Pourquoi les animaux n’ont pas leur place en cuisine ?

· 27 août 2018
Les intoxications alimentaires sont plus fréquentes dans cette partie de la maison, aussi bien pour les animaux que pour nous. Il faut fournir à votre chien ses propres plats et ustensiles pour des raisons d'hygiène

Au-delà du désagrément en trouvant un poil dans son assiette, les animaux peuvent devenir des agents contaminants. Et c’est principalement pour cette raison que les animaux n’ont pas leur place en cuisine.

Dans la plupart des foyers on a l’habitude d’installer la gamelle du chien dans la cuisine. Cependant, il faudrait envisager de la mettre ailleurs. D’abord, parce qu’elle peut générer un foyer de contagion. Et ensuite, parce que sa propre nourriture peut s’en trouver affectée.

Les animaux, tout comme leurs maîtres, peuvent être victimes d’intoxications alimentaires. Et cette tendance augmente lorsque l’alimentation non transformée est directement administrée dans la gueule de l’animal. Une mauvaise manipulation ou des problèmes de conservation sont également des raisons courantes dans ce type d’intoxications.

Raisons pour lesquelles les animaux n’ont pas leur place en cuisine

Les animaux peuvent devenir des vecteurs de contamination physique ou microbiologique à travers virus et bactéries. Par leur pelage ou des sécrétions naturelles, ils peuvent contaminer la zone où se trouve habituellement leur nourriture. Les conséquences varient d’une simple allergie à des troubles digestifs.

Néanmoins, les vrais problèmes proviennent de leurs déjections. Les selles véhiculent des parasites et des bactéries. C’est pourquoi il est important d’éviter que l’animal les éparpille dans la maison. Même en rentrant de promenade, il est important de lui laver les pattes ou d’éviter qu’il entre dans la cuisine.

Les maladies associées à une contamination alimentaire par manipulation animale peuvent être virales ou bactériennes. Dans le premier cas, les symptômes peuvent nécessiter un suivi médical et un traitement. Votre compagnon présentera maux de ventre, diarrhée et vomissements.

S’il s’agit d’une contagion virale, ces symptômes gênants disparaîtront sous trois à quatre jours. Cependant, dans les deux cas, il est important de consulter son vétérinaire.

Il ne s’agit pas que de l’animal

Au moment de cuisiner il faut éviter tout contact avec votre compagnon sans se laver les mains ensuite. Caresser un chien et poursuivre la préparation du repas est la porte ouverte aux infections. Autre mauvaise habitude à éviter : nourrir le chien avec les ingrédients que vous utilisez, qu’ils soient crus ou cuits.

Il est aussi important que ses vaccins et traitements antiparasitaires soient à jour. Cette mesure peut favoriser la diminution des risques de contagion, surtout par des infections bactériennes.

Enfin, il faut aussi prendre en compte leur alimentation. Ainsi, la façon la plus sûre de nourrir nos compagnons consiste à utiliser de la nourriture transformée.

Les aliments préparés doivent être parfaitement conservés pour éviter leur décomposition. Dans le cas où le maître choisirait cette option, il est essentiel de ne pas laisser de restes dans la gamelle de l’animal.

Recommandations concernant les animaux et la cuisine

  1. Un espace propre. L’idéal est que votre compagnon ait son propre espace pour manger, hors de la cuisine. Dans le cas où l’espace serait manquant, il est important de ramasser sa gamelle une fois le repas terminé.
  2. Utiliser des outils de nettoyage différents. Il n’est pas conseillé d’utiliser la même éponge ni lavette pour votre vaisselle et celle du chien. On déconseille également de nourrir nos compagnons dans nos propres assiettes. L’animal doit posséder ses propres ustensiles.
  3. La cuisine n’est pas une salle de bains. Si votre compagnon a besoin de faire ses besoins à l’intérieur de la maison, il doit disposer d’un espace autre que la cuisine. Les excréments sont hautement contaminants et vecteurs de maladies.
  4. Eviter que l’animal monte sur la table de la cuisine. C’est un cas très courant avec les chats. En effet, ils adorent se promener sur les meubles de la cuisine. Ce geste, qui peut être amical, peut aussi tourner à la contagion par le biais de son pelage. Il vaut mieux lui apprendre à ne pas monter sur les meubles de la cuisine.
  5. Ne nourrissez pas l’animal avec les restes. De cette façon, on peut anticiper tout type d’intoxication. La salmonellose, par exemple, est l’une des infections bactériennes les plus importantes.