Puis-je posséder plusieurs tortues russes ?

· 18 novembre 2018
Il convient de préciser tout d'abord que cette espèce de chélonien peut avoir un comportement agressif ou territorial, en particulier avec ses congénères et même avec son propriétaire.

Les chéloniens (des reptiles herbivores ou carnivores) sont des animaux de compagnie très populaire. Cependant, les principaux problèmes que l’on peut rencontrer lorsque l’on en possède sont souvent méconnus. Par exemple, avoir plusieurs tortues russes peut ne pas être la meilleure option. Cela peut même engendrer quelques problèmes.

Bien que dans cet article nous parlions spécifiquement de la tortue russe, ces conseils peuvent s’appliquer aux autres tortues de terre. En particulier les tortues du type Testudo.

Découvrez les tortues russes

Concrètement, les tortues russes ,ou tortues des steppes, ou encore tortues Horsfield (Testudo horsfieldii), sont le type de tortues le plus courant comme animal de compagnie. C’est probablement en raison de son nombre abondant en Eurasie qui a contribué à ce succès. Comme pour les autre chéloniens, il existe un dimorphisme sexuel caractérisé par le fait que les mâles sont beaucoup plus petits que les femelles.

Cependant, il existe d’autres caractéristiques pour différencier le mâle de la femelle. On retrouve notamment la distance de l’ouverture du cloaque, la forme et la courbure de la carapace, la taille des écailles anales ou encore la forme des plaques osseuses. Il est essentiel de savoir différencier le sexe des tortues afin de savoir si vous pouvez en avoir plusieurs dans votre terrarium.

Puis-je avoir plusieurs tortues russes ensemble ?

Comme les autres individus chéloniens, les tortues russes sont ectothermes. C’est-à-dire qu’elles ont besoin de la lumière du soleil pour accélérer leurs fonctions métaboliques. C’est pour cette raison que les conditions du terrarium, telles l’accès à la lumière, sont capitales au moment du diagnostic des problèmes de comportement chez les individus de cette espèce ou d’autres reptiles.

tortues russes

De la même manière, les conditions du terrarium vont être déterminantes en ce qui concerne la reproduction qui survient après l’hibernation. Le mâle fait la cour de manière très insistante. Il faut savoir que les tortues russes sont des reptiles très agressifs durant cette période. En effet les mâles pourchassent les femelles, leur frappent le dos et vont même jusqu’à les mordre.

Il est également bon de rappeler que, comme la plupart des tortues, les tortues russes sont des animaux solitaires. Bien qu’ils se rejoignent pour l’accouplement, le fait d’avoir plusieurs tortues en captivité peut entraîner quelques incidents. Même si les enjeux ne sont pas sexuels, il peut y avoir une rivalité au niveau du territoire. Cela est particulièrement vrai pour les petits terrarium.

Les espèces du type Testudo sont particulièrement connues pour leur esprit territorial. Posséder un animal de cette espèces peut donner lieu à des attaques sur des objets inanimés ou sur les propriétaires. Cela est particulièrement le cas lors d’une mauvaise gestion des conditions de vie de l’animal.

Quelques recommandations pour posséder plusieurs tortues russes

Les animaux exotiques sont particulièrement difficiles à élever en captivité. Nous vous recommandons plutôt de commencer par des espèces faciles d’accès. Les tortues terrestres ne font certainement pas partie de cette catégorie. L’idéal pour ce genre d’espèces est de leur aménager un enclos extérieur particulièrement grand. Cela est particulièrement important surtout si vous avez plusieurs spécimens.

tortues russes

Si vous possédez un terrarium intérieur, on vous recommande de ne posséder qu’une seule tortue russe. Si vous souhaitez en posséder plusieurs, nous vous conseillons alors de ne jamais posséder un mâle et une femelle. Dans le cas ou vous souhaiteriez avoir un mâle, nous vous conseillons donc de prendre également au moins trois femelles. Offrez-leur un terrarium de plusieurs mètres de long et avec un accès sur l’extérieur.

Pour remédier aux problèmes, il est recommandé de disposer d’un terrarium qui vous offre la possibilité de séparer les tortues. En effet, des barrières vous permettront de limiter les contacts physiques et visuels entre les différents animaux.

Un comportement agressif et persistant durant la période des chaleurs est normale. A l’état sauvage, les femelles peuvent s’éloigner des mâles. C’est la raison pour laquelle, si vous possédez plusieurs tortues de terre, vous ne devez les réunir qu’occasionnellement.

 Ce genre de problèmes traduit bien la complexité de ces animaux exotiques. Le rôle du vétérinaire et des autres professionnels est ici primordial pour posséder un animal de manière responsable. Il convient de rappeler que, même si on les trouve en grand nombre, leur population a grandement diminué. Cela est dû en grande partie au trafic illégal. Ce type de tortue est aujourd’hui menacé de devenir une espèce en voie de disparition pour cette raison.