Suis-je prêt à adopter un nouveau chien ?

· 19 mars 2019
Comment donc adopter un autre chien lorsque le précédent est mort ?

Vous aimez les chiens ? A chaque fois que vous en voyez un dans la rue, vous ne pouvez vous empêcher de le caresser ? Vous vous imaginez avec un chien à la maison, mais vous ne parvenez pas à vous décider ? Depuis la mort de votre chien, vous pensez que vous ne pourrez jamais en aimer un autre aussi fort. Vous vous dites sans doute qu’il vaut mieux être seul et s’épargner l’inévitable souffrance quelques années plus tard. Cependant, vous pouvez peut-être adopter un nouveau chien. Allez de l’avant.

Cela doit être une décision mûrement réfléchie. Vous devez être prêt à la prendre, c’est pourquoi nous vous aidons à prendre en compte les facteurs les plus déterminants avant d’avoir un nouveau chien.

Avant d’adopter un nouveau chien

adopter un nouveau chien

Il y a une chose essentielle à faire avant d’adopter un nouveau chien : accepter la mort du précédent.

Un chien fait partie de notre famille. Il est tout à fait normal de ressentir de la douleur quand il part. Vous ne devriez pas en avoir honte ou essayer de faire semblant de ne pas souffrir de peur d’être ridiculisé pour ce que vous ressentez face à la mort d’un animal.

Pleurez, criez, regardez des photos, faites ce qu’il faut pour vous sentir mieux à la fin. Donnez-vous du temps, parce que même si vous aimeriez avoir un nouvel ami poilu à la maison, gardez à l’esprit qu’il sera à votre charge et que vous devrez être en pleine forme pour mieux prendre soin de lui.

De plus, s’il y a d’autres membres dans la famille, surtout des enfants, vous devriez vous assurer qu’ils surmonteront eux aussi la mort de l’animal avant d’en adopter un autre. Discutez-en ensemble, tout en leur expliquant le cycle de vie. Faites-leur comprendre à quel point il peut être bénéfique d’avoir un nouveau chien à la maison.

L’autre chose à prendre en compte, c’est de ne pas faire de comparaisons.

Et c’est pourtant si vite arrivé… Bien que nous sachions qu’un animal n’est pas un objet, cette envie d’en avoir un autre n’est rien de plus qu’une substitution. Par conséquent, les comparaisons arriveront tôt ou tard. En fait, on estime que plus de 70 % des familles qui perdent un animal en choisissent un autre ayant des caractéristiques similaires.

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, à condition d’éviter de comparer. Chaque animal est unique. Peu importe son apparence, au toucher, ses poils seront différents. De même que le regard, la démarche, ce qu’il fait avant d’aller se coucher, la façon dont il mange et, surtout, ses attitudes.

Ainsi, avant d’adopter un nouveau chien, vous devez être conscient que c’est un animal unique et différent de votre précédent chien. Vous aurez alors l’occasion de créer un nouveau lien. Vous pourrez profiter d’une nouvelle amitié que vous façonnerez à votre guise, comme vous l’avez fait avec le précédent. Ce n’est qu’alors que vous pourrez être heureux et, par conséquent, rendre heureux également votre nouveau chien.

Il est important de tenir compte de l’opinion des autres membres de la famille avant d’adopter un nouveau chien. Tout le monde devrait s’entendre sur la race, la couleur, la taille et l’âge de l’animal. Dans ces conditions, tout la famille se sentira à l’aise et sera en mesure de profiter de l’arrivée de leur nouvel animal de compagnie à la maison.

Il est temps d’adopter un nouveau chien

adopter un nouveau chien

L’adoption est toujours une bien meilleure option que l’achat. Il y a des centaines de refuges et même des chenils où vous pouvez essayer de trouver le chien dont vous rêvez.

Probablement avez-vous pensé à adopter un chiot. Eh bien vous pourrez facilement en trouver !

Allez-y avec un esprit ouvert. Choisissez celui avec qui vous sentez ce lien particulier. Observez comment il joue, comment il mange, etc… Posez au responsable du centre toutes vos questions. Il sera toujours prêt à vous aider.

Par exemple, vous pouvez vous renseigner sur son caractère. Vérifier comment il s’entend avec d’autres chiens ou d’autres animaux au cas où vous en auriez envie d’en avoir plus à la maison. Savoir s’il souffre d’une maladie quelconque. Et bien d’autres choses encore.

Nous regrettons infiniment la mort de votre animal. Nous sommes sûrs que si vous vous accordez le temps nécessaire, vous pourrez trouver un nouvel ami qui vous rendra heureux. Mais rappelez-vous toujours de ceci : il vous rendra heureux différemment.