Communication féline : quelques bases

· 3 septembre 2018
Pour connaitre l'état d'esprit d'un chat, il suffit d'analyser son comportement.

Les chats s’expriment à travers la communication féline. Ils peuvent utiliser ce type de communication avec les autres animaux mais aussi avec leur maitre.

 

La communication féline

Il n’est pas rare d’entendre un chat et de confondre son miaulement avec la voix d’un enfant. En effet, les chats possèdent la capacité d’imiter les tons de voix et souvent ils peuvent avoir l’air de prononcer des mots.

chat à poils longs couché

De même, grâce à leurs nombreux muscles faciaux, ils peuvent être très expressifs. Apprendre à lire leurs expressions peut donc vous aider à déchiffrer l’état d’esprit de votre animal.

Par exemple, en ce qui concerne les oreilles, leur position traduit l’humeur du chat. Si celles-ci sont inclinées vers l’avant, cela signifie que le félin est amical.

Si, au contraire, le chat positionne ses oreilles vers l’arrière, il s’agit d’une alerte ou d’une menace. Lorsque que ses oreilles se retrouvent dans cette position et, qu’en plus, elles sont repliées, cela signifie très probablement que le chat a peur.

 Si, au contraire, elles sont orientées vers l’arrière, elles signalent une alerte ou une menace. Si les oreilles se retrouvent dans cette position et qu’elles sont aussi repliées, elles indiquent que le chat a peut-être peur .

Les moustaches sont aussi un indicateur. Si elles sont étirées sous les joues, cette position est un signe de peur.

En revanche, si elles prennent la forme d’un éventail et qu’elles s’étendent vers les côtés, elles indiquent que le chat est de bonne humeur. Lorsqu’elles ont la même forme mais qu’elles s’orientent vers l’avant, elles traduisent une tension. Enfin, si elles se dirigent vers l’arrière, cela veut dire que le chat ressent de la timidité.

Le flehmen est une expression caractéristique des chats qui se produit lorsqu’ils sentent une odeur qui leur fait plaisir. Il s’agit d’une sorte de retroussement de la lèvre supérieure qui, à première vue, ressemble à une expression de dégoût.

Les messages corporels du chat

De nombreuses parties du corps du chat parlent d’eux-mêmes. C’est notamment le cas de sa posture. Un chat qui replie ses pattes avant se prépare à attaquer alors que, lorsque qu’il fait de même avec ses pattes arrière, il se sent en insécurité.

Il est aussi possible d’identifier les besoins du félin en observant sa queue. Par exemple, si sa queue reste droite avec le bout légèrement courbé, le chat est content. De même, un pelage gonflé est signe d’enthousiasme.

Si, au contraire, sa queue fouette l’air en ondulant, cela signifie que le chat est excité ou agacé. Enfin, lorsqu’un chat baisse la queue et la cache, c’est parce qu’il est surpris ou timide.

Les chats communiquent aussi avec leur attitude

Les chats se frottent notamment aux personnes qu’ils considèrent comme amicales. Pour reconnaitre une personne, ils lui reniflent le visage et, lorsqu’ils pose leur tête contre vous, ils vous saluent.

Les chats indiquent l’importance de leurs besoins en fonction de l’intensité de leur miaulement.

Les miaulements courts et multiples servent à saluer et, lorsqu’ils sont prolongés, ils traduisent un besoin. Plus le miaulement est intense, plus le besoin du chat est urgent.

petit chat couché qui miaule

D’autres sons communs comme le ronronnement ou le bavardage laissent entrevoir l’enthousiasme que le félin ressent.

A travers la communication non verbale, le maitre peut aussi communiquer avec son chat.

Si vous clignez des yeux en regardant l’animal, le félin saura qu’il est en sécurité.

Si, au contraire, vous fixez le chat droit dans les yeux, ce dernier interprétera ce comportement comme une menace.

 

Source de l’image principale : Jerry Liu