Faut-il laisser les chevaux à l’intérieur ou à l’extérieur des écuries ?

· 4 novembre 2018
Une combinaison des deux pourrait être la formule idéale à la fois pour que l'animal puisse courir librement et éviter le surpoids, et pour le protéger du froid, de la pluie ou de la neige pendant la saison hivernale.

Avec l’arrivée des températures basses, beaucoup de personnes se demandent s’il est préférable de garder les chevaux à l’intérieur ou à l’extérieur des écuries. Pour répondre à cette question, nous allons essayer de résumer les avantages et les inconvénients de chaque option. De plus, nous vous donnons quelques conseils pour préparer l’environnement dans lequel vous abriterez vos équidés.

Dans les boxes ou en plein air ? Comparaison des avantages et des inconvénients

D’une part, élever des chevaux à l’extérieur signifie respecter leur mode de vie naturel et leur donner plus de liberté. Nous ne devons pas oublier que les équidés sont des êtres indépendants, prêts à survivre dans la nature. Le fait de les former et de les entraîner ne change pas leur nature, ni les besoins et les désirs inhérents à cette dernière.

Garder ses chevaux à l’extérieur aide également à sauvegarder un poids de santé et à maintenir une activité physique quotidienne. Les chevaux non sportifs élevés dans des écuries grossissent plus facilement, et sont plus vulnérables aux maladies associées à l’obésité.

Mais la vie en plein air peut également poser un risque pour la santé de nos équidés. Dans de nombreux pays, l’hiver crée des conditions défavorables au développement et à la survie des chevaux. En outre, dans les zones les plus sauvages, les chevaux en liberté sont plus vulnérables aux attaques de prédateurs potentiels.

l'évolution des chevaux dans les écuries

Bien que certains équidés parviennent à s’adapter au froid extrême, ceci de doit pas être compris comme une règle qui concerne toutes les espèces. Les chevaux sont originaires de climats tempérés. C’est pourquoi les très basses températures et les aléas climatiques peuvent nuire à leur santé.

Si nous voulons élever des chevaux dans des environnements dédiés, nous devons leur offrir les conditions optimales pour leur développement. Dans les endroits où les hivers sont très froids, cela se traduit par la construction d’écuries où ils peuvent être abrités et protégés.

Alors, est-il préférable de garder les chevaux dans les écuries ou à l’extérieur ?

Dans leur habitat naturel, les chevaux vivent à l’extérieur et ont l’autonomie de se déplacer quand ils le souhaitent ou le désirent. Cependant, ils pourraient aussi choisir de rester au chaud face aux aléas climatiques, tels que la pluie, le vent, la neige ou le froid extrême. Autrement dit, dès qu’ils en ont besoin, les chevaux cherchent un abri pour éviter d’être exposés aux intempéries.

Par conséquent, il est préférable de laisser les chevaux à l’extérieur lorsque les conditions météorologiques sont favorables. De cette manière, nous parvenons à donner à nos chevaux la liberté dont ils ont besoin, sans mettre en danger leur santé et leur bien-être.

Conseils pour préparer le boxe de votre cheval

Comme nous pouvons le voir, les écuries sont nos alliées pour protéger nos chevaux et les maintenir en bonne santé. Cependant, il faut leur fournir des soins et du dévouement, pour qu’elles soient dans des conditions optimales pour le développement des chevaux.

La liberté des chevaux en écuries

Vérification de la stabilité de la structure

Avant l’hiver, il est essentiel de vérifier la structure des écuries et de s’assurer qu’elles sont prêtes à abriter les animaux. Lors de la vérification du toit, nous devons nous assurer qu’il n’y a pas de fissures ou de trous qui permettent à l’eau de fuir ou au froid d’entrer.

Chaque écurie doit avoir un espace où le cheval peut dormir et se reposer. Cet endroit doit être chaud, propre et bien ventilé pour éviter l’accumulation de l’humidité. Il est également conseillé de laisser une couverture à la disposition du cheval, ou de le couvrir directement le soir venu.

Une bonne hygiène est cruciale pour la santé de votre cheval

En plus d’être bien isolées, les écuries des chevaux doivent toujours rester propres. Le ménage quotidien sera essentiel pour éviter l’accumulation d’impuretés et de débris alimentaires, et empêcher la prolifération des micro-organismes.

L’écurie devra également disposer d’une bonne ventilation et d’un bon éclairage pour lutter contre la concentration de moisissures ou de bactéries. En hiver, ou pendant les saisons très pluvieuses, l’humidité de l’air est plus intense. Par conséquent, nous devons être vigilants et vérifier quotidiennement le nettoyage des écuries.

Nourrir et hydrater pendant l’hiver

Un autre soin essentiel à l’arrivée du froid est de veiller à ce que les chevaux reçoivent une nutrition équilibrée et une hydratation adéquate. En hiver, les équidés devront recevoir plus de nourriture. Leur corps doit disposer d’une réserve d’énergie pour maintenir leur métabolisme actif et le protéger du froid.

Nous devrons également être attentifs à leur hydratation pendant la saison la plus froide de l’année. Les chevaux dans les écuries ou à l’extérieur doivent avoir de l’eau fraiche et propre à portée de main tout au long de la journée. De plus, il faut protéger l’eau des intempéries pour éviter sa contamination.