5 conseils pour voyager en avion avec votre animal de compagnie

· 27 mars 2019
Vous prévoyez un voyage en avion avec votre animal ? Ces conseils devraient vous être utiles !

Si vous devez voyager en avion avec votre animal de compagnie, informez-vous au préalable des différentes exigences. Et, surtout, trouvez le moyen de rendre l’expérience de votre chien la moins traumatisante et stressante possible. Nous vous présenterons donc, ci-après, quelques conseils pour y parvenir.

Thèmes à considérer pour voyager en avion avec votre animal de compagnie

Pour éviter les surprises désagréables et de dernière minute, il est préférable que vous vous informiez suffisamment à l’avance des différentes exigences que suppose le fait de prendre l’avion avec votre chien. Voici donc les plus importants.

1. Vérifier les exigences

voyager en avion avec son animal de compagnie

Qu’il s’agisse de vols domestiques ou internationaux, vous devez respecter certaines règles pour voyager avec votre animal de compagnie. Il est donc important que vous vérifiiez préalablement, par exemple :

  • La documentation nécessaire (identification, vaccins, certificat médical, etc.)
  • La réglementation des autres pays pour entrer avec des animaux
  • Les opinions pour transporter les animaux domestiques (cabine, soute, quels types de cages sont autorisées dans chaque cas)
  • L’anticipation avec laquelle les billets doivent être achetés (gardez à l’esprit qu’il y a généralement un quota par vol pour voyager avec un animal domestique)

Si vous devez réaliser un voyage en avion avec votre animal de compagnie, évitez les surprises de dernière minute : vérifiez les exigences nécessaires, conformez-vous à la documentation nécessaire et procurez-vous le billet à l’avance. Et surtout, gardez votre calme pour éviter les excès de stress à votre chien.

2- Consulter le vétérinaire

Demandez conseil à votre vétérinaire sur la meilleure façon de faire face à un voyage en avion avec votre animal de compagnie.

Il est par ailleurs important que ce dernier détermine d’abord si l’animal est capable de vivre une aventure présentant de telles caractéristiques, pour des raisons d’âge ou de santé. Demandez-lui également s’il est utile ou non de fournir à votre animal un type quelconque de tranquillisant.

3- Habituer le chien à la cage dans laquelle il doit voyager

N’essayez pas de mettre votre animal de compagnie dans la cage prévue pour le voyage en avion au dernier moment. Faites-le s’y habituer progressivement.

Utilisez pour ce faire des récompenses et des jouets. Vous éviterez ainsi d’augmenter davantage le stress au moment de l’embarquement. Votre chien le sera en effet suffisamment de par la situation étrange et très bruyante de l’aéroport ou de l’avion sur le point de décoller.

4- Ne pas le nourrir avant de monter dans l’avion

L’idéal est que votre chien embarque en ayant jeûné entre 6 et 8 heures. Vous éviterez ainsi le risque de vomissement pendant le vol. Vous devez néanmoins le maintenir bien hydraté. Assurez-vous également qu’il ait fait ses besoins avant le voyage. Il est par ailleurs recommandé de le promener longuement avant de réaliser le voyage. Il sera dès lors beaucoup plus détendu.

5- Essayer de rester calme

Si le fait d voyager en avion avec votre animal de compagnie vous perturbe ou vous inquiète, ce dernier percevra certainement votre humeur et deviendra également nerveux. Il est donc essentiel que vous vous calmiez. Ce n’est qu’ainsi que tous deux pourrez mieux faire face à la situation.

Informations utiles pour voyager en avion avec votre animal de compagnie

Prêtez donc attention à ces informations, car elles peuvent en effet être également utiles si vous devez voyager en avion avec votre chien :

voyager en avion avec votre animal de compagnie

  • Les chiens d’assistance peuvent voyager en cabine avec leurs propriétaires sans restrictions de poids ou de taille
  • La cage pour transporter le chien doit respecter les mesures requises, disposer d’une fermeture adéquate, d’une circulation d’air correcte et d’un sol ayant une capacité d’absorption. De plus, elle doit être correctement identifiée
  • Informez le personnel de l’avion que vous voyagez avec votre animal de compagnie
  • Essayez de prendre un vol sans escale
  • La laisse du chien ne devrait pas être à l’intérieur de la cage afin d’éviter tout type d’accident

Et ne vous inquiétez pas, la soute est également pressurisée. Détendez-vous donc et profitez au maximum de votre vol.

Une fois sur la terre ferme, faites en sorte que votre animal de compagnie puisse faire ses besoins et se dégourdir les pattes dans un endroit sûr. Félicitez-le et donnez-lui par ailleurs une récompense pour qu’il sache à quel point il s’est bien comporté.