Un chien surpasse son passé de maltraitance grâce à un bébé

5 août 2018
Après un passé de maltraitance, une chienne nommé Nora a découvert chez un bébé de onze mois la sécurité dont elle avait besoin pour surmonter toutes ses peurs. L’histoire fait sensation sur Internet, sur les réseaux sociaux et les forums.

L’adoption de Nora après les sévices

Nora est une chienne Pointeur Anglais de 8 ans. Elle a été adoptée par la famille Spence après qu’ils aient su qu’elle avait un passé rempli de mauvais traitements. Quand Nora est rentrée à la maison, elle avait peur de tout sauf d’Archie, un bébé qui n’avait que 11 mois.

De cette façon, Archie est devenu le meilleur ami de cette chienne. Sans faire semblant, c’était la meilleure thérapie pour surmonter toutes ses peurs.

Nora accompagne le bébé partout. Ils partagent les moments les plus intimes de la journée, marqués par des siestes et des jeux constants.

Archie a assimilé son amour pour les animaux depuis qu’il est bébé. Elle est aussi bien éduquée par les parents d’Archie. Son père dit qu’il est très important pour eux de traiter les êtres vivants qui nous entourent avec respect, et ils apprennent à leurs enfants à les respecter.

Une famille exemplaire

Elisabeth Spence et son mari ont trois enfants et cinq animaux de compagnie : deux chiens et trois chats. Tous ont été adoptés dans des refuges après les mauvais traitements qu’ils avaient subis. Le quotidien de cette famille a fait tomber amoureux plus de 50 milles personnes, qui les suivent sur Instagram.

Les Spence ont un compte sur le réseau social Instagram. À travers leurs photos, ils évoquent souvent l’importance d’adopter et de loger des animaux abandonnés ou maltraités.

Avec ce travail quotidien, la sécurité de Nora a été rétablie grâce au travail de la famille et à sa relation privilégiée avec Archie. Bien que Nora ait eu un passé triste et douloureux, sa nouvelle vie avec son adorable ami a fait de son univers un endroit plus agréable.

L’intégration d’un chien maltraité

Un animal maltraité a besoin d’un emploi du temps routinier, d’un endroit chaleureux et de paroles amicales de la part de son nouveau propriétaire.

Les préjudices subis par la maltraitance expliqueront pourquoi l’animal peut initialement se sentir méfiant envers les humains. Rééduquer un chien qui a subi des sévices physiques ou psychologiques de la part de son ancien propriétaire nécessite du temps, de l’affection et pas mal d’efforts pour que l’animal fasse confiance à sa nouvelle famille.

Les experts disent que la violence physique ou psychologique subie par un chien peut avoir des conséquences profondes sur l’animal. Plus la situation de maltraitance, triste et déplorable, se prolonge, plus l’intensité augmente.

Il est également important de savoir que le chien maltraité peut associer des gestes brutaux à la violence subie, notamment parce qu’il a eu des troubles comportementaux.

Ces symptômes d’un chien présentant des troubles dus à un passé de maltraitance sont généralement la tristesse, la dépression, et même certains comportements agressifs.

Il peut aussi arriver qu’un chien maltraité développe certains comportements compulsifs qu’il exécute de façon répétée et sans raison apparente. C’est le cas des aboiements excessifs, des léchages anormaux, de la chasse obsessionnelle de leur propre queue ou de l’obsession de creuser toutes sortes de surfaces.

Les clés pour se rapprocher et récupérer un chien maltraité

Un chien et un enfant jouant ensemble

Source : www.lavanguardia.com

Les mouvements lents et calmes sont un des éléments importants pour aider un animal maltraité. Il faut le traiter doucement, aller lentement… très lentement.

Lorsque nous approchons d’un chien qui a été maltraité, nous devons le faire avec douceur et délicatesse. Cela lui permettra d’augmenter sa confiance en l’être humain jusqu’à la retrouver pleinement.

Le ton de la voix est également important. L’utilisation d’un ton doux apaisera l’animal. Lorsque vous lui offrez de la nourriture, faites-le avec délicatesse, en restant d’abord proche puis en se retirant par la suite. Il faut bien évidemment éviter de forcer la situation.

L’important, c’est que l’animal s’habitue à votre voix et l’associe à quelque chose de proche et de familier. Il faut qu’il voie que vous faites tout pour son bien-être, qu’il se sente en sécurité avec vous. De cette façon, il comptera de plus en plus sur vous.

Source de l’image : www.lavanguardia.com

A découvrir aussi