Comment être affectueux avec un chat ?

· 30 août 2018
Bien que les chats puissent sembler être des animaux récepteurs d'affection, il est vrai qu'il y a de nombreuses manières de leur en donner et de nombreux conseils à écouter. 

Il s’agit ici d’éviter que ces félins réagissent mal en griffant ou en mordant si vous avez une conduite inadéquate. Découvrez comment donner de l’affection à un chat.

En général, il arrive que vous caressiez votre chat trop vigoureusement ou trop rapidement et que celui-ci réagisse mal. C’est le début d’une mauvaise relation.

Se rapprocher d’un chat

La première chose à faire est de vous approcher tout doucement. Il faut que l’animal vous renifle car c’est une preuve pour lui que vous n’allez pas lui faire de mal ni avoir des comportements brusques.

Si, dans cette recherche de connexion avec votre animal, il commence à vous renifler puis à se frotter avec la main que vous lui avez tendue, c’est un bon signe. Il est probable que le félin cède et se laisse caresser.

Tout en gagnant en confiance, il faut caresser la tête du chat avec le bout de vos doigts. Il faut vous concentrer surtout sur la zone située derrière les oreilles du chat et progressivement passer sur le reste du corps.

Après avoir passé les doigts à travers les zones les plus sensibles du corps du chat comme l’arrière des oreilles, il faut continuer.

Vous pouvez passer la paume de votre main depuis le cou du félin jusqu’à sa queue et jamais à l’envers. Vous pouvez appliquer de la pression sur ces zones tout en caressant mais les mouvements doivent être doux et délicats.

Attention avec certaines actions d’affection chez les chats

Il faudra veiller à éviter d’attraper la queue du chat ou d’essayer d’insister pour pouvoir caresser le ventre de l’animal.

Un signe qui démontre que l’affection envers un chat lui procure du plaisir est qu’il bougera de manière à ce que cela réponde aux caresses pour que vous ne soyez pas seul à créer l’effet agréable des caresses. 

Au contraire, si le chat met ses oreilles vers l’arrière, cela signifie qu’il ne se laisse pas faire et il vaudra mieux ne pas du tout essayer de le caresser.

Vous pourrez observer que si votre chat s’approche et s’allonge avec vous, c’est qu’il est peut-être en train de vous demander des caresses. Il se peut aussi que ce soit un animal réticent aux caresses. Dans ce cas, il faut tout de suite arrêter car l’animal n’est peut-être qu’à la recherche de la chaleur humaine de son maître.

Il est tout à fait commun que les maîtres caressent leur chat en signe d’affection mais certains animaux ne supportent pas cette action. Si vous n’avez pas une relation parfaite avec votre chat, il vaut mieux éviter les caresses.

Lui toucher le ventre

Ce n’est pas le plus facile. Quand votre chat est détendu, il pourrait se tourner et vous exposer à son ventre mais il ne faut pas dans tous les cas le prendre comme une invitation pour le toucher car beaucoup d’animaux n’aiment pas du tout ça.

La raison qui explique cela est la nature féline qui a enseigné à tous les animaux de ce type la défense contre les prédateurs potentiels (à la différence des chiens qui ont beaucoup plus confiance sur cet aspect et qui adorent qu’on leur gratte le ventre).

L’estomac est pour les chats une zone vulnérable où se trouvent tous ses organes vitaux.

Le ronronnement

Quand vous écoutez votre chat ronronner, cela signifie qu’il essaye d’attirer votre attention pour que vous lui donniez des caresses. Les experts conseillent de laisser le chat ronronner comme il le souhaite. Il est important de chercher son « autorisation » pour le toucher et le laisser avec le contrôle sur l’interaction.

La sonorité du ronronnement d’un chat dénote son niveau de bonheur pendant l’action d’affection. Plus le ronronnement est fort, plus le chat est content. Un ronronnement doux signifie que le chat est content alors qu’un ronronnement assez fort signifie qu’il est très content.

De la même manière, un ronronnement excessivement fort signifie un bonheur excessif. Parfois, cela peut devenir ennuyant et il faut procéder avec prudence dans ce cas.

Toucher les pattes d’un chats, oui, mais avec une grande attention et une grande affection

Il ne faut pas jouer avec les pattes d’un chat à moins que vous le connaissiez bien et que vous sachiez qu’il aime quand vous faites ce type d’action. Il faudra commencer par caresser le chat pour le détendre et ensuite voir s’il vous laisse toucher ses pattes, en essayant une à une avec un seul doigt.

Bien que beaucoup de chats n’aiment que l’on manipule leurs pattes, il est possible de les y entraîner. Certaines actions font beaucoup d’effet, comme c’est le cas avec le fait de lui couper les griffes petit-à-petit via un système lent et successif de récompenses.

Dans toutes les situations d’affection envers un chat, il s’agit d’avoir une grande patience et d’aller doucement.