5 races de chiens renifleurs

· 19 octobre 2018
Ces chiens de chasse ont un odorat plus développé que les autres, grâce auquel ils détectent leurs proies avec une grande précision.

La catégorie des chiens de chasse englobe notamment les limiers, dont l’odorat est plus développé que celui des autres. Les chiens renifleurs peuvent être de différentes tailles. On en fait d’ailleurs souvent des assistants en matière de sauvetage. Nous vous donnerons ci-après des informons sur cinq d’entre eux.

Connaître les chiens renifleurs

Comme leur nom l’indique, les chiens renifleurs ont pour activité principale de renifler. Il est vrai que toutes les races de chien reniflent car ils utilisent leur odorat pour identifier la nourriture ou le danger. Les chiens renifleurs, les limiers, disposent néanmoins de caractéristiques propres, notamment un museau largement allongé :

1. Le Beagle

Il est normal d’imaginer un Beagle lorsque nous pensons à un chien de chasse. Cette race, de taille moyenne à petite, est utilisée pour suivre les lièvres et les lapins en raison de sa grande capacité olfactive et de son instinct pour pister.

Le beagle – photo qui illustre le présent article – existe depuis des milliers d’années. Il fut cependant élevé et se développa en Angleterre en tant que chien de compagnie, dans les champagnes, dès le XVIe siècle. Il est associé à l’époque élisabéthaine, la reine étant fanatique de cette race.

2. Le Basset Hound

Voici une autre race de chiens renifleurs très célèbre. Le Basset Hound a de courtes pattes, de longues oreilles, un corps allongé et un odorat très développé. Cette race fut créé en France à la fin du XIXe siècle suite au croisement d’un chien anglais avec un bloodhound. Il devint immédiatement le préféré de la classe des nobles.

chiens renifleurs

Le Basset Hound est très calme et amical, bien qu’un peu têtu également. Il s’agit d’une race loyale, affectueuse et enjouée, surtout en présence d’enfants. Il aime passer des heures à dormir et à manger. Ce chien renifleur peut être un tantinet paresseux lorsqu’il s’agit de faire de l’exercice. Il tend à développer de l’embonpoint s’il ne se promène pas suffisamment.

3. Le chien de Saint-Hubert

Le bloodhound- son nom en anglais – est l’un des chiens renifleurs les plus grands. Il possède l’odorat le plus développé. Cette race de chien est en effet capable de suivre des traces ayant une quinzaine de jours. Il fait partie des choix privilégiés de la police de nombreux pays en matière de pistage.

Le chien de Saint-Hubert – du nom du monastère homonyme de Belgique – est apparu suite au croisement de plusieurs races de chiens de chasse. Il fut ensuite emmené en Angleterre par Guillaume le Conquérant. Ses principales caractéristiques sont : une grosse tête avec des rides, des oreilles allongées, un poil court brun ou noir ainsi que des pattes et un corps robustes.

4. Le Foxhound anglais

Très semblable au beagle, bien que légèrement plus haut, le Foxhound anglais descend du chien de Saint-Hubert. Sa principale fonction est d’accompagner les chasseurs à cheval. Ce chien renifleur se caractérise par sa résistance. Il peut en effet parcourir des kilomètres et des kilomètres sans se fatiguer.

Il est rare qu’un chien de cette race soit choisi comme animal de compagnie. Le Foxhound anglais préfère se trouver parmi une meute de chiens. Ses principales caractéristiques physiques sont son manteau court et tricolore (blanc, noir et marron), des oreilles qui tombent, à l’instar de tous les chiens limiers, et un poids maximal d’environ 40 kilos.

5. Le Basset bleu de Gascogne

Le dernier des chiens renifleurs de cette liste est d’origine française. Il est très rarement vu en dehors de la France. Il s’agit de l’un des six types de basset hound internationalement reconnus.

chiens renifleurs

Le basset bleu de Gascogne possède de courtes pattes, un corps allongé, une longue queue et des oreilles moyennes tombant sur les côtés. On le dit « bleu » car son manteau présente une apparence très marquée. Le petit limier bleu de Gascogne lui est très ressemblant, bien que plus haut que le basset et possédant des pattes plus longues.