Les pilules contraceptives sont-elles mauvaises pour la santé des chattes ?

· 27 mars 2019
Quel risque les pilules contraceptives représentent-elles pour la santé ?

Si la stérilisation de nos chattes est la meilleure façon d’éviter qu’elles se reproduisent, certaines personnes optent pour d’autres alternatives moins drastiques, comme par exemple les pilules contraceptives. Dans cet article, nous vous expliquons si elles peuvent être mauvaises pour la santé des chattes.

Pilules contraceptives pour chattes : que faut-il savoir

Parfois, les propriétaires ne veulent pas que leurs animaux aient de petits. Ils ne veulent cependant pas prendre la décision de les castrer ou les stériliser. Dans d’autres cas, un problème de santé de l’animal -par exemple cardiaque- les empêche d’être soumis à une chirurgie, même très simple.

Il peut aussi arriver que la femelle soit en train de récupérer d’une opération ou d’une maladie qui ne permet pas la pratique de la stérilisation.

C’est alors que les vétérinaires recommandent un traitement alternatif. C’est ce qu’on appelle les « pilules contraceptives », similaires à celles que prennent les femmes. Il s’agit de produits pharmaceutiques qui s’administrent par voies orale. Leur l’objectif est d’empêcher que les chiennes ou les chattes ne tombent enceintes. Elles évitent l’apparition des chaleurs et de l’ovulation grâce à un fort apport en progestatifs.

Pour que les pilules soient efficaces, il est très important de respecter au pied de la lettre le traitement. C’est-à-dire qu’il ne faut oublier aucune dose et respecter les jours d’ingestion indiqués par le vétérinaire. La meilleure manière de l’administrer est de la cacher dans la nourriture, de préférence molle (fromage, pâté, thon, croquettes mouillées). Ainsi, nous nous assurons que l’animal l’ingurgitera en entier.

pilules contraceptives pour chattes

Une autre alternative pour éviter la reproduction sont les injections contraceptives, administrées par le vétérinaire aux dates qu’il considère adéquates. Le désavantage de ce traitement est que nous devrons amener la chatte chez le vétérinaire au moins une fois par mois pendant toute la durée de la contraception.

Les pilules contraceptives mettent-elles la santé des chattes en danger ?

Comme nous pouvons le supposer, un traitement à base d’hormones synthétiques ne peut pas être complètement bon pour notre animal, surtout s’il est utilisé dans la durée.

Les pilules contraceptives doivent être utilisées comme dernière option. C’est-à-dire, lorsqu’on ne peut pas stériliser, puisqu’elles peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des chattes.

L’une des principales conséquences est que la probabilité de développer des tumeurs malignes, mammaires ou un cancer de l’utérus, est plus élevée. Cela est dû au déséquilibre hormonal de l’appareil reproducteur.

D’un autre côté, ces pilules augmentent également la possibilité de souffrir de différents infections, principalement de l’utérus – que l’on connaît sous le nom de pyomètre- et au niveau urinaire. L’utilisation abusive de ce produit pharmaceutique peut aussi provoquer des hémorragies sévères.

pilules contraceptives pour chattes

Quels autres effets produisent ces alternatives à la stérilisation

Ce n’est pas seulement la santé des chattes qui est touchée, mais aussi leur comportement. Cela les prédispose à une vie plus sédentaire, à ne pas jouer ni à être actives et à expérimenter une plus grande anxiété par rapport à la nourriture (et le surpoids comme conséquence). Il existe aussi des cas d’animaux avec une forte perte de poils.

Il est nécessaire de savoir que cette méthode contraceptive n’est pas efficace à 100%. Elle peut aussi générer des cycles irréguliers qui peuvent donner lieu à la grossesse.

Certains chatons peuvent naître avec des malformations ou mourir après quelques heures. Pour la mère, avoir des bébés morts dans son ventre peut aussi être mortel, puisqu’il est alors plus difficile de mettre bas.

Les pilules contraceptives peuvent avoir beaucoup d’effets nocifs sur la santé des chattes. C’est pour cela qu’elles ne sont recommandées qu’en ultime recours, lorsque la stérilisation n’est pas faisable. De plus, il est conseillé d’utiliser ce traitement sur une courte durée. Il faut aussi l’accompagner de visites périodiques chez le vétérinaire afin de suivre l’état de l’animal.

 

  • Murray, J. K., Mosteller, J. R., Loberg, J. M., Andersson, M., & Benka, V. A. W. (2015). Methods of fertility control in cats: Owner, breeder and veterinarian behavior and attitudes. Journal of Feline Medicine and Surgery. https://doi.org/10.1177/1098612X15594994