Tout savoir sur le comportement du furet

· 7 décembre 2018
Ces petits animaux sympathiques sont également très énergiques. Ils ont donc besoin de beaucoup d'activité physique, ce qui rendra leur comportement encore plus agréable.

Les furets ont rejoint nos foyers assez récemment en tant qu’animaux de compagnie. Ils se distinguent par leur petite taille et sont des mammifères très sociables et amusants. Si vous envisagez d’en adopter un, prenez le temps d’en découvrir plus sur le comportement du furet pour mieux le connaître.

Le comportement du furet

Même si actuellement le furet devient un animal de compagnie, dans beaucoup de pays il reste dévoué à la chasse. D’ailleurs, les lapins sont sa spécialité car son petit corps lui permet de facilement trouver leurs terriers.

Pour cette raison, et même s’il est sociable et affectueux, il ne faut pas oublier qu’il y a encore peu le furet était un animal de chasse. En effet, le furet a développé certains instincts liés à sa vie professionnelle ou sauvage, même s’il vit dans nos foyers.

Par conséquent, nombre de ses caractéristiques sont intimement liées à cette vie passée. Ainsi,si nous le laissons assouvir les besoins que lui dicte son instinct, même s’il est domestiqué, le furet sera beaucoup plus heureux et présentera moins de problèmes de comportement.

Les besoins éthologiques des furets

Le furet est un animal très actif et énergique, malgré leur petite taille. C’est pourquoi, pour le rendre heureux la première chose à faire reste de le laisser faire de l’activité physique. Il peut en faire soit dans sa cage, soit en liberté à la maison. La cage idéale pour un furet est plutôt haute, à plusieurs étages et spacieuse pour qu’il puisse bouger.

furet

Par ailleurs, le furet dépense beaucoup de son énergie en jouant. S’il a des compagnons de la même espèce à la maison, ils joueront ensemble. Dans le cas contraire, il nous sollicitera pour participer à ses jeux préférés.

Quoiqu’il en soit, il aura besoin de jouets pour s’occuper. Balles, cordes suspendues dans sa cage, puzzles avec récompense et longs tunnels à parcourir sont autant de jouets qu’ils apprécient généralement.

Face à tant d’activité physique, le furet a besoin de dormir plusieurs heures. Certains dorment même si profondément qu’on les croirait morts. Aménagez-lui donc un coin tranquille et abrité dans sa cage où il pourra se reposer sans être dérangé et se réveiller ensuite en pleine forme.

Par ailleurs, on peut ajouter que le furet est un animal éminemment curieux. Ainsi, il aime tout découvrir et tout explorer. Par exemple, il essaiera de mettre sa tête dans tous les sacs de courses que vous ramènerez, et explorera le moindre recoin de votre maison. Assurez-vous que votre domicile est sûr et qu’il ne court aucun danger pendant ses aventures.

Les facéties des furets

Même si pour certains il s’agit d’un exemple de son mauvais comportement, faire des bêtises fait partie de sa nature. Au niveau alimentaire, le furet a besoin de manger plusieurs petits repas par jour. Ainsi, lorsque sa gamelle est pleine, sa première action consiste à cacher une partie de cette nourriture dans d’autres endroits de la maison. Il s’assure ainsi d’avoir à manger tout au long de la journée.

furet

Mais il ne fait pas que voler de la nourriture. En effet, le furet a une préférence pour les objets métalliques et brillants, tout comme pour le caoutchouc. Par conséquent, si vous constatez la disparition d’objets comme des stylos, des gommes ou vos clés, votre furet les a certainement mis à l’abri dans l’une de ses cachettes. Il ne le fait pas par méchanceté : il s’agit d’un autre comportement instinctif.

Les jeux entre furets peuvent parfois s’avérer un peu brusques. En effet, ils jouent souvent à se mordre. Si entre eux ils ne se font pas mal, quand ils s’attaquent à nos mains ou nos pieds, ils peuvent nous blesser. Cependant, cela ne signifie pas que le furet est agressif ou cherche à nous faire mal : il ne fait que jouer. 

L’éducation des furets

Comme n’importe quel animal, nous pouvons éduquer un furet pour qu’il se comporte différemment. Pour cela nous devons garder en tête ses limites et ses instincts. Il est possible que nous n’arrivions pas à l’empêcher de voler nos clés et notre monnaie.

Le furet est facilement effrayé, et lorsque c’est le cas, il lui est impossible d’apprendre. Par conséquent, une éducation basée sur le châtiment sera inefficace avec lui. Au contraire, il faut lui apprendre comment se comporter ou lui enseigner des tours par le biais du renforcement positif. Vous obtiendrez alors des résultats beaucoup plus rapidement.

Vous devrez récompenser votre furet lorsqu’il se comporte bien. C’est le cas, par exemple, s’il joue sans causer de dégâts, furète sans rien casser ou qu’il ne vole pas vos clés. Il peut alors s’agir d’une friandise adaptée aux furets ou simplement un compliment.

À l’inverse, vous devrez faire cesser tout mauvais comportement. Par exemple, en interrompant un jeu s’il vous fait mal ou en lui retirant les objets qu’il est en train d’endommager. Les furets sont des animaux intelligents et opportunistes. Par conséquent, ils remarqueront vite que tout bon comportement reçoit une récompense.

Les furets sont amusants et dynamiques. Si vous pensez en adopter un, rappelez-vous qu’il vous faudra jouer très souvent avec lui pour le rendre heureux. À la tombée de la nuit il atteindra son pic d’activité et se montrera un peu bruyant. Pour le reste, vous pourrez profiter d’un amusant mammifère affectueux à la maison.