Chiens atteints d’Alzheimer : quels sont les symptômes ?

· 28 février 2019
A un âge avancé, les chiens, comme les humains, peuvent développer la maladie d'Alzheimer.

Les experts disent que la moitié des chiens de plus de 15 ans sont des chiens atteints de la maladie d’Alzheimer canine, dont les symptômes sont la perte d’audition, de vision et de mémoire.

Ainsi, un chien sur deux de plus de 15 ans serait atteint de la maladie d’Alzheimer. Le syndrome de dysfonctionnement cognitif rend le vieil animal confus, lui fait perdre la mémoire, le désoriente et parfois même, il ne reconnait plus son propriétaire.

Une fois que le chien a contracté cette maladie, il perd la vue, l’ouïe, et son cerveau ne fonctionne plus de la même manière à cause de ce type de démence. Pour aider l’animal, il est nécessaire de savoir ce qu’est la maladie d’Alzheimer chez le chien, quels en sont les symptômes et comment traiter ce chien avec beaucoup d’affection et de soins.

Caractéristiques des chiens atteints d’Alzheimer

symptômes d'Alzheimer chez les chiens

C’est un dysfonctionnement cognitif qui provoque une série de changements comportementaux détectés chez le chien âgé, résultant d’un processus dégénératif de son système nerveux central (cerveau et moelle épinière).

En termes familiers, c’est comme si le cerveau de l’animal rétrogradait au lieu d’évoluer. Cette détérioration peut être un processus douloureux pour de nombreux propriétaires, car elle explique la perte de capacité d’apprentissage de leur animal, et même la perte de mémoire dont souffrent de nombreux chiens âgés.

Les autres modifications concernent leur comportement. Il est normal que l’animal ait besoin de temps pour dormir, soit plus grincheux et moins patient avec les jeunes animaux ou cherche des moments à passer seul dans un environnement silencieux.

Symptômes des chiens atteints d’Alzheimer

Parmi les signes les plus caractéristiques, on note la diminution de l’activité, la diminution des interactions avec les propriétaires et la désorientation.

La maladie d’Alzheimer, associée au vieillissement, fera même souffrir l’animal d’une sorte de boiterie. Il aura peut-être besoin de plus courtes promenades en plein air. Et il aura parfois besoin d’aide pour monter ou descendre les escaliers et monter dans la voiture. Les yeux et les oreilles de votre ami à fourrure souffrent également d’une détérioration considérable.

Un chien atteint de la maladie d’Alzheimer à un stade avancé peut perdre l’orientation dans sa propre maison ou gratter la porte d’une pièce parce qu’il ne sait pas où il se trouve. La perte de sa mémoire explique qu’il lui arrive parfois de ne pas reconnaitre son propriétaire. Ou de ne pas répondre lorsqu’il l’appelle. D’autre part, il peut également avoir des comportements anormaux, tels que faire ses besoins dans la maison ou perdre l’appétit.

Vieillissement chez le chien

On considère que la vieillesse commence à six ou sept ans. Les chiens vivent moins longtemps que les humains. Ainsi, quand il aura sept ans, le chien commencera à être vieux. Comme son corps, son cerveau vieillit également. Cependant, tous les chiens n’atteignent pas la vieillesse au même âge.

Normalement, le chien se montre un peu plus grincheux au cours de sa vieillesse. Ceci est une conséquence logique de la dégradation de ses capacités physiques et mentales. Il faut que l’amour et les soins du propriétaire l’accompagnent dans cette étape.

Au cours de sa vieillesse, le chien apprécie davantage la sérénité. Bien qu’il ait toujours eu besoin d’être à l’aise à la maison, il en a plus besoin à un âge avancé. Un endroit calme et chaleureux pour être à l’aise. Cependant, le fait qu’il ait besoin de plus de calme ne signifie pas qu’il aime être seul. Il aura plus besoin d’amour et de compagnie que jamais.

Dans les cas où la séparation avec les propriétaires est longue, comme par exemple si ces derniers partent en voyage, la situation sera pire pour le chien. Il est normal que la distance provoque du stress, ou même que cela aggrave une maladie.

Autres symptômes pouvant se présenter chez les chiens atteints de la maladie d’Alzheimer et du vieillissement

chien souffrant d'Alzheimer

 

  • Désorientation dans des endroits qu’il connaît depuis toujours
  • Plus mauvaise capacité à éviter les objets. Il est normal que l’animal se cogne dans un mur ou une porte
  • Altérations de l’interaction sociale. Avec les propriétaires comme avec d’autres chiens
  • Modification des cycles de sommeil. L’animal erre généralement la nuit et dort la journée
  • Perte d’habitudes déjà acquises. Le chien se met ainsi à uriner ou à se soulager à l’intérieur de la maison, même peu de temps après la promenade. Dans ces cas, il convient d’exclure d’autres maladies liées à l’âge qui pourraient aggraver le processus.
  • Non reconnaissance des propriétaires ou des personnes faisant pourtant partie de l’environnement habituel