Des centaines de chiens abandonnés par les paroissiens d’une basilique

· 19 août 2018
Une célébration religieuse a mal tourné pour des centaines de chiens qui furent abandonnés par les paroissiens qui s'étaient rassemblés pour l'événement.

Chaque 12 décembre, des paroissiens entament un pèlerinage à pied vers la basilique Notre-Dame-de-Guadalupe à Mexico. Certains emmènent leurs chiens ou d’autres animaux et se rejoignent sur le chemin. Cependant, au moment du retour, de nombreux chiens abandonnés se retrouvent à la dérive aux alentours du monument.

Découvrez comment les chiens sont abandonnés près de la basilique

Pour commémorer l’apparition de la Vierge à Juan Diego en 1531, une foule de gens venant à pied des quatre coins du pays se rassemblent sur la colline Tepeyac située au nord de la capitale mexicaine.

Les paroissiens sont rejoins par leurs chiens et des chiens étrangers. Malheureusement, dans la plupart des cas, les animaux ne retournent pas dans leur foyer lorsque les paroissiens retournent chez eux, généralement en bus.

C’est à ce moment-là que les organisations de défense de animaux entrent en action. C’est notamment la cas de L’Amedea (Asociación Mexicana por los Derechos de los Animales), une association qui défend les droits des animaux et sauve des chiens. Elle se charge ensuite de transférer les animaux dans un refuge proche de la basilique qui les accueille provisoirement.

Dans ce refuge, les chiens abandonnés sont soignés et stérilisés en attendant d’être adoptés par des personnes responsables qui leur offriront une seconde chance.

Chaque année, à Mexico, de nombreux chiens sont abandonnés lors du pèlerinage vers la basilique Notre-Dame-de-Guadalupe. Il s’agit des animaux qui accompagnent les paroissiens jusqu’à la colline Tepeyac.

chien abandonné dans une foule

Un foyer permanent pour les chiens “ pèlerins ”

Cette année, les activistes ont demandé aux autorités de la basilique de les aider à encourager leurs fidèles à ne pas abandonner leurs chiens. Ils ont aussi demandé d’interdire la présence d’animaux dans le cortège. En effet, dans de nombreux cas, les animaux se joignent au pèlerinage parce que les participants leur donnent à manger.

D’autre part, les responsables de l’Amedea espèrent bientôt pouvoir bénéficier d’un lieu mis à leur disposition dans la région de Ajusco située à l’extrême sud-ouest de la ville de Mexico.

Leur idée consiste à exploiter ce lieu pour les chiens abandonnées lors de cette importante manifestation religieuse. Ainsi, ils pourront disposer d’un espace permanent. Cet endroit accueillera aussi d’autres animaux victimes de toute forme de maltraitance.

Diego, le premier chien secouru dans les environs du sanctuaire

Lors du dernier pèlerinage, le premier chien secouru a été baptisé Diego en l’honneur de saint Juan Diego.

Selon la tradition orale mexicaine et les informations contenues dans divers documents historiques du Vatican, la Vierge Marie serait apparue à quatre reprises à l’Indien saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin sur la colline Tepeyac. Elle serait également apparue une cinquième fois à son oncle Juan Bernardino.

Les faits se sont déroulés en 1531, dix ans après la chute de Tenochtitlan tombée aux mains des conquistadors espagnols.

La recherche du véritable esprit chrétien

chien abandonné endormi

L’illustre basilique nationale Notre-Dame-de-Guadalupe a été construite entre 1974 et 1976 suite à l’effondrement des fondations de la construction originale érigée au XVIe siècle.

Conçu par l’architecte Pedro Ramírez Vázquez, le temple présente une forme circulaire. De cette façon, l’image originale de la Vierge de Guadalupe peut être vue de n’importe quel côté de l’église. Le temple peut accueillir jusqu’à 10 mille personnes.

La basilique représente le deuxième sanctuaire marial le plus visité au monde après la basilique Saint-Pierre. Elle attire chaque année environ vingt millions de pèlerins. Près de la moitié d’entre eux s’y rendent le jour de la célébration de la Vierge Marie ou dans les jours qui précèdent ou suivent cette date.

Ce serait fantastique, comme le chante Serrat (N.D.L.R. : chanteur espagnol), que l’esprit chrétien des paroissiens se manifeste aussi avec les chiens. En effet, beaucoup semblent oublier que les animaux sont aussi des créatures de Dieu.

Source des photos : www.excelsior.com.mx