Comment gérer les chaleurs d’une chienne à la maison

· 5 août 2018
Si vous accueillez pour la première fois une petite chienne à la maison, quand arrivent ses chaleurs il est normal de ne pas savoir comment gérer cette situation nouvelle. Alors comment gérer les chaleurs ?

Si vous accueillez pour la première fois une petite chienne à la maison, quand arrivent ses chaleurs il est normal de ne pas savoir comment gérer cette situation nouvelle. Sortir dans la rue peut devenir gênant. En effet, tous les chiens du voisinage s’approchent et peuvent même se montrer très « lourds ». S’ils sont en liberté, ils peuvent laisser leur empreinte devant notre porte sous forme d’urine, etc. Alors comment gérer les chaleurs ?

L’abstinence

Pour gérer la période des chaleurs, l’abstinence est d’usage, mais cela ne manque pas de complexité. C’est une méthode surtout recommandée pour les maîtres disposant d’une enceinte fermée où ils peuvent isoler la chienne le temps nécéssaire.

Quelques nouveautés pour la période des chaleurs

Un petit chien blanc allongé

Parmi les nouveautés pour gérer les chaleurs de nos animaux il en est une qui se distingue par son efficacité : il s’agit des caleçons pour chiennes. Ce nouveau dispositif les empêche d’être fécondes, mais pas d’être montées.

Les caleçons pour chiennes sont économiques et vendus en différentes tailles ajustables. Le meilleur c’est qu’ils sont 100% lavables.

Les autres astuces sont par exemple des sprays pour dissimuler l’odeur que dégage notre chienne. Ils bloquent d’une certaine façon les phéromones et le mâle ne parvient plus à les sentir. Ces sprays sont faciles à appliquer et leur efficacité est prouvée.

Ils ont l’avantage de ne pas affecter le cycle hormonal de la femelle que nous avons à la maison.

Les phéromones et les chaleurs

Il est tout à fait courant qu’un mâle puisse percevoir à plusieurs mètres de distance  les phéromones émises par une femelle  pendant ses chaleurs. 

Il a été démontré que les phéromones olfactives, qu’émet la chienne lors de ses chaleurs, sont un aphrodisiaque très odorant et attirant pour les mâles.

Alors comment se débarrasser des « roméos » qui peuvent nous harceler lors de nos promenades au parc ? L’une des astuces les plus efficaces consiste à modifier nos horaires de sortie. La sortie de l’après-midi peut être reportée en soirée, et celle du matin être avancée pour croiser moins de chiens.

Injections contraceptives

On a aussi essayé les injections contraceptives. Elles sont plus utiles dans le cas où notre chienne aurait copulé avec un mâle. Cependant, beaucoup d’experts les déconseillent. Les désordres hormonaux qu’elles peuvent causer ne sont pas sains pour notre petite chienne.

Les injections contraceptives préventives  doivent toujours être administrées par le vétérinaire. Elles peuvent inhiber les chaleurs chez la chienne, mais cela ne sera que temporaire. Utilisées en continu, elles peuvent causer des dommages importants à l’animal. Elles affectent son foie, sa fertilité et peuvent même provoquer certains cancers.

La solution la plus radicale pour éliminer tous les problèmes liés aux chaleurs est la stérilisation de la chienne. Il s’agit d’une opération simple, réalisée dans une clinique vétérinaire. L’animal peut sortir le jour même.

Toujours en laisse

Pour éviter les soucis, il est de bon sens de maintenir la chienne en chaleur en laisse lorsqu’on sort se promener avec elle. 

Aussi, la femelle est généralement plus nerveuse et inquiète en période de chaleurs. C’est pourquoi il y a davantage de risques qu’elle s’échappe si elle se sent trop harcelée par un mâle.

Les chaleurs de la chienne se déroulent en plusieurs phases.  Ainsi, par exemple, pendant la première semaine de chaleurs elle ne sera pas encline à se laisser monter par un mâle. Cependant, lors de la dernière semaine de la période de chaleurs, lorsque la perte de sang diminue, ce sera le moment où elle sera prête à s’accoupler avec les mâles. D’ailleurs, il se peut que ce soit elle-même qui les cherche.

S’il y a un mâle à la maison

Un chien noir allongé dans l'herbe

Lorsqu’un mâle se trouve à la maison,  l’une des solutions les plus simples est le traitement contraceptif du mâle.

Ce traitement est très simple à réaliser. Outre la stérilisation physique du chien, par l’extraction de ses parties génitales (opération réalisée quand l’animal est encore très jeune), on peut faire une vasectomie chimique par  injections. Il pourra alors s’accoupler sans aucun problème, sans aucun risque de fécondation.