Nos conseils pour approcher un chien craintif

· 25 octobre 2018
Nous devons tenir particulièrement compte du fait qu'un chien effrayé peut devenir agressif en raison de sa propre insécurité. Il est susceptible d'attaquer s'il se sent pris au piège.

Avez-vous déjà essayé de caresser un chien dans la rue et que ce dernier se soit échappé ? Les raisons pour lesquelles le chien s’enfuit sont variées. Il s’agit néanmoins souvent de problèmes de personnalité. Approcher un chien craintif demande beaucoup de patience, de calme et de volonté.

Il convient de préciser que les chiens craintifs ne sont pas seulement ceux de la rue. Certains chiens sont en effet craintifs par nature. Ceci peut s’avérer être un problème pour de nombreux propriétaires lorsqu’ils souhaitent socialiser. Vous pouvez également utiliser dans ce cas les techniques pour approcher un chien craintif.

Pourquoi ont-ils peur ?

Les chiens, à l’instar des humains, possèdent des personnalités différentes qui les caractérisent en tant qu’êtres individuels. Les maîtres-chiens ont créé les termes soumis et dominants pour avoir un meilleur contrôle sur la personnalité des chiens. Ce vocabulaire permet de mieux agir sur les chiens.

Les chiens craintifs ou peureux appartiennent souvent à la catégorie des chiens soumis. Ils suivent généralement le ou les chefs de meute. Certains chiens peuvent de ce fait être plus agressifs ou plus timides que d’autres.

C’est alors que nous avons à faire un chien effrayé. Nous ne pouvons donc pas approcher un chien craintif de la même manière qu’un chien normal. Les chiens effrayés sont plus agressifs car ils tendent à préserver leur vie face au danger.

Il suffit d’observer le langage corporel du chien pour détecter si ce dernier peur ou non. Une queue relevée, le fait de montrer les crocs ou une des yeux grand ouverts sont des signes clairs d’agression imminente. L’idéal est donc de partir immédiatement si nous observons ce type de comportements.

comment approcher un chien craintif

Notre façon d’aborder l’animal influence beaucoup sa façon de réagir. Qu’entendons-nous par là exactement ? Nous ne pouvons pas traiter un animal apeuré comme nous le ferions avec n’importe quel autre. Nous devons nous approcher très lentement et calmement pour ne pas le déranger ni le provoquer.

Comment approcher un chien craintif

L’essentiel est d’être toujours calme lorsque nous approchons un chien craintif. Les chiens sont capables de détecter la nervosité de la personne qui s’en approche. Ceci peut les rendre nerveux à leur tour et générer une agression inattendue.

Une autre recommandation est d’agir en faisant comme si le chien n’était pas présent. L’une des erreurs les plus courantes lorsque nous souhaitons approcher d’un chien craintif est de le regarder dans les yeux ou d’occuper trop d’espace. Cette action donne à l’animal la sensation d’être pris au piège, d’où le recours à la violence comme moyen de défense.

Approchons à pas feutrés, lents et légers, sans trop regarder dans sa direction. Qu’il sache qu’il n’est pas menacé, que nous souhaitons juste être amicaux. Certains maîtres-chiens recommandent de parler doucement au chien. L’objectif est de rassurer l’animal, qu’il se rende compte que nous sommes amicaux.

D’autres conseillent de se mettre à la hauteur du chien pour qu’il ne se sente dépassé par la stature humaine. Notre taille peut en effet effrayer l’animal, ce qui sera perçu comme un symbole de domination par le chien.

Que faire si le chien fuit de peur ?

L’un des meilleurs conseils que nous puissions vous donner est de ne pas le poursuivre. Son cerveau pensera que nous le poursuivons pour lui faire du mal, ce qui pourrait mal finir pour vous deux. Le poursuivre pourrait en outre l’éloigner de la zone territoriale ou le prendre au piège dans une autre zone, ce qui ne lui laissera pas d’autre choix que d’être agressif.

comment approcher un chien craintif

L’agression comme moyen de défense

Il existe seulement deux options pour continuer notre travail si nous essayons d’approcher un chien craintif et qu’il devient très agressif envers nous. La première consiste interrompre l’approche et à le laisser tranquille.

Ne perdons pas de vue que notre sécurité passe avant tout. Ne nous risquons pas avec des maladies telles que le tétanos, ou même à perdre un doigt suite à une morsure. La deuxième option qui nous reste est d’être résilient dans notre mission.

La meilleure option est de continuer notre approche amicale et calme même si le chien continue de montrer des signes évidents d’agressivité (crocs, grognements ou dos arqués). Nous devons alors être d’autant plus prudent pour éviter d’être mordu. La clé est la patience. Avec un peu de chance, nous  réussirons et disposerons d’un nouvel ami , peut-être d’un nouveau membre de la famille.

Autres recommandations pour approcher un chien craintif

  • Ne jamais forcer la rencontre. Laissez les choses se faire toutes seules. Le chien doit se rendre compte par lui même que vous n’êtes pas une menace pour lui. Il doit comprendre que tout n’est pas synonyme de danger.
  • Pourquoi ne pas vous mettre à l’écart au lieu de rester debout ? S’allonger sur un côté est signe de jeu pour les chiens. Vous lui ferez ainsi comprendre que vous venez en ami.
  • Essayer avec de la nourriture. Tentez de le nourrir un peu en le faisant manger directement dans votre main. Ou laissez-lui la nourriture au sol s’il devient agressif. Il comprendra que vous ne cherchez que son bien-être. Que vous ne lui ferez pas de mal.