Quand faut-il avoir recours à la muselière en France ?

· 9 février 2019
Quand et comment museler son chien selon la loi française ?

Vous vous sentez sûrement mal à l’aise à l’idée de faire porter une muselière à votre chien. Ces objets désagréables sont traditionnellement associés aux chiens agressifs. Pourtant, il est parfois nécessaire de les utiliser. Il faut aussi prendre en considération que la muselière est obligatoire dans les lieux publics pour certaines races de chiens.

Quelles races de chiens doivent obligatoirement porter une muselière ?

chien portant une muselière
Photographie de Richard Smith

Commençons par la loi en vigueur. Même si votre chien est le plus doux possible, il est impératif de lui mettre une muselière dans les lieux publics s’il fait partie des races de catégories 1 ou 2 selon la loi françaiseIl s’agit des races suivantes :

  • Pitbull, également connu sous le nom de Staffordshire terrier
  • American Staff
  • Mastiff
  • Rottweiler
  • Tosa

D’autre part, certains chiens assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux chiens de race Rottweiler sont considérés comme des chiens de catégorie 2, même s’ils ne sont pas inscrits dans un livre généalogique reconnu par le Ministère de l’Agriculture et d’Alimentation.

Prenez également en considération les lois locales. Elles peuvent ajouter d’autres races de chiens à la liste nationale des races considérées comme dangereuses. Avant d’aller vous balader avec votre chien sur la voie publique, informez-vous donc sur les sites locaux (commune, département).

Quelle que soit notre antipathie pour l’objet que constitue la muselière, il est parfois nécessaire de l’utiliser. Et ce notamment si votre chien fait partie des races considérées par la loi comme potentiellement dangereuses.

Situations dans lesquelles il peut être nécessaire d’utiliser une muselière

Si votre chien a la chance de ne pas être considéré comme une menace potentielle par la législation française, l’idéal serait qu’il n’ait pas besoin de muselière. Pour cela il fait que vous l’éduquiez – avec patience et persévérance – pour qu’il ne fasse rien de répréhensible qui puisse induire par la suite la nécessité de l’appareiller.

Il est possible qu’il soit nécessaire de lui faire porter une muselière pendant le processus d’apprentissage ou en cas de force majeure. Par exemple :

  • Quand vous l’amenez chez le vétérinaireLes chiens ont tendance à être nerveux dans la salle d’attente et ils pourraient tenter de mordre le médecin si ce dernier lui touche malencontreusement un endroit douloureux.
  • Lorsque vous allez au salon de toilettage. Prenez en compote que beaucoup d’animaux détestent qu’on les lave ou qu’on leur coupe les poils ou les griffes.
  • Quand vous allez vous promener et qu’il mange tout ce qu’il trouve au sol, y compris les selles des autres chiens ou encore s’il se montre agressif envers d’autres animaux.

Recommandation dans l’usage de la muselière

Rappelez-vous que la muselière est un objet très désagréable pour votre chien et qu’elle ne sert qu’en solution temporaire pour empêcher des conduites négatives en attendant de trouver une solution durable. Si vous l’utilisez en tant que punition suite à une mauvaise conduite ou pour l’empêcher d’aboyer, vous risquez d’empirer la situation.

Si quoi qu’il en soit, vous êtes obligé de mettre une muselière à votre chien, par nécessité ou par obligation légale, souvenez-vous que :

  • Vous ne devez pas lui laisser pendant des périodes trop longues
  • Vous devez surveiller votre animal de manière permanente tant qu’il porte la muselière. Cette dernière pourrait le blesser s’il tente de l’enlever ou il pourrait mourir étouffé s’il vomit

Quelle muselière choisir ?

la muselière chez les chiens
Photographie de Maja Dumat

Les animaleries proposent une offre très riche de muselières. L’idéal est que vous choisissiez celle qui semble la plus confortable pour votre chien, et surtout, qui lui permettra d’ouvrir suffisamment la gueule pour pouvoir respirer convenablement, réguler sa température et ne pas risquer de s’étouffer s’il vomit. Ces différentes recommandations poussent vers les modèles type « corbeilles » qui permettent de créer une barrière de séparation entre la bouche du chien et les choses qui l’entourent.

L’idéal est d’habituer son animal de compagnie à porter une muselière très jeune, surtout pour les races considérées par la loi comme potentiellement dangereuses.

Essayez de lui faire porter pendant des laps de temps assez courts et récompensez-le avec quelques gourmandises ou autres os quand vous lui enlevez. Il pourra ainsi faire un lien avec quelque chose de positif et ne pas le considérer comme une punition.