5 choses que les chiots ne savent pas encore faire

· 30 novembre 2018
Les chiots ne sont pas encore capables de faire tout ce que les chiens adultes font. C'est pourquoi vous devrez vous armer de patience pour l'éduquer.

Beaucoup de gens qui souhaitent avoir un chien adoptent un chiot. Les chiots sont amusants, adorables et très sociables. Cependant, ils ne sont pas encore capables de faire certaines choses. Vous devez donc tenir compte de ce facteur pour permettre à l’animal d’apprendre à son rythme.

Les choses que les chiots ne sont pas encore capables de faire

Les chiots sont adorables, doux et très actifs. Lorsqu’elles veulent intégrer un chien à leur famille, de nombreuses personnes choisissent d’ailleurs d’adopter un chiot. Toutefois, un chien aussi jeune n’obéit pas encore aux ordres. Vous devrez donc tout lui apprendre, notamment lui apprendre à bien dormir et à s’assoir sans faire d’histoires.

Les chiots ne sont pas seulement incapables de répondre aux ordres. En effet, ils n’ont pas non plus appris à réaliser certaines choses. Parce qu’ils sont encore trop jeunes. Dès lors, si vous voulez commencer à éduquer le vôtre, vous devez tenir compte de ces choses que les chiots ne sont pas encore capables de faire.

1. Rester seul

Jusqu’à ce qu’il arrive dans votre foyer, le chiot vivait aux côtés de sa mère et de ses frères. Le chiot n’est donc pas encore prêt à affronter la solitude et le fait de se retrouver dans une maison qui lui est étrangère.

Le chiot ne doit pas seulement rester seul lorsque que vous quittez la maison pour aller travailler et attendre votre retour pendant des heures. De fait, le chiot doit aussi apprendre à rester seul dans une certaine pièce pendant quelques instants et pendant la nuit. De nombreuses personnes enferment les chiots pendant la nuit, mais il se peut qu’ils ne puissent toujours pas contrôler la situation.

il y a certaines choses que les chiots ne savent pas encore faire

 

Les chiots apprennent à rester seuls avec l’âge. En grandissant, ils deviennent un peu plus indépendants et ils cherchent à explorer le monde sans rester collés à leur famille humaine. Vous pouvez également apprendre à votre chiot à rester seul en vous absentant brièvement ou en l’incitant à jouer dans une maison vide. Toutefois, cet apprentissage doit être progressif.

2. Contrôler la force de sa mâchoire

Les chiots ne sont pas encore capables de contrôler leur force. Beaucoup d’entre eux ne sont pas conscients que leurs dents peuvent faire mal. De plus, les chiots explorent le monde avec leur gueule. C’est pourquoi, pendant un temps, ils joueront avec vous jusqu’à vous faire mal et avec des objets jusqu’à les détruire.

En principe, les chiots apprennent rapidement à contrôler leur force. Ils apprivoisent leur force en jouant avec leurs frères et sœurs et avec d’autres chiots. Ils se mordent les uns les autres et apprennent à reconnaitre les limites à ne pas dépasser en matière de morsure. Par conséquent, si votre chiot n’a pas appris à le faire avec d’autres chiots, il l’apprendra petit à petit.

groupes de chiots

 

Donnez-lui des jouets qu’il peut détruire. Avec la pratique, il apprendra à ne plus les casser. S’il veut également jouer avec vous, arrêtez le jeu lorsqu’il est sur le point de vous faire mal. Il comprendra alors qu’en agissant de la sorte il n’aura plus le droit de jouer. Il apprendra ainsi à vite se contrôler.

3. Ne pas être surexcité

Les chiens adultes sont souvent paresseux et, plus ils vieillissent, plus ils apprécient la tranquillité. En revanche, les chiots sont incapables de tourner le dos à toute source d’excitation. Dans une maison pleine de distractions et bruyante à cause du volume élevé de la télévision, de visiteurs ou d’enfants qui jouent, un chien adulte est capable de savoir à quel moment il est trop excité et doit se reposer.

Les chiots sont également incapables de résister aux émotions, à l’excitation et au bruit. Par conséquent, si vous ne parvenez pas à dire stop lorsque votre chiot a vécu suffisamment d’émotions pour la journée, votre animal sera surexcité et incapable de se détendre ou de se reposer.

4. Se concentrer

Lorsque nous accueillons un chiot à la maison, nous souhaitons lui apprendre des ordres. Nous voulons lui apprendre à s’assoir, à donner la patte, à se rouler ou à rapporter des objets. Cependant, votre chiot n’est peut-être pas encore prêt à apprendre. Le fait de se concentrer et de répondre à ce que vous voulez lui apprendre demande de déployer de gros efforts.

Le cerveau des chiots n’est pas encore prêt à se concentrer sur une même tâche pendant plusieurs minutes. Cette concentration leur est physiquement impossible. Lorsqu’ils auront atteint l’âge de cinq mois, ils pourront se concentrer suffisamment pour apprendre des ordres simples. Avant cette âge, l’entrainement de votre chiot ne donnera aucun résultat.

5. Contrôler ses sphincters

Lorsque le vétérinaire termine le calendrier de vaccination et qu’il vous donne la permission de sortir promener votre chien dans le rue, vous aurez envie que votre chiot fasse ses besoins à l’extérieur de la maison. Néanmoins, malgré toute votre bonne volonté, il se peut que votre animal ne soit pas encore capable de parfaitement contrôler ses sphincters.

Vous pouvez bien sûr commencer à lui apprendre à faire ses besoins dans le rue. Mais cette aptitude ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Vous devrez attendre quelques semaines. Et faire preuve de beaucoup de patience avant que votre chiot ne parvienne à contrôler ses sphincters.

Lorsque nous accueillons un nouveau chiot à la maison, nous souhaitons lui apprendre de nombreuses choses et le transformer en chien « parfait ». Cependant, vous devez tenir compte du fait que les chiots ne sont pas encore capables de faire certaines choses parce qu’ils sont trop jeunes et qu’ils ne sont pas encore prêts. Toutefois, avec un peu de patience et de temps, vous parviendrez à vos fins.