le système, actuellement basé sur les interventions chirurgicales, très coûteuses et assez invasives.

Des vaccins contraceptifs pour les chiens

Il existe aussi des vaccins créés au Chili qui ont le même objectif que ces croquettes. En effet, Leonardo Saenz est un médecin vétérinaire qui a commencé ses recherches en 2009. Il a réalisé des tests pour développer une injection qui puisse éviter la reproduction des chiens de rue. Celle-ci s’applique d’ailleurs aussi à des animaux de compagnie qui vivent dans les foyers.

Ce vaccin est différent des traitements chirurgicaux, chimiques ou mécaniques qui incluent des anesthésies et des altérations hormonales. Celles-ci peuvent faire des dégâts sur la santé de l’animal.

Ce vaccin est moins invasif et promet d’éviter tout effet secondaire.

La composition ?

Le produit est composé d’une protéine qui stimule le corps du chien. Il permet de produire des anticorps qui s’attaquent à l’hormone chargée d’activer le cycle reproductif. De cette manière, on évite que le processus débute, et l’animal ne peut pas se reproduire. Il n’en a d’ailleurs même pas la moindre envie.

Pour continuer, le médecin affirme que le vaccin est une « immunocastration ». Cette technique est similaire à une stérilisation chimique mais sans l’opération chirurgicale complexe, invasive et coûteuse. Cette invention présente de nombreux avantages, dont celui d’être facilement applicable.

De plus, il est possible d’employer ce vaccin autant sur les mâles que sur les femelles. L’effet dure environ un an. La condition est donc réversible l’animal peut de nouveau procréer sans aucun problème).

Ensuite, la bonne nouvelle, c’est que ce vaccin contraceptif pour chiens peut aussi être utilisé auprès des chiens ayant une famille.

La stérilisation par chirurgie est irréversible. Si les propriétaires de l’animal changent d’avis et décident de lui faire faire des petits, ce sera trop tard. Cela n’arrive pas avec l’injection du fameux vaccin. Cette dernière ne fait que bloquer la fertilité pour un laps de temps déterminé. Au bout du compte, cela ne présente aucune altération physique.

D’excellentes alternatives

croquettes contraceptives pour les chiens de rue

Pour finir, aussi bien les croquettes que les vaccins sont des alternatives moins invasives pour résoudre un problème mondial comme la surpopulation canine.

A la différence de la ligature des trompes, l’ovoriohystérectomie, la stérilisation laparoscopique (chez les femelles), l’orchidectomie ou la vasectomie (chez les mâles), ces méthodes servent pendant un temps déterminé et sont totalement réversibles.

Enfin, dans le cas des animaux de rue, il faudra procéder à un contrôle plus exhaustif pour déterminer lesquels ont été vaccinés ou alimentés avec un contraceptif. Pour les chiens vivant dans les foyers avec des familles humaines, c’est une excellente alternative. En effet, beaucoup de maîtres souhaitent qu’un jour leur animal ait des petits au moins une fois.