Qu’est-ce que la maladie des griffes du chat ?

· 11 février 2019
Bien que vous n'en reveniez pas, les griffures de chat peuvent vous transmettre une maladie provoquée par une bactérie. Dans cet article, nous vous donnons des conseils pour éviter que cette bactérie ne vous infecte, vous ou vos enfants.

Pour se défendre ou quand ils jouent, les félins sortent leurs griffes et peuvent nous blesser. Certains personnes peuvent même être infectées par ce qu’on appelle « la maladie des griffes du chat ». Apprenez-en plus sur cette dernière dans notre article.

Qu’est-ce que la maladie des griffes du chat ?

Son nom scientifique est bartonellose. Il s’agit en effet d’une pathologie infectieuse peu fréquente causée par une bactérie appartenant à la famille des Bartonella (surtout la Bastonella Henselae). Prenons bien en compte le fait que, si ce microorganisme infecte un chat, celui-ci ne présentera aucun symptôme. Il peut d’ailleurs se propager chez d’autres chats, incluant ceux qui vivent dans la même maison.

La maladie des griffes du chat est plus fréquente en automne et en hiver. On la considère comme bénigne et elle se soigne de manière spontanée en quelques jours (elle ne nécessite en général pas de traitements spécifiques).

C’est une pathologie plus commune chez les enfants. En effet, ceux-ci ont tendance à être un peu plus « brusques » lors qu’ils jouent avec les animaux. De plus, leur peau est plus fine et leur système immunitaire est encore en développement.

On a découvert la maladie des griffes du chat en 1889, mais les chercheurs ne l’ont étudiée plus profondément que dans les années 50. Selon les recherches menées, l’agent infectieux se trouve dans le sang des petits chats. Ceux-ci la contractent après que des puces les aient piqués ou avoir été en contact avec des excréments infectés.

transmission de la maladie des griffes du chat

Le moyen de transmission le plus probable de la bactérie Bartonella henselae des chats aux humains est la griffure. D’autre part, elle peut aussi se transmettre par la morsure. Ainsi, la bactérie peut être présente autant sur les griffes que dans la bouche du chat.

Un autre motif d’infection est le contact avec les puces qui ont logé dans le pelage du chat, surtout si celles-ci vous piquent. Il existe également des cas de personnes qui ont été contaminées par des léchouilles sur des plaies, des coupures ou des muqueuses comme le nez et les yeux.

Quels sont les symptômes de la maladie des griffes du chat ?

Les principaux signaux de cette infection se remarquent au niveau local, sur la zone ou s’est produite la griffure. Une protubérance ou une ampoule apparaît à l’endroit de la lésion. Une douleur et une tuméfaction des nodules lymphatiques accompagnés d’un gonflement (lymphadenopathie régionale) sont les symptôme secondaires à prendre en compte. Dans certains cas, la personne peut être atteinte de fièvre, de douleurs abdominales, de sueurs froides, de céphalées ou de dorsalgie.

Chez la majorité des personnes infectées, la maladie disparaît en quelques jours. Cependant, il faut garder en tête que la lymphadenopathie peut durer plus d’un mois. Si les patients souffrent de problèmes immunitaires, celle-ci peut amener de sérieuses complications.

Il existe certains tests qui peuvent nous permettre de détecter cette maladie. Par exemple, un examen physique pouvant réveler un agrandissement de la rate. Une biopsie des ganglions lymphatiques peut aussi permettre de la détecter.

maladie des griffes du chat

 

Une fois diagnostiquée, la maladie des griffes du chat ne nécessite pas toujours un traitement. Il n’en existe en effet aucun spécifique et les anticorps humains peuvent l’affronter seuls.

Mais si un enfant qui se fait examiner présente la zone infectée très enflammée ou infectée, on lui prescrira probablement de l’azithromycine ou de la doxycycline.

Évidemment, la prévention est très importante pour éviter d’être infecté par n’importe quelle maladie que peuvent nous transmettre notre animaux de compagnie ou ceux de la rue. Voici donc quelques conseils pour réduire au maximum la possibilité de souffrir de cette pathologie :

  • Bien se laver les mains à l’eau tiède et au savon après avoir joué avec un animal
  • Désinfecter la zone avec du savon ou un produit spécial si un chat nous a mordu ou griffé
  • Jouer avec délicatesse pour éviter les morsures et les griffures
  • Ne pas permettre qu’un animal nous lèche des plaies ouvertes, des cicatrices, la bouche, les yeux ou le nez
  • Utiliser un produit anti puces – il peut s’agir d’une gélule, d’une pipette ou d’un collier – pour réduire l’expansion de ces parasites transmetteurs de maladies
  • Ne pas toucher les chats de gouttière pour éviter les éraflures, morsures ou griffures
  • Bien nettoyer les objets personnels de notre animal de compagnie (jouets, caisse de litière, couchette ou gamelle)

Si la maladie des griffes du chat n’est pas grave, il faut tout de même faire attention à ce que nos animaux ne nous blessent pas et éviter ainsi des conséquences non désirées.