Poisson rouge : soins et maladies

· 7 janvier 2019
Savez-vous de quels soins le poisson rouge a besoin ? Nous vous parlons de toutes les maladies auxquelles ils sont le plus exposés, ainsi que leurs besoins et leur régime alimentaire.

Le poisson rouge, également connu sous le nom de poisson rouge ou carpe dorée, est l’une des espèces les plus populaires dans les aquariums. Bien qu’il s’agisse d’un animal résistant, le poisson rouge doit recevoir les soins appropriés pour préserver sa santé.

Maladies les plus courantes chez les poissons rouges

Les poissons rouges sont vulnérables à la plupart des maladies courantes chez les poissons d’aquarium. Par conséquent, il est très important de maintenir une hygiène optimale pour éviter que de telles pathologies ne menacent l’équilibre de vie dans l’aquarium.

Voici les principales maladies pouvant affecter les poissons rouges :

1. Maladie d’Ich ou « tache blanche »

La tache blanche est le nom populaire pour l’une des maladies les plus courantes chez les poissons rouges. C’est une pathologie très contagieuse causée par le parasite Ichthyophthirius multifiliis, qui se loge sous la peau du poisson.

Comme ces parasites doivent quitter le corps du poisson pour se reproduire, ils forment de petits trous dans la peau. Ils forment des kystes à partir desquels de nouveaux parasites émergent et s’infectent généralement rapidement.

Les symptômes les plus fréquents de cette maladie chez les poissons rouges sont l’apparition de taches blanches sur leur peau. A mesure que la pathologie progresse, des problèmes respiratoires sont également observés en raison de lésions des branchies.

les soins du poisson rouge

2. Dropsie

C’est une maladie chronique qui évolue généralement en silence. La dropsie est liée à une mauvaise hygiène de l’aquarium, ainsi qu’à un entretien insuffisant de ses filtres. Cependant, elle peut aussi être causée par une mauvaise alimentation (carences nutritionnelles).

En général, les symptômes ne deviennent visibles qu’aux stades plus avancés de l’hydropisie. Dans ces cas, nous observons que le poisson gonfle et que ses écailles se hérissent sur son corps.

Une fois ces symptômes détectés, il sera essentiel de mettre en quarantaine les poissons infectés, en les séparant immédiatement des animaux en bonne santé. Ensuite, nous examinerons soigneusement l’hygiène de l’aquarium et la qualité de l’eau. Il est également recommandé de consulter un vétérinaire spécialisé pour connaitre la nutrition idéale pour chaque poisson.

3. Infestation de sangsues

Les sangsues sont des ectoparasites de petite et moyenne taille habituellement visibles à l’oeil nu. Ils adhèrent à la litière externe de la peau du poisson (épiderme) pour se nourrir de leur sang. En général, ils entrent dans l’aquarium lorsque nous incorporons de nouveaux spécimens.

Le meilleur moyen de les prévenir est d’acheter des poissons dans des magasins ou des fermes fiables et dûment approuvées. De plus, il est recommandé de bien contrôler la peau et l’apparence du nouveau poisson avant de l’intégrer dans l’aquarium.

Lorsque les poissons rouges ont des sangsues, nous pouvons essayer de les enlever soigneusement. Pour cela, nous aurons besoin d’une petite pince avec une bonne prise en main et s’un chiffon propre, fin et humide.

Tout d’abord, nous allons retirer le poisson de l’aquarium et le mettre dans le tissu humide. Ensuite, prenez délicatement la sangsue avec la pince, toujours par la pointe collée à la peau du poisson. D’un seul geste, sec et ferme, nous retirons la sangsue de sa peau et désinfectons la plaie résultante.

Soins de base pour les poissons rouges

En général, les poissons rouges ont besoin des mêmes soins que tous les autres poissons d’aquarium pour rester en bonne santé. Ces soins sont : un aquarium adapté à leur taille et à leur activité, une bonne hygiène, comprenant un bon système de filtration, des conditions optimales d’eau et une nutrition complète et équilibrée.

le poisson rouge et son aquarium

L’aquarium idéal pour un poisson rouge

Le poisson rouge est un poisson d’eau froide qui s’adapte mieux aux étangs, car il a tendance à beaucoup se développer. Pour cette raison, pour bien vivre en captivité, le poisson rouge aura besoin d’un bon aquarium.

Il est recommandé d’acheter un grand récipient contenant au moins 40 litres par individu. C’est à dire qu’une paire de poisson rouge aurait besoin d’un aquarium d’environ 80 litres.

Après avoir choisi l’aquarium idéal pour vos poissons rouges, il est temps d’acquérir le filtre le mieux adapté à votre modèle. Dans les magasins, nous pouvons demander conseil aux vendeurs eux-mêmes.

Température de l’eau et pH

Les poissons rouge vivent naturellement dans l’eau froide ou tiède, la plupart du temps avec des températures de 15°C à 20°C. Cependant, à l’état sauvage, de nombreuses espèces peuvent résister à des températures comprises en 5°C et 24°C.

En fonction de la température de votre maison et de la période de l’année, il sera essentiel de tenir compte de la nécessité de chauffer ou de refroidir l’eau de l’aquarium. Il est également recommandé de mesurer régulièrement le pH de votre aquarium, en essayant toujours de le maintenir proche de 7.

Nourrir le poisson rouge

Les poissons rouges sont des animaux omnivores qui aiment maintenir un régime alimentaire très varié. Dans la nature, ils consomment généralement des crustacés, des insectes, des plantes, des larves et des vers.

Dans les magasins spécialisés, nous trouverons des mélanges spéciaux pour nourrir un poisson rouge. Ces préparations sont idéales car elles contiennent les bonnes proportions de tous les nutriments.

Avec un peu d’attention, il n’est pas très compliqué de prendre soin des poissons rouges de notre aquarium. La couleur qu’ils apporteront à notre aquarium et à l’environnement en vaut la peine.