La phobie des chats : qu’est-ce et comment agir ?

· 18 avril 2019
La phobie des chats peut sérieusement limiter le quotidien, puisque ces animaux sont présents dans la vie quotidienne d'une bonne partie des foyers. Avec quelques efforts et parfois avec l'aide d'un professionnel, il est possible de surmonter le problème.

Bien que, pour la plupart des gens, les chats soient des animaux gentils et amicaux, ils sont une menace pour d’autres. Si vous êtes paniqué près d’un félin, vous souffrez peut-être de phobie des chats.

L’ailurophobie est la peur extrême d’entrer en contact avec des chats. Cependant, comme toute phobie, c’est une peur irrationnelle. La terreur que vous ressentez est supérieure aux dégâts qu’ils peuvent vous causer.

Il est très fréquent que ce problème découle d’une mauvaise expérience avec les chats. Il existe également de nombreux cas liés à une crainte transmise par une autre personne. La plupart du temps, la phobie des chats s’acquiert dans l’enfance. Par conséquent, pratiquement personne n’est au courant de ce traumatisme. Cependant, c’est un déséquilibre qui peut être surmonté.

Causes de la phobie des chats

Bien que ce ne soit pas le cas le plus courant, un félin peut vous avoir mordu ou griffé par le passé. Ou peut-être avez-vous eu une autre expérience désagréable, qui a été associée d’une manière ou d’une autre avec les chats. Dans tous les cas, la peur est un signe sain que l’être humain active pour se protéger.

La phobie des chats pourrait également être associée à des superstitions négatives. Pour certaines personnes, le chat est un signe de malchance. De même, des pouvoirs diaboliques ou surnaturels lui ont été attribués. Il y a aussi le mythe selon lequel le chat a sept vies et est donc un être magique. Cependant, ces représentations sont des légendes.

les causes de la phobie des chats

Beaucoup de personnes pensent que cette phobie provient de l’ignorance. Tout comme les chiens, les chats sont des animaux inoffensifs. Par conséquent, ils peuvent vivre avec n’importe qui sans aucun problème. De plus, les félins sont très joueurs, affectueux et amicaux avec les enfants et les adultes. Ils sont également experts pour nous débarrasser des rongeurs.

Symptômes de la peur des chats

Il existe certains symptômes caractéristiques de l’ailurophobie ou de la phobie des chats. Bien qu’ils se traduisent de manière physique, ils correspondent à un déséquilibre psychologique. Cela ne signifie pas qu’il s’agit d’un trouble mental, mais simplement que le corps et l’ esprit symbolisent un rejet par la peur.

Une personne atteinte de ce type de phobie éprouve de l’anxiété, de la nervosité ou de la panique devant un chat. Elle peut même transpirer, s’agiter, s’essouffler et avoir des nausées. Parfois, des crampes d’estomac ou d’autres maux associés apparaissent.

Certaines personnes ont la sensation d’être paralysées. Les symptômes apparaissent même en pensant ou en observant des images ou des vidéos de félins. De la même manière, elles ont peur lorsqu’elles passent par des endroits où il y a des chats. Elles refusent également de rendre visite à des parents et amis qui ont ces animaux. Bien qu’elles sachent qu’il s’agit d’une peur disproportionnée, elles ont du mal à la contrôler.

Idées sur la façon d’agir pour surmonter le problème

La première chose à faire est d’avoir une attitude ouverte et positive. Il s’agit donc d’examiner de manière critique les idées et croyances négatives que vous avez sur les chats. Il est également nécessaire d’essayer d’identifier la source de votre peur. Vous pouvez faire une liste des causes possibles qui la produisent.

soigner la phobie des chats

Une fois que vous aurez identifié l’origine de votre phobie, il sera plus facile d’y faire face. Éviter les chats n’est pas la solution. Il n’y a pas d’autre moyen de vaincre la phobie des chats que d’y faire face dans le monde réel. Mais ne vous inquiétez pas, car, comme dans tout processus, vous devez avancer à votre rythme.

Vous pouvez commencer par lire et par voir des images de chats. Ensuite, il serait bon d’essayer d’approcher les chats et de les observer de loin. Établissez une routine quotidienne ou hebdomadaire dans laquelle vous entrez petit à petit en contact avec les chats.

Lorsque vous êtes près des chats, essayez de faire des exercices de respiration lente. Soustrayez le pouvoir de la peur et pensez que rien de grave ne se passera. Laissez-vous simplement emporter par la situation, naturellement.

Autres alternatives pour surmonter la phobie des chats

Au début, vous pourriez vous aider en apprenant des techniques de méditation et de relaxation. Ce sont des outils efficaces pour réduire votre peur. Cependant, si vous pensez qu’il vous est impossible d’aller de l’avant, il est préférable de consulter un spécialiste.

Heureusement, il existe une grande variété de traitements et de méthodes thérapeutiques permettant de vaincre cette phobie. Dans tous les cas, votre volonté joue un rôle important dans ce processus. Il est nécessaire que soyez disposé, que vous fassiez preuve de persévérance et de conviction pour arriver au bout du processus.

Vous verrez des résultats favorables et au final, vous apprendrez à aimer les chats. Si ce n’est pas le cas, vous apprendrez tout du moins progressivement à vivre avec ces animaux. Cela demande beaucoup de tolérance et de patience. De cette façon, vous pourrez gérer votre peur et mener une vie plus libre et moins limitée.

 

Capafons Bonet, J. I. (2001). Tratamientos psicológicos eficaces para las fobias específicas. Psicothema, 13(3).