5 animaux sacrés

· 18 octobre 2018
Chaque civilisation ou culture possède ses espèces vénérées, dotées de caractéristiques divines et liées aux mythes et légendes.

L’une des principales leçons que nous enseignent les voyages est que les points de vue changent complètement en fonction de l’endroit où nous sommes nés et où nous avons grandi. Certains animaux sont donc considérés comme sacrés dans certains pays alors que ce n’est pas forcément le cas dans d’autres. Nous vous présenterons donc quelques exemples d’animaux sacrés dans le cadre de cet article.

Quels sont les animaux sacrés ?

La croyance que les animaux sont des êtres sacrés remonte à des temps très lointains. Les anciennes civilisations ont en effet donné des caractéristiques divines aux espèces qui se trouvaient à proximité. De nombreuses légendes et mythes relatifs à ces espèces apparurent alors. Voici quelques exemples :

1. L’éléphant (Thaïlande)

Il s’agit du symbole national – sa silhouette a été utilisée sur le drapeau jusqu’en 1917. D’un animal plus que lié à l’histoire de ce pays de l’Asie du Sud-Est. L’éléphant blanc est le plus sacré pour les Thaïlandais. Ces derniers le vénèrent depuis 5 000 ans car ils l’associent à la royauté et à la prospérité.

L’éléphant d’Asie – photo en en-tête de cet article – est aujourd’hui en danger d’extinction en raison de la chasse, de l’abattage des forêts anciennes et de son utilisation pour le tourisme. Il existe néanmoins un certain nombre de sanctuaires où nous pouvons les découvrir à l’état sauvage, sans les déranger.

2. La vache (Inde)

L’une des images les plus curieuses de l’Inde est celle des vaches errant librement dans les rues et au milieu des marchés. Personne ne leur fait quoi que se soit. Les gens s’en occupent davantage que de leurs propres enfants. Un hindou ne mangerait donc jamais un morceau de viande de vache, même s’il était affamé. Il s’agit de quelque chose de très commun dans cette région du monde.

la vache indoue fait partie des animaux sacrés

La vache est donc un animal sacré dans l’hindouisme. Elle constitue le symbole de la vie. Elle dispose même d’une fête annuelle à l’occasion de laquelle elles sont baignées et décorées dans les différents temples. Seules les vaches qui ne donnaient pas de lait étaient sacrifiés dans l’Inde Antique.

3. Le jaguar (Mexique)

La culture méso-américaine possède trois animaux sacrés. Nous pouvons les observer dans ce qui reste des temples aztèques. Il s’agit du serpent, de l’aigle et du jaguar. Le premier est associé la fertilité, le second aux guerriers et le troisième aux montagnes, à la force et au pouvoir.

La conception du monde de cette civilisation lie également le jaguar à la nuit et aux ténèbres – en raison des habitudes nocturnes de l’animal – et à l’amour maternel (en raison des soins administrés par la femelle à ses petits). Les mexicains craignent beaucoup ce prédateur à la fourrure magnifique, non seulement pour son caractère agressif, mais aussi pour ses supposés pouvoirs.

4. Le tigre (Chine)

Présent dans l’horoscope chinois, le tigre est l’un des quatre puissants dieux célestes de ce pays, avec la tortue, le dragon et le phénix. Son nom est Byakko. Il est le gardien des enseignements de l’humanité, le roi de tous les animaux et le seigneur des montagnes.

le tigre fait partie des animaux sacrés en Chine

Le tigre a par ailleurs le métal comme élément, la justice comme vertu et l’automne comme saison. On l’associe parfois à la guerre, raison pour laquelle on l’utilisait comme symbole dans les armées ayant défendu les empereurs.

5. Le sanglier (Europe du Nord)

Le sanglier faisait partie des animaux sacrés des Celtes. Il représentait le courage, la force, les prophéties et la magie. Il était par ailleurs vénéré en Europe occidentale en tant que symbole de protection contre les dangers et la santé. Il était donc offert aux guerriers lors des banquets organisés avant les départs aux combats.

Le sanglier femelle était symbole de sensualité. Il s’agissait en outre de la « mascotte » des sorcières et de la déesse Arduinna, chasseuse et prédécesseur de la Diane romaine. Nous pouvons par ailleurs obtenir des amulettes et des totems de sanglier à utiliser chez nous ou entre nos vêtements dans certains pays d’Europe du Nord.