Les chiens ressemblent-ils à leurs maîtres ?

· 26 août 2018

En voyant quelqu’un marcher dans la rue avec son animal de compagnie, notre attention sera peut-être attirée par une forte ressemblance entre eux.  La science affirme qu’il existe bien une corrélation. Dans cet article nous allons vous expliquer pourquoi les chiens ressemblent à leurs maîtres.

Tel chien, tel maître

Paresseux ? Nerveux ? Gros mangeur ? Actif ? Ces mêmes caractéristiques qui peuvent qualifier votre chien peuvent certainement aussi vous définir. Ceux qui ont un chien à la maison disent qu’ils leur ressemblent beaucoup en ce qui concerne le comportement et le caractère.

D’après une psychologue spécialisée en thérapies animalières, Carmen Castro, d’instinct nous allons choisir ceux qui ont des caractéristiques compatibles avec les nôtres. Si nous sommes nerveux, l’animal sera inquiet, mais si nous sommes calmes, le chien dormira toute la journée.

Il y a aussi l’influence de la capacité d’imitation qu’ont les chiens et d’adaptation au milieu où il leur « revient de vivre » et à la routine quotidienne. En étant en groupes, les chiens peuvent imiter leurs maîtres, comme cela se produit chez les couples qui sont ensemble depuis des années.

Les chiens peuvent se rappeler et répéter les actions de leurs maîtres, comme par exemple tourner la tête d’un côté quand quelque chose attire leur attention.

Que recherchons-nous chez un chien comme animal de compagnie ?

Plus encore que chercher à comprendre pourquoi le chien nous ressemble, nous devrions commencer par le début : pourquoi avons-nous cet animal ? Selon les experts, nous choisissons un animal en fonction du nombre de choses que nous partageons avec lui.

Il y a plus de chance que l’on ait un penchant pour un chien à la personnalité similaire à la nôtre pour qu’il s’intègre à notre mode de vie. D’après une étude :

  • Les amateurs de perfection opteront pour un berger allemand.
  • Les sociables et aimables choisissent un golden retriever.
  • Les fans de glamour choisissent un caniche nain ou un yorkshire.
  • Les hommes sportifs adoptent des chiens de la race des pitbull ou doberman.
  • Les femmes athlètes optent pour un lévrier afghan.
  • Les personnes actives choisiront sûrement un cocker ou un chihuahua.
  • Les hipster barbus ont des colley ou des saint-bernard.

Nous pensons peut-être que ce ne son que des idées préconçues. Pourtant, plusieurs études confirment cette théorie. À l’Université de San Diego (aux États-Unis) on a analysé plusieurs maîtres et leurs chiens dans trois parcs de la ville.

Dans la majorité des cas on pouvait « pressentir » quel chien appartenait à quel maître rien qu’à voir leur apparence. Les psychologues ont expliqué que tout comme pour le choix de notre partenaire quand nous cherchons un animal de compagnie, nous voulons trouver un être compatible.

Puisque nous avons l’habitude de nous rapprocher des gens qui ont une personnalité ou un mode de vie similaire au nôtre, pourquoi cela semble-t-il si insensé de penser que nous choisissons nos chiens en fonction de ces mêmes choses ?

Homme séduisant, chien séduisant

Source : asusta2.com.ar

Une étude menée à l’Université de Vienne (en Autriche) a confirmé que les chiens adoptent les traits de personnalité et le caractère de leurs maîtres. Pour aboutir à cette conclusion on a recruté 123 chiens et maîtres que l’on a soumis à des tests de comportement.

On a observé les réactions des animaux face aux menaces ou à certains mots et on a mesuré l’afflux sanguin et les taux de l’hormone cortisol (du stress) dans la salive. En ce qui concerne les gens, ils ont dû remplir un questionnaire pour déterminer leurs cinq traits de caractère principaux : sympathie, extraversion, névrose, ouverture d’esprit et conscience. Ils ont dû répondre à une série de questions sur le comportement de leurs chiens.

Le résultat a indiqué par exemple que plus la personne est anxieuse et nerveuse plus son chien serait névrosé. Ou que plus le maître est calme et plus son chien sera détendu.

Enfin, on a affirmé qu’il existe entre les chiens et les humains une relation très spéciale appelée « dyade sociale« . Les comportements et émotions de l’un influent sur le caractère et la personnalité de l’autre et vice versa. Néanmoins, celui qui exerce la plus grande influence sur l’autre c’est l’homme sur le chien, et non l’inverse.

Source des images : www.elpaisdelosjovenes.com et asusta2.com.ar