Comment sont déterminés les chiens potentiellement dangereux ?

· 25 février 2018

Il existe une dénomination utilisée dans certains pays, y-compris en France, dont le rôle est d’identifier les chiens potentiellement dangereux. Avant d’arriver à cette conclusion, plusieurs caractéristiques de l’animal sont prises en considération. Par exemple, parmi les éléments pris en compte on retrouve l’agressivité, l’attaque ou la ténacité. Vous souhaitez en savoir plus? Alors lisez la suite!

Quand est-ce qu’un chien entre dans la catégorie de « potentiellement dangereux » ?

En Colombie, au Venezuela et en Espagne, des lois ont été rédigées concernant la détention de certaines races de chiens. De plus, dans le cas ponctuel de l’Espagne, le décret fut signé en 2002. Depuis, pour être considéré dangereux, un chien devra comporter certaines caractéristiques:

un rottweiler allongé

  • Musculature: dense, d’allure robuste, vigoureux
  • Caractère: fort et de grande valeur
  • Dimensions du buste: entre 60 net 80 cm
  • Poids: supérieur à 20 kg
  • Taille à la croupe: entre 40 et 70 cm
  • Poils: courts
  • Cou: large, court et musclé
  • Pattes: droites, parallèles et robustes
  • Tête: carrée et volumineuse
  • Joues: bombées et musclées
  • Mâchoire: imposante et forte
  • Gueule: profonde et large
  • Poitrine: massive, profonde et musclée

Quelles sont les races de chiens potentiellement dangereux?

Au total, il existe 12 races de chiens classées dans la catégorie des chiens potentiellement dangereux. Parmi elles on retrouve:

1. Le Pit Bull Terrier Américain

Ce sont les descendants du Bull Terrier anglais. Ils étaient généralement utilisés lors des combats. Ces chiens ne sont pas acceptés par la Fédération cynologique internationale, ni par l’United Kennel Club des Etats-Unis (et leur détention est même interdite dans certaines régions). Le Pit Bull Terrier peut peser jusqu’à 30 kg, il est très rapide, athlétique, agile et vif.

2. Le Rottweiler

Ce chien potentiellement dangereux est d’origine allemande. Grâce à sa force, il était utilisé pour tirer les chariots de boucherie jusqu’aux marchés. Le Rottweiler peut être utilisé pour le pâturage, la garde, en tant que guide, la recherche, le sauvetage, etc. Ce chien a une silhouette forte et à l’apparence robuste, un corps agile et résistant et une tête assez large.

Le tempérament du Rottweiler se caractérise par son calme, son obéissance et sa docilité. C’est donc tout le contraire de ce que disent les rumeurs basées sur sa « mauvaise réputation » de chien dangereux. De plus, il faudrait ajouter que le Rottweiler est un animal très sûr de lui, vaillant et qui réagit avec une grande lucidité lorsqu’il fait face à un danger.

3. Le Dogue Argentin

Le Dogue Argentin est l’unique race qui existe encore ayant été développée dans ce pays. En effet, les deux autres races se sont éteintes. Cette race fut créée pour la chasse de grandes espèces animales telles que le puma, le renard et le sanglier dans les années 20 du siècle passé. Le Dogue Argentin est capable de chasser en meute et fut créé en croisant plusieurs races européennes. Son pelage est entièrement blanc excepté au niveau du museau où il y a du noir. Généralement, on lui coupe les oreilles afin qu’elles soient de formes pointues et droites.

C’est un animal fait pour travailler. Sa sociabilisation doit être effectuée dès qu’il est chiot afin qu’il s’intègre bien au sein d’un groupe. De plus, le Dogue Argentin a besoin d’espace afin de faire de l’exercice. En effet, cela permet d’éviter que ses tendances à l’agressivité ne fassent surface à cause d’un trop plein d’énergie. Ce chien est également interdit dans certains pays.

4. Le Doberman

Voici un autre chien potentiellement dangereux qui vu le jour en Allemagne, grâce au croisement de plusieurs races: le Pinscher, le Rottweiler, le Braque de Weimar, le Beauceron et le Manchester Terrier. Avec son corps épais, son museau allongé, ses petits yeux et ses grandes oreilles, le Doberman est un chien musclé, à l’allure forte et athlétique. Il peut mesurer jusqu’à 72 cm à la croupe, son poil est court et de couleur noir, marron ou brun. Le Doberman peut vivre jusqu’à l’âge de 13 ans.

Un groupe de Dobermans

5. L’Akita Inu

Ce chien d’origine japonaise était utilisé pour la défense et l’attaque dans son pays. Il était également utilisé pour la chasse à l’ours grâce à sa grande force et son allure. L‘Akita Inu est issu du croisement entre le Mastiff et le Tosa Inu (ce dernier étant également considéré comme un chien dangereux).

Cette race de chien est capable de réaliser tout type de travail nécessitant de l’endurance. L’Akita Inu a un pelage double, épais, de couleur blanc ou roux et des oreilles de forme triangulaire. Concernant le caractère de l’Akita Inu, on peut dire qu’il est de nature silencieuse et réservée. Cependant, il est capable d’endosser le rôle de dominant dans un groupe de chiens. L’Akita Inu est un chien loyal, protecteur et affectueux.

6. Le Dogue de Bordeaux

Ce chien est originaire de France et fait partie des grands Mastiffs. Les Dogues de Bordeaux sont dotés d’une grande puissance, de force et d’agilité. Ces chiens sont utilisés pour chasser des animaux de grand gabarit ou pour garder les propriétés. Les Dogues de Bordeaux ont une tête volumineuse avec la peau plissée, des yeux éloignés, un poil de couleur fauve ou acajou et une démarche souple. Ces chiens ont tendance à être très attachés à leurs maîtres. Ils sont affectueux et de nature fidèle mais sont timides avec les étrangers.

Enfin, il existe d’autres chiens potentiellement dangereux tels que: le Staffordshire Bull Terrier, le Fila Brasileiro, le Tosa Inu, le Mâtin Napolitainle Dogue des Canaries et le Bull Terrier.