Comment un enfant doit interagir avec un chien ?

· 17 octobre 2018
Les adultes doivent superviser la relation des enfants avec leurs animaux et leur montrer comment traiter un chien avec respect et douceur. Cela permettra d'éviter des problèmes prévisibles.

Si nous nous fions aux statistiques concernant les morsure de chiens, le nombre d’enfants blessés par des chiens est plus alarmant que celui des adultes. En effet, la grande majorité des attaques concernent des enfants. Mais presque tous ces accidents pourraient être évités si l’on savait comment un enfant doit interagir avec un chien. Découvrez comment faire dans cet article.

Les statistiques sur les attaques

Les chiffres sont clairs : la majorité des morsures de chiens envers les humains se produisent sur des mineurs. De plus, les garçons en sont davantage victimes que les filles. Les experts en concluent que ces situations se produisent parce que les enfants ne savent pas comment traiter un chien avec respect.

Par conséquent, il est primordial que les parents sachent comment leur enfant doit interagir avec un chien. En effet, si l’enfant maîtrise quelques règles basiques de respect et de sécurité, l’animal ne se sentira pas obligé de se défendre pour répondre à une agression. Ainsi, à travers des règles simples, on peut apprendre à un enfant qu’il doit respecter son chien. De cette façon, l’animal ne ressentira ni peur, ni malaise, ni violence.

interagir avec un chien

Interaction d’un enfant avec un chien : règles de base

Il est très important d’établir des bases permettant à un enfant d’interagir avec un chien. De plus, il faut appliquer ces règles avec les chiens inconnus, mais aussi ceux que l’on connaît ou avec qui on vit.

1. Ne pas déranger un chien qui dort ou qui mange

Tout comme nous n’aimons pas qu’on nous réveille, nous ne devrions jamais réveiller un chien qui dort. Les chiens aussi ont le droit d’être de mauvaise humeur ou de ne pas apprécier qu’on les réveille.

Même si généralement la nourriture ne pose pas de problème, le déranger alors qu’il mange, retirer la nourriture de sa gamelle ou mettre sa main dessus peut lui paraître très violent. En effet, si votre chien croit que sa nourriture est en danger, il peut vouloir la défendre.

2. Ne pas tirer sur ses oreilles, sa queue ou son menton

Explorer le corps de son chien peut sembler amusant pour un enfant. En revanche, l’expérience l’est beaucoup moins pour le principal intéressé. Vous devez alors apprendre à votre enfant qu’il ne peut pas toujours satisfaire sa curiosité. Par conséquent, il ne devra jamais tirer la queue ou examiner l’intérieur des oreilles de son compagnon. En effet, ces gestes pourraient lui faire mal ou le gêner.

3. Laisser faire un chien qui veut partir

Voici une règle que les adultes aussi devraient suivre : lorsqu’un chien ne supporte plus de rester à côté de nous, nous devons respecter sa décision. En effet, un chien peut se sentir étouffé quand il y a beaucoup de monde à la maison. C’est aussi le cas lorsque nous nous focalisons trop sur lui, parce qu’il y a des gens curieux à la maison ou trop de bruit.

Au final, peut importe la raison : s’il veut s’éloigner pour se détendre, laissons-le. Au besoin, nous devons même cesser de le toucher, le caresser ou le cajoler. En effet, si nous le retenons contre son gré, il peut devenir nerveux et agir sans réfléchir.

4. Ne pas pénétrer dans sa zone de repos

En lien avec le point précédent, il serait bon de créer un espace de repos pour votre chien, où il ne sera jamais dérangé. Cet espace doit au moins disposer d’un panier et d’espace autour, en fonction de la taille de la maison.

Nous ne devrions jamais y entrer ni y déranger notre chien : il s’agit de son lieu sûr. Ainsi, les enfants ne devraient jamais aller dans son panier, ni l’interrompre lorsqu’il dort. Le chien saura alors que c’est un lieu qui lui est propre et qu’il peut l’utiliser pour s’isoler s’il se sent mal à l’aise.

5. Ne pas jouer à l’agacer

Voici une règle claire : mettre un chien mal à l’aise n’est pas un jeu. Par conséquent, on ne lui retire pas ses jouets de force et on ne lui promet pas de nourriture qu’on ne lui donnera pas. On ne lui enlève rien de la gueule non plus et on évite les longues séries d’ordres sans aucune récompense.

Les enfants peuvent le voir comme un jeu mais les chiens le prennent comme des attaques. Même s’ils sont plus patients avec les enfants, ils peuvent se trouver dépassés ou surexcités et avoir une réaction malheureuse.

6. Ne pas punir, frapper ni corriger

Même si les punitions ne sont pas des outils efficaces dans l’éducation d’un chien, un enfant ne devrait jamais refuser quoi que ce soit à un chien, ni le punir ou le corriger. L’éducation, les étapes à suivre et les règles sont à établir par les adultes. Par conséquent, les enfants ne devraient jamais imposer quoi que ce soit à un chien.

interagir avec un chien

Bien sûr, il faut leur interdire totalement de frapper ou de blesser le chien. Cette règle s’applique que ce soit en jouant ou en pensant le faire doucement. En effet, pour le chien cette situation est violente et peut lui faire du mal.

Surveillance et exemple

Dans tous les cas, pour qu’un enfant puisse interagir avec un chien en toute sécurité, vous devez toujours le surveiller. En effet, les enfants, notamment les plus jeunes, ne contrôlent pas bien leur force. Pour cette raison, la présence d’un adulte à ses côtés est indispensable.

Dès lors, les adultes doivent offrir à l’enfant le meilleur exemple sur la manière de traiter correctement un chien. Si vous voulez que votre enfant puiise interagir avec un chien de manière sûre, vous devez lui montrer l’exemple. Ainsi, vous devez traiter votre compagnon avec respect et apprendre à votre enfant à toucher le chien avec douceur et à ne pas le déranger.

Toutes ces précautions doivent être respectées, même avec les chiens du foyer. Même s’ils tolèrent bien les enfants, ils peuvent être de mauvais poil, nerveux ou avoir mal et avoir une réaction malheureuse.  Si un chien mord un enfant, la responsabilité sera celle des adultes qui n’ont pas anticipé la situation.