Les chats noirs et la malchance

· 21 mars 2018

Aimeriez-vous savoir pourquoi on associe les chats noirs à la malchance ? Où et quand a commencé cette superstition qui a failli conduire à la disparition de ces derniers ? N’hésitez plus à lire cet article.

Les chats noirs dans l’antiquité

Pour commencer cette histoire, nous devons retourner plusieurs siècles en arrière, plus précisément à l’époque de l’Egypte antique. Considérés comme d’excellents animaux de compagnie, ils étaient très appréciés car ils se chargaient d’éliminer les rats qui rodaient autours des villes.

Un chat noir enroulé dans une serviette

L’admiration pour les chats noirs sur ces terres était telle qu’on les vénérait comme des dieux. On vénérait la déesse appelée Bastet qui avait l’apparence d’un chat. Si quelqu’un avait le malheur de tuer un chat, il était condamné à mort.

Les pharaons étaient souvent enterrés aux côtés de leurs chats. Ils avaient même une place importante lors des funérailles, comme dans la Vallée des Rois à Luxor. La figure du chat près des monarques avait  beaucoup d’importance.

Les grecs ont imiter beaucoup de coûtumes égyptiennes. C’est pour cela qu’ils ont importé des chats noirs dans leur pays. Ainsi sont arrivés les chats noirs en Europe, et évidemment, ils se sont répandus sur tout le continent. C’est à partir de ce moment là que l’histoire a commencé à changer.

Pourquoi les chats noirs sont-ils considérés comme porte-malheur ?

Nous continuons notre voyage dans le temps, mais cette fois pendant le Moyen-Age. A cette période, l’église catholique est une entité qui a beaucoup de pouvoir et qui prend beaucoup de décisions importantes pour la société. A la fin du XIIe siècle, en France, un processus connu sous le nom de l' »Inquisition » commence. Plusieurs tribunaux se chargeaient alors de traquer les hérétiques et les « sorcières ».

Beaucoup de femmes seules et mystérieuses étaient persécutées car considérées comme des sorcières. Elles finissaient par être brûlées. De la même façon on a commencé à poursuivre les chats noirs car on pensait qu’ils étaient utilisés par ces femmes pour pratiquer leur sorcellerie et lancer de mauvais sorts.

En réalité, ce qui est arrivé, c’est que les chats étaient très timides, et se cachaient de la population. A la différence des chiens qui cherchaient de la nourriture et un abris. On disait alors que les chats étaient des sorcières camouflées qui avaient pris la forme d’un animal. De cette façon, elles ne pourraient pas se faire attraper dans la nuit, et pourraient continuer leur sorcellerie sans problème.

Les chats noirs et la peste

Le premier document où on relie les chats noirs à la sorcellerie fut rédigé au XIIIe siècle. Sur ce document, le pape Grégoire IX indiqua qu’ils étaient associés au diable. Pour cette raison, la société a commencer à les craindre et, bien entendu, à tenter de les exterminer de la même manière que les sorcières : à travers la torture et le feu.

Comme le nombre de chats avait incroyablement diminué, la prolifération des rats est rapidement apparue et avec elle, la maladie et la mort. La peste noire ou bubonique a tué plus de 25 millions de personnes en Europe en l’espace de trois ans.

A ce moment, on ne savait pas que la raison de la transition était un parasite présent sur les rats. Comme les chats sont de bons chasseurs de rongeurs, on les a reliés à l’épidémie. Ainsi, le massacre de ces animaux les a presque fait disparaître vers 1400. Ce que les gens ne savaient pas, c’est que moins il y avait de chats, plus il y avait de peste.

gros plan sur le visage d'un chat noir

Plus de croyances sur ces chats

Une des légendes les plus répandues sur la malchance des chats noirs, est apparue dans le comté anglais du Linconshire. Vers les années 1560, alors qu’un homme et son fils se promenaient dans la rue en pleine nuit, ils on rencontré un félin au poil noir.

L’animal s’est caché dans un coin de la rue, et l’homme lui a lancé des pierres pour essayer de le tuer. Blessé et sans défense, il a couru jusque chez une femme qui vivait seule et supposée être une sorcière. Le jour suivant, on vu la femme blessé. La conclusion des villageois fut qu’il s’agissait du félin, qui avait pris la forme d’une sorcière pendant la nuit.

Actuellement, en Espagne, on croit toujours que les chats noirs sont présages d’un événement malheureux. Enfin, les chats noirs sont traditionnellement associés à Halloween. Et vous, qu’en pensez-vous ?