Si vous ne pouvez pas adopter, vous pouvez quand même aider !

· 4 septembre 2018
Vous pouvez faire office de famille d'accueil pendant un certain temps, travailler comme bénévole dans un refuge, faire des dons, rejoindre une équipe de sauvetage et même porter plainte contre des abandons

L’abandon reste un mal très répandu. Toutefois, même si nous aimerions ramener chez nous tous les animaux des rues, des refuges ou des chenils, ce n’est pas possible. Certaines personnes ne peuvent même pas en adopter un seul. Mais pas de panique, si vous ne pouvez pas adopter, vous pouvez quand même aider! Vous aimeriez découvrir comment? Voici plusieurs manières.

Même si vous ne pouvez pas adopter, vous pouvez aider!

Devenez un foyer d’accueil temporaire

Peut-être que votre situation ne vous permet pas d’accueillir de manière permanente un animal de compagnie. Néanmoins, vous pouvez quand même en accueillir un pour quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Les refuges ont recours à ce type d’accueil lorsqu’ils sont bondés et qu’il ne leur reste plus qu’à transférer les animaux dans un autre refuge ou à les sacrifier.

Afin d’éviter cette situation, ils autorisent les familles ou les personnes qui vivent seules, et qui correspondent à certains critères, à héberger ces animaux pendant un certain temps en attendant de trouver quelqu’un qui les adoptera de manière définitive.

Comme vous pouvez vous y attendre, si vous souhaitez participer, vous devrez passer un examen approfondi pour démontrer que vous êtes responsable, que votre entourage permettra à l’animal de se sentir à l’aise et, bien sûr, que vous ne présentez aucun antécédents en matière de maltraitance animale et d’abandon.

En accueillant des animaux, vous risquez, cependant, de rencontrer un problème, celui de vous attacher à l’animal que vous avez accueilli et de vouloir le garder.

Si votre situation ne vous permet pas d’adopter définitivement l’animal, vous devez prendre conscience, avant de vous lancer dans ce programme, que l’animal s’en ira lorsqu’il pourra être accueilli par une autre personne ou une autre famille. Cependant, si vous êtes finalement en mesure d’adopter l’animal, vous serez le premier sur la liste.

femme qui caresse les chiens d'un refuge à travers un grillage

Devenez bénévole

Les refuges et les centres animaliers, tout comme les associations qui luttent contre la maltraitance animale, ont besoin de bénévoles pour effectuer certaines tâches. Vous ne pouvez peut-être pas adopter, mais vous pouvez bien évidemment aider en devenant bénévole. Vous ne devrez travailler que peu de temps par semaine, ce qui vous offre une certaine flexibilité en fonction de votre disponibilité.

Même si vous ne travaillez qu’une heure par semaine, votre contribution sera très appréciée et votre exemple incitera peut-être d’autres personnes à se lancer. Vous pouvez aussi travailler en tant que bénévole lors d’événements qui ont pour but de faire adopter des animaux.

Faites don de ce que vous pouvez

Les refuges qui veillent au bien-être des animaux ont besoin d’aide pour pouvoir les entretenir. Ils ont notamment besoin de nourriture, de médicaments, d’articles de confort, de jouets et d’argent pour payer les visites chez le vétérinaire. Même si vous ne pouvez pas adopter, vous pouvez aider!

Renseignez-vous sur les refuges de votre région et contactez-les pour savoir ce que vous pouvez faire pour les aider. Peut-être qu’ils abritent plus de chats et qu’ils ont besoin de nourriture pour ces derniers, ou plus de chiots et qu’ils ont besoin de nourriture spécifique. Les refuges vous diront alors ce que vous pouvez faire pour apporter votre pierre à l’édifice.

N’oubliez pas les équipes de sauvetage

Il existe des associations à but non lucratif qui se chargent de recueillir les animaux errants dans les rues pour les emmener en lieu sûr. Cependant, ce genre d’opérations demande de l’argent que les associations n’ont pas toujours. En effet, après avoir été secouru, un animal a avant tout besoin d’un examen vétérinaire, d’une puce et des vaccins obligatoires s’il ne les a pas encore eus.

vétérinaire qui soigne la patte d'un chien

Ensuite, l’animal a besoin de nourriture et si nécessaire de médicaments  jusqu’à ce qu’il trouve une famille prête à l’adopter. Vous pouvez aussi aider à cela, que ce soit avec votre contribution financière, votre bénévolat ou vos dons de nourriture ou d’autres biens.

Plainte

Si vous êtes témoins du moindre signe d’abandon ou de maltraitance animale, faites-le savoir et portez plainte! Si nous agissions tous de la sorte, le taux d’abandon serait certainement beaucoup plus faible.

Vous voyez bien que si vous aimez les animaux mais que vous ne pouvez pas en adopter, vous pouvez quand même les aider! Prenez donc notes de ces conseils et lancez-vous dans la lutte contre l’abandon et la maltraitance animale.