Comment s’occuper d’une colonie de chats ?

· 24 septembre 2018
Vous pouvez faire toute une série de choses pour aider ces félins abandonnés des rues; leur offrir une alimentation adaptée, surveiller leur état de santé, les stériliser et faciliter leur adoption.

Dans toutes les villes, il existe des rues abritant des colonies de chats. Elles aident à contrôler les insectes et évitent les rats, mais en milieu urbain elles ne trouvent pas toute la nourriture et la protection dont elles ont besoin. Si vous voulez vous occuper d’une colonie de chats, nous allons vous apporter quelques conseils :

L’importance des soins envers une colonie de chats

Contrairement à ce beaucoup de gens pensent, pour chasser les colonies de chats des rues, il ne suffit pas de les déplacer ni de les faire disparaître. On a démontré que la seule solution efficace consiste à réduire la quantité de chats errants dans la ville. En effet, si tous les chats d’une zone donnée disparaissaient du jour au lendemain, d’autres animaux prendraient leur place.

Même si nous savons que la présence de ces groupes est bénéfique pour les humains en éliminant rats et insectes comme les cafards, vivre dans la rue n’est pas facile. Néanmoins, on peut trouver un équilibre. Ainsi, il est possible de s’occuper d’une colonie de chats tout en surveillant leur santé et une surpopulation éventuelle.

Alimentation

L’un des principaux besoins d’une colonie de chats est la nourriture. Cependant, tous les aliments ne se valent pas. Certains sont nocifs pour l’appareil digestif des chats et même pour la propreté de la rue.

Les chats sont des animaux carnivores, et toute la nourriture fraîche qu’on leur donne devrait être crue et se composer uniquement de viande. De plus, si cette nourriture doit rester dans la rue, mieux vaut, pour des raisons hygiéniques, qu’elle soit à base de croquettes uniquement.

Laisser des restes de nourriture dans une colonie de chats est mauvais pour tout le monde. D’un côté, pour les chats, parce que les céréales, aliments frits et légumes ne leur réussissent pas. D’un autre côté, pour les humains, car cela attire les insectes, dégage une forte odeur et salit le sol. On devrait donc laisser les colonies de chats s’alimenter uniquement de croquettes.

Pour préserver l’hygiène du lieu, il faudra nettoyer régulièrement le récipient dans lequel vous déposez les croquettes. Si vous utilisez des sacs biodégradables, mieux vaut les jeter dans une poubelle adaptée quand vous les récupérez. Sachez que les chats n’aiment pas vivre dans les ordures et il ne faut pas laisser traîner de déchets dans les rues.

comment alimenter une colonie de chats

Rappelez-vous que les chats aussi ont besoin d’avoir toujours de l’eau fraîche disponible, surtout dans les villes chaudes ou en été. Renouvelez l’eau toutes les jours, car certains insectes, comme les moustiques, pondent dans les eaux stagnantes et peuvent devenir de vraies plaies.

Laissez eau et nourriture dans des endroits peu visibles, mais accessibles aux chats. En effet, si vous déposez l’assiette dans une rue passante ou si elle est bien en vue, vous augmentez le risque de tentative d’empoisonnement ou que quelqu’un la renverse. Donc, cachez-les bien dans un endroit auquel seuls les chats pourront accéder.

Santé

Sachez aussi que s’occuper d’une colonie de chats implique bien plus que les nourrir. Vous devrez aussi vous charger de leur santé : contactez un vétérinaire, car vous aurez besoin de lui de temps en temps.

Les maux qui affectent les chats errants sont très variés, mais vous verrez surtout des rhumes, problèmes de peau, blessures après des bagarres et infections oculaires. Vous devrez soigner, dans la mesure de vos possibilités, les chats en difficulté, car leur bien-être dépend aussi de leur santé.

Stérilisation

La seule solution efficace pour faire baisser le nombre de chats errants est de les stériliser et éviter de nouvelles naissances. De nombreuses villes mettent en place des projets de capture, stérilisation et libération, sponsorisés par des institutions et associations de protection.

Même si votre commune n’a pas encore franchi le pas, rien ne vous empêche de le faire. Si vous voulez vraiment vous occuper d’une colonie de chats, stérilisez-les. Vous pouvez le faire à votre rythme et demander des dons ou de l’aide. En revanche, tant qu’ils ne seront pas stérilisés, les naissances se poursuivront.

colonie de chats

Recensez les chats qui appartiennent à la colonie. Distinguez ceux qui sont stérilisés des nouveaux venus, probablement abandonnés. C’est fondamental pour connaître les chats dont vous prenez soin.

Adoption

Il est très difficile de faire adopter des chats errants adultes. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux ne sont pas prêts à l’adoption. Cependant, vous pouvez essayer de sortir de la rue les plus dociles et les jeunes portées dès qu’elles savent se nourrir.

Vous pouvez contacter une association de protection afin qu’elle vous aide à trouver une famille d’adoption. Elle pourra trouver un foyer qui leur offrira une vie meilleure. Cela vous rendra la tâche plus facile car elles ont plus d’expérience et leurs recherches seront plus efficaces.

S’occuper d’une colonie de chats est un travail à temps plein, mais très gratifiant. Donnez l’exemple autour de vous et apprenez à votre entourage que ceux qui s’intéressent aux chats errants sont compatissants et travailleurs. Ce n’est qu’ainsi, tous ensemble, qu’on peut améliorer la vie d’une colonie de chats.