Que faire si votre chien grogne sur vous ?

· 23 août 2018
Heureusement pour nous, compte tenu de la longue période de domestication, le chien, voit son maître comme un leader et se soumet à ses ordres.

Cependant, à cause de mauvais processus d’éducation, les chiens peuvent faire bouger les frontières entre les deux rôles, surtout quand il s’agit d’objets qu’il considère comme les siens. C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils sur ce qu’il faut faire si votre chien grogne sur vous.

Informations à prendre en compte si votre chien grogne sur vous

Tout d’abord il faut apprendre à reconnaître les différents type d’aboiements du chien. Dans la plupart des cas, surtout pour les personnes qui ne sont pas habituées au chien, on a tendance à mal interpréter les grognements ou aboiements du chien. On les pend pour agressifs alors que le chien nous salue. Ainsi, il faut d’abord apprendre à interpréter le langage corporel du chien et aider les personnes qui viennent chez vous à se sentir à l’aise avec votre chien, surtout s’il est de grande taille.

Un proverbe populaire dit que les chiens sentent la peur. Ce n’est pas seulement qu’ils la sente, mais qu’il sont très forts pour interpéter les attitudes et humeurs. Si une personne perd sa position de leader devant un chien, il aura de grands problèmes.

Vous devez également savoir que le niveau de possessivité dépend beaucoup d’une race à l’autre. Par exemple, le rottweiler est un chien très tendre et docile avec ses maîtres. Mais il n’accueille pas très bien les inconnus et ils sont très protecteurs avec les enfants. C’est pour cela qu’ils ont besoin de beaucoup de contact avec les autres (chiens et hommes) quand ils sont chiots. Il leur faut aussi beaucoup d’activité quotidienne en extérieur. Leur excès de force et d’énergie peut être problématique s’ils ne l’extériorisent pas de manière adéquate.

 

Les chiens grognent pour beaucoup de raisons. Il ne faut pas mettre fin aux grognements car cela les renferme au moment de prévenir qu’ils peuvent ou vont mordre, qu’ils sont prêts à attaquer. Des situations comme la maladie, des blessures qui leur font mal ou la peur, font que les chiens grognent comme mécanisme de défence. Vous devez être attentif quand ceci se présente pour corriger le problème de fond, au lieu de ne porter votre attention que sur le grognement. C’est la façon dont il vous prévient que quelque chose va mal.

 Par contre il y a des situations où il n’y a aucune raison de laisser votre chien grogner sur vous ou sur quelqu’un d’autre (y compris les autres animaux), surtout quand ce sont des attitudes en relation avec des situations de possessivité ou d’une bataille pour être le chef. En général, un chien qui grogne sur son maître est le résultat d’une mauvaise éducation. Il ne respecte pas son maître et ne l’accepte pas comme tel, donc il le défie ou tente de l’intimider.

Quand il mange

Beaucoup de chiens ont tendance à devenir possessifs avec la nourriture, et ils ne permettent à rien ni personne de s’approcher de son bol de nourriture, et encore moins de l’approcher alors qu’il est en train de manger.

Quand il est avec ses enfants

Il est fort probable que les chiennes deviennent surprotectrices avec leurs enfants et qu’elle n’autorisent personne à s’approcher d’eux, à les manimuler et elles n’acceptent personne. C’est une réaction instinctive qui leur permet de protéger leurs enfants de tout danger.  Mais cette réaction peut être à l’origine d’agressions.

Quand il joue

Certains chiens tendent à être très possessifs, surtout avec des objets comme des jeux ou des balles. Ils ne vous laisseront pas toucher à « leurs choses », même quand vous essaierez de jouer avec eux.

Il grogne sur les enfants ou sur des inconnus

C’est une attitude agressive, si bien que les chiens sentent qu’ils faut protéger leur foyer. Il est donc normal qu’ils aboient sur les inconnus et qu’ils se montrent méfiants avec eux. Les grognements ne doivent se faire entendre que dans le cas où l’inconnu manifeste une attitude menaçante enver un membre du foyer ou envers l’animal. Ce risque augemente avec les jeunes enfants, qui ne savent pas interpréter le langage corporel des chiens et qui sont invasifs.

Ce qu’il faut faire dans de tels cas

En général, ce qu’il faut faire, c’est de leur apprendre quand ils sont encore chiots quel espace leur appartient dans la structure sociale de votre foyer. Il faut penser qu’élever un chien est comme élever un enfant. Donc être permissif à excès et ne pas le gronder quand il se comporte mal peut lui faire développer des problèmes de conduite. Par exemple, le caresser pendant qu’il mange, en lui retirant son bol ou en posant votre main sur lui, ou passer beaucoup de temps à toucher à ses jeux ou à sa niche.

Si vous avez adopté un chien adulte ou si votre chien a déjà développé ces attitudes, il est possible de les corriger. Tout d’abord, il ne faut pas se montrer dans une situation de faiblesse par rapport au chien. Les grognements sont utilisés pour intimider, mais vous ne devez pas être effrayé, sinon vous perdrez votre autorité. Si vous ne le corrigez pas, il pourrait faire preuve d’agressivité.

Quand le chien grogne il faut capter son attention avec quelque chose qui fait du bruit. Vous pouvez crier « Non! » pour vous imposer, comme le ferait un chef de meute. Les chiens ne comprennent pas les mots, mais ils peuvent comprendre les intonations de votre voix ou reconnaître votre visage. Vous devez lui donner du temps pour qu’il s’habitue. Si un chien est possessif il faut essayer de le faire changer en vous montrant présent.

N’utilisez pas la violence avec eux. Si le chien est excité le plus probable est qu’il soit en train de se défendre. Vous pouvez utiliser quelque chose qui fait un bruit fort. (une de mes amies remplit des boîtes de conserve avec des billes. Quand son chien se comporte mal, elle les fait glisser sur les sol et lui dit « Non! » en même temps. Cette méthode s’est avérée très efficace avec ses pitbulls).

Même s’il est en train de jouer (le jeu est aussi bénéfique pour la santé pour votre chien que pour vous), votre chien doit savoir que grogner ne lui est pas permis pour montrer sa possessivité ou pour montrer qu’il est chez lui. Ayez toujours à l’esprit que quand il s’agit de son éducation, vous devrez toujours veiller sur votre animal pour son bien-être et celui d’autrui.