Suis-je prêt à adopter un animal de compagnie ?

· 26 octobre 2018
Pour ce faire, vous devez disposer d'espace, posséder le budget nécessaire, avoir du temps libre, ainsi qu'une personne prête à s'occuper de votre animal en votre absence.

L’adoption d’un chien ou d’un chat entraine de grandes responsabilités. En effet, ces êtres vivants ont des besoins spécifiques que vous devez satisfaire. Nous vous conseillons donc de bien réfléchir avant de prendre une telle décision. C’est pourquoi vous devriez lire cet article qui vous donnera quelques clés pour savoir si vous êtes prêt à adopter un animal de compagnie.

Comment savoir si vous êtes prêt à adopter un animal ?

Vous avez regardé des vidéos mettant en scène des chiots ou des chatons et vous vous dites alors que vous en adopteriez bien un. Il se peut aussi que l’un de vos amis donne en adoption les petits de l’un de ses animaux. Mais la décision d’en adopter un n’est pas à prendre à la légère. En effet, les animaux ne sont pas des jouets et encore moins des choses dont vous pouvez vous débarrasser une fois que vous en avez marre ou que vous vous lassez d’eux.

Vous ne savez peut-être pas si vous êtes prêt à adopter un animal et vous souhaiteriez avoir la certitude d’être prêt avant d’en accueillir un. Dans ce cas, vous pouvez répondre aux questions suivante pour en savoir plus sur votre état d’esprit :

1. Pourquoi souhaitez-vous adopter un animal ?

Il s’agit de la première question à laquelle vous devez répondre. Essayez de rester objectif et sincère. Vous recherchez peut-être un animal de compagnie parce que vous vous sentez seul chez vous, parce que vous aimez les animaux, parce que vous chercher un compagnon pour faire de l’exercice ou parce que vous avez toujours vécu avec un chien ou un chat durant votre enfance.

2. Vous occuperez-vous de lui pendant plusieurs années ?

En fonction de son espèce, de sa race et des soins qu’il reçoit, un animal de compagnie peut vivre plus de 10 ans. Il s’agit donc d’un engagement à long terme que vous devrez assumer. Cela signifie que, pendant plus d’une décennie, vous devrez le nourrir, le soigner, le promener, le nettoyer et l’emmener chez le vétérinaire.

femme avec son animal de compagnie

Tout comme les humains, les animaux vieillissent et ont alors besoin de nouveaux soins et traitements spécifiques.

3. Avez-vous du temps libre ?

Ce point est capital car, si vous décidez d’adopter un animal de compagnie, vous ne pouvez pas laisser l’animal seul à la maison toute la journée ou penser que l’animal dormira 24 heures par jour pour « ne pas déranger » si vous êtes en train d’étudier ou que vous voulez vous reposer.

Les animaux ont besoin de leur dose d’exercices et d’activités en plein air, surtout les chiens qui vivent en appartement en ville. C’est pourquoi vous devez vous promener au parc avec votre chien ou faire le tour du pâté de maisons avec lui au moins une fois par jour. Peu importe qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse froid ou chaud.

De plus, un chien ne doit pas rester seul plus de huit heures par jour. Pourquoi? Parce que s’il reste seul trop longtemps, il peut développer certains problèmes comportementaux qui provoque de l’anxiété, un état dépressif et du stress. Dès lors, si vous partez tôt de chez vous et que vous rentrez tard, nous vous déconseillons d’adopter un animal pour le moment.

4. Votre budget est-il suffisant ?

La nourriture – qu’elle soit industrielle ou faite maison – les rendez-vous chez le vétérinaire, les jouets, le panier et tout autre accessoire dont a besoin d’animal coûtent de l’argent. Même si les animaux ne mangent pas autant que les humains (la quantité peut varier selon la taille et la race de l’animal), vous devez vous assurer de pouvoir couvrir ces dépenses.

jeune fille avec son animal de compagnie dans ses bras

Gardez aussi à l’esprit qu’il vivra plus de 10 ans. Vous devez donc vous projeter dans l’avenir. Il est vrai qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait, mais si vous avez des dettes et que vous avez du mal à joindre les deux bouts, vous n’êtes pas prêt à adopter un animal pour le moment.

5. Qui s’occupera de votre animal en votre absence ?

Nous parlons des semaines pendant lesquelles vous partez en vacances, lorsque vous profitez d’une petite escapade à la campagne ou que vous pratiquez toute autre activité qui vous fait vous absenter pendant plusieurs jours.

Il se peut bien sûr aussi que vous deviez vous absenter pour cause de maladie ou même de décès. C’est pourquoi de nombreuses personnes désignent des « parrains » pour s’occuper de leurs animaux. Ceux-ci se chargent de prendre soin d’eux en leur absence.

6. Disposez-vous de suffisamment d’espace pour votre animal ?

Enfin, pour savoir si vous êtes prêt à adopter un animal de compagnie, vous devez tenir compte de l’espace dont vous disposez. Certes, vous pouvez toujours déménager, mais si vous vivez dans un endroit exigu, nous vous conseillons de choisir un chien de petite taille comme un caniche ou un carlin.