Que faire avec votre chien s’il est agité la nuit ?

· 23 janvier 2018

Si vous avez un chien chez vous et qu’il ne vous laisse pas dormir la nuit, vous devez mettre en pratique certaines mesures pour que la cohabitation soit plus agréable. Peut-être que le comportement de votre animal de compagnie est dû au manque d’exercice pendant la journée car il n’aurait pas reçu un entrainement adéquat ou bien, sans le savoir, vous avez renforcé son mauvais comportement. Ne vous inquiétez pas, tout est remédiable. Sachez que vous pouvez toujours apprendre de nouvelles choses à votre ami canin. Tout ne dépend que de votre persévérance pour y arriver. Découvrez dans cet article quelques idées qui peuvent vous être d’une grande aide.

Les raisons d’un mauvais comportement

Les chiens ont besoin d’au moins une promenade par jour. Si vous avez été absent(e) pendant plusieurs heures, il se peut qu’il ne vous laissera pas dormir pendant la nuit. En effet, il n’a pas eu l’occasion de dépenser toute son énergie avant d’aller se coucher.

Une autre cause est que votre chien ne se soit pas assez dépensé. Cela paraît évident mais, si votre chien n’a appris qu’à moitié à s’asseoir, à se coucher ou à faire ses besoins dehors, il développera de mauvaises habitudes dans le futur. Ainsi, petit-à-petit, essayez d’établir un nouvel ordre et imposez-le via des petits jeux.

Peut-être que votre animal de compagnie est en train de rêver et cela peut affecter ses aboiements, sa respiration profonde et certains spasmes. Dans ce cas, déplacez son lit vers un endroit éloigné de votre chambre.

Les mauvaises habitudes de votre chien peuvent aussi être dues au fait que vous ayez vous-même renforcé ces comportements négatifs. Que faites-vous quand votre chien aboie pour attirer l’attention ? Comment répondez-vous ? Lui criez-vous dessus ? Si oui, vous vous trompez. Faites-lui savoir quand il se trompe mais le punissez pas et ne lui criez pas dessus. Vous n’y gagnerez rien. Encore mieux, enseignez-lui de nouvelles habitudes pour améliorer son comportement.

La race du chien est très importante. Tous les chiens n’ont pas les mêmes besoins. Par exemple, si vous avez un Border Collie et que vous ne le sortez que deux fois par jour, vous êtes dans l’erreur. Cette fréquence est appropriée à un Lévrier, pas à un Border Collie. Cette race a été créée pour travailler donc ils ont besoin de dépenser plus d’énergie pour satisfaire leurs besoins.

Les moyens d’améliorer le comportement de votre chien

Utilisez correctement le mot « Non ». C’est un mot disciplinaire : vous devez faire attention à son usage. Quand vous l’employez, n’utilisez jamais le nom de votre chien pour attirer son attention. Votre chien ne doit associer son nom qu’à des récompenses positives. Quand il se comporte mal, attirez son attention en lui touchant doucement le cou et dites sévèrement le mot « Non ».

Ne le frappez jamais. Les chiens ne comprennent pas que les coups servent à corriger un comportement. Si vous faites usage de la violence, votre chien aura peur de vous. En revanche, les chiens répondent très bien aux récompenses positives. Au lieu de vous concentrer sur la discipline quand votre chien ne vous laisse pas dormir la nuit, récompensez-le avec quelque chose qu’il aime, comme un bonbon.

Peut-être que votre chien ne vous laisse pas dormir car il veut faire ses besoins. Si c’est le cas et que vous n’êtes presque jamais chez vous, mettez en place des toilettes intérieures pour lui. Pour cela, vous devez choisir un endroit de votre foyer, y mettre une litière et lui apprendre à y faire ses besoins. Dans le cas où vous auriez un jardin, vous pouvez adapter à la porte une ouverture pour que votre chien puisse entrer et sortir par celle-ci quand il en a besoin.

Autres astuces

Si votre logement est petit, en appartement par exemple et que pour une certaine raison vous ne pouvez pas vous charger des besoins de votre chien, engagez un promeneur pour qu’il s’en charge pour vous. C’est la meilleure option pour que votre chien puisse satisfaire ses besoins. Il peut aussi dépenser son énergie et cohabiter avec vous de la meilleure manière possible.

Si votre chien a considérablement amélioré son comportement suite à la mise en oeuvre de ces mesures, félicitez-le et montrez-lui de l’affection. Pour cela, il faut avoir le temps d’être avec lui. Sortez vous promener ou donnez-lui des bonbons. Dans le cas où les résultats seraient négatifs, recourrez à un éleveur professionnel pour que le comportement de votre chien s’améliore. Vous verrez qu’avec un bon entrainement, tout s’améliorera et surtout, souvenez-vous qu’il faut être patient. Tout arrive avec le temps.