Comment gagner la confiance d’un chat errant ?

· 12 novembre 2018
Il est difficile de surmonter la méfiance d'un chat qui vit dans la rue, notamment s'il a été maltraité. Mais nous pourrions y parvenir avec de la persévérance et en respectant différentes règles. Il est possible de gagner les faveurs d’un chat en le nourrissant.

Tout animal vivant dans la rue est méfiant, surtout s’il a déjà été maltraité. Vous devrez vous armer de patience et suivre certaines étapes si vous voulez gagner la confiance d’un chat errant. Vous pourrez même le ramener à la maison avec le temps !

Conseils pour gagner la confiance d’un chat errant

Peut importe que vous l’ayez aperçu dans la rue ou qu’il soit apparu dans votre jardin, un chat errant sera très revêche et méfiant car il ne nous connaît pas. Il est souvent plus difficile de gagner la confiance avec un chat ou un chien. Vous ne devez néanmoins pas vous décourager. Vous pouvez lui offrir un foyer si vous parvenez à devenir son ami :

1. Respectez son espace

À moins que le chat ne soit en danger là où il se trouve, nous vous recommandons de le laisser à l’endroit qu’il a choisi. Il s’y sent en effet en sécurité et protégé. Un chat errant évite les humains car il n’a peut-être pas eu de bonnes expériences avec eux. Vous devez donc lui montrer que vous êtes différent.

Respecter son espace de sécurité est la première étape pour gagner la confiance d’un chat errant. Approchez-vous seulement jusqu’à ce que vous remarquiez que l’animal devient nerveux, miaule ou hérisse ses poils. Vous pourrez progressivement faire un pas supplémentaire sans qu’il ne le perçoive comme une menace.

2. Donnez-lui à manger

Il s’agit incontestablement de l’un des meilleurs moyens pour gagner la confiance d’un chat errant. Gardez néanmoins à l’esprit certaines questions très importantes. Choisissez tout d’abord un aliment à forte odeur, comme une boîte de thon ou une boite de nourriture pour chat … Ils les adorent l’une comme l’autre !

chat errant

Déposez le récipient dans un endroit proche de son refuge et retirez-vous. Pour qu’il sorte de sa cachette, ne restez pas à le regarder. Il attendra toujours que nous nous soyons éloigné pour aller manger, même s’il est affamé. Ne vous approchez également pas pendant que l’animal mangera. N’essayez surtout pas de le toucher.

Il est recommandé de le nourrir chaque jour à la même heure et d’utiliser certains comportements répétitifs. Par exemple, remuer le récipient s’il contient des croquettes ou ouvrir l’emballage devant lui constitue un excellent moyen d’attirer son attention. Vous devrez peut-être répéter ce processus pendant quelques semaines avant de pouvoir vous en approcher pendant que vous le nourrissez.

3. Rapprochez-vous davantage à chaque fois

Vous pourrez gagner la confiance du chat dès lors qu’il sortira lorsque vous lui donnez à manger. Promenez-vous dans les environs en laissant toujours une distance d’environ trois mètres avec l’animal. Ne faites pas de mouvements brusques. Vous lui feriez peur et vous devriez recommencer de zéro.

Vous pouvez l’amadouer avec une friandise ou un aliment spécial lorsque vous remarquez que le chat vous regarde différemment et qu’il n’a pas peur : un peu de poulet, de poisson, etc.

chat errant

4. Parlez son langage

Vous devez devenir son égal pour gagner la confiance d’un chat errant. Vous devez donc le laisser s’approcher le premier, se frotter contre vos jambes ou vos bras – c’est ainsi que les félins imprègnent leurs phéromones aux objets – et vous réclamer des câlins.

Une astuces consiste, si vous parvenez à vous approchez suffisamment de lui, à le regarder dans les yeux et à cligner lentement des yeux. Croyez-le ou non, il s’agira pour lui d’un signe qu’il peut se sentir en sécurité à vos côtés.

Les chats sont plus que spéciaux, notamment s’ils vivent dans la rue depuis tout petit ou se sont échappés d’une maison où ils étaient maltraités. Ne baissez néanmoins pas les bras. Valorisez chaque progrès que vous réaliserez. Vous constaterez qu’il vous autorisera peu à peu le contact. Et si vous y parvenez, avant de le ramener à la maison, faites un détour chez le vétérinaire pour un examen complet.