Comment aider votre chien à surmonter la perte d’un autre animal

· 23 mars 2018

Différentes études ont révélé que, sur dix chiens, sept souffraient de dépression suite à la perte d’un compagnon même si, à première vue, ils ne laissaient rien paraitre. A la mort d’un des animaux du foyer, le maitre n’est pas le seul à souffrir. En effet, si vous possédez un autre chien à la maison, il est normal que ce dernier se sente, lui aussi, désorienté et attristé par le départ de son ami et compagnon.

Les signes de la souffrance de votre chien suite à la perte d’un autre animal

Si votre ami souffre de la perte d’un compagnon canin ou d’un animal d’une autre espèce parce que ce dernier s’est enfuit ou est décédé,vous devez l’observer et repérer certains signes. Vous constaterez qu’il manque soudainement d’appétit et qu’il vous montre plus d’affectivité que d’habitude. Il n’aura pas non plus très envie de jouer, de se promener, etc.

Un sommeil plus fréquent et plus long que d’habitude est aussi un autre indice qui peut vous prévenir que votre chien traverse une période d’abattement. Si vous remarquez l’une de ces conduite, nous vous conseillons de vous rendre chez votre vétérinaire qui vous dira quoi faire.

Comme vous pouvez le constater, la dépression ou les états dépressifs ne sont pas des troubles réservés aux êtres humains. En effet, les chiens peuvent également en souffrir.

Psychologie canine

chien couché au regard triste

Dans de nombreuses cliniques et cabinets vétérinaires, travaillent des professionnels qui peuvent aider votre chien à surmonter la tristesse qu’il ressent. Il s’agit de spécialistes qui traitent les troubles psychologiques des animaux.

Que faire pour que votre ami surmonte la mort d’un autre animal?

Votre travail consistera à stimuler votre chien pour qu’il réalise ses activités préférées. Il faut alors le laisser faire des choses qu’il apprécie, même si vous ne l’autorisez pas à les faire habituellement. Par exemple, vous pouvez le laisser monter sur le divan avec vous. Cependant, cette entorse doit être exceptionnelle et ne doit pas devenir une habitude. N’oubliez pas non plus de recouvrir votre canapé d’une serviette ou d’une couverture pour le protéger.

Vous devez convaincre votre animal de reprendre ses activités journalières favorites. Par exemple, une promenade à l’air libre plait toujours à la majorité des chiens. D’autres préfèrent jouer. Dans ce cas, récupérez la peluche ou la balle préférée de votre ami et jouez avec lui.

Certains chiens apprécient beaucoup les trajets en voiture. D’autres préfèrent recevoir une récompense comestible ou de petits en-cas comme des friandises. Vous pouvez céder à ces petits caprices pendant les premiers jours du deuil. En effet, ces petites douceurs apporteront du réconfort à votre compagnon et l’aideront à retrouver petit à petit le moral.

De même, les caresses et les paroles aimables sont essentielles pour aider votre chien à surmonter la période de deuil suite au décès d’un autre animal. C’est comme pour les humains. Dans ces moments-là, votre chien a besoin de beaucoup d’affection et de contacts physiques.

Ne montrez pas votre tristesse en présence de votre animal

Rappelez-vous: les animaux sont très sensibles et très réceptifs. En effet, ils ressentent les émotions des humains. Par conséquent, il est bien plus constructif de leur transmettre de la tranquillité plutôt que de la tristesse, surtout dans ces moments aussi douloureux pour le maitre que pour l’animal. Bien sûr, ce conseil est valable pour les enfants et les autres membres de la famille.

Si votre animal, qui vous considère comme son maitre et son guide, vous voit triste, il se sentira encore plus triste. Même si vous êtes profondément affecté par le deuil, vous devez faire comprendre à votre animal que la vie continue. Ses promenades et ses jeux habituels peuvent donc reprendre, ce qui vous aidera mutuellement.

La douleur du chien d’avoir perdu un compagnon

carlin au regard triste

Parmi les phases à travers lesquelles passe une personne après la perte d’un être cher ou d’un autre évènement douloureux, il existe une série d’étapes facilement reconnaissables: le déni, la colère, la réflexion intérieure et l’acceptation.

La douleur des chiens et des animaux se manifeste sous différentes formes et comprend différentes phases. La confusion émotionnelle qu’ils ressentent est due au chamboulement de leur vie quotidienne et à la perte de leur sentiment de sécurité. De plus, la perte d’un animal modifie la structure de groupe des chiens qui est un groupe social. Ce changement peut alors provoquer une dépression.

Si le chien décédé était le meneur, l’autre chien se sentira évidemment en insécurité. Sa perception de la dominance changera. Vous vous en rendrez compte lorsqu’il croisera d’autres individus canins et qu’il leur aboiera dessus à outrance. En réalité, ce comportement montre qu’il affirme une nouvelle liberté et qu’il se sent probablement menacé. Il aboie donc pour avertir les autres chiens.