6 conseils pour gagner la confiance de votre chien

· 17 mars 2018

Comment gagner la confiance de son chien ? Adopter un nouvel animal signifie débuter une nouvelle relation avec un animal inconnu. Cela peut donc être un moment délicat pour vous mais également pour votre nouveau compagnon. En principe, le maître et le chien vont se découvrir et apprendre à avoir confiance l’un en l’autre.

Imitations et stimulations

Le mimétisme entre les animaux de compagnie et les humains n’est pas un mythe populaire. Les chiens et les chats, surtout pendant leurs premières semaines de vie, absorbent les stimulations externes. Cela leur permet d’établir des règles de bases concernant la cohabitation. Ainsi, un animal maltraité pourra se montrer peureux ou agressif car c’est son mécanisme d’auto défense.

Nous comprenons donc qu’il est important au maître de suivre certaines conduites pour aider l’animal. Vous pourrez faciliter l’adaptation de votre nouveau compagnon. Les altérations d’humeur ou comportementales sont facilement perçues par les animaux. Leurs sens aiguisés détectent le ton de la voix ou via l’expression corporelle des maîtres.

Avant de continuer sur le sujet, il est fondamental de concentrer votre attention sur votre propre manière d’être et de voir la vie. Vous devrez avoir une routine équilibrée, car cela favorisera le dressage de votre animal.

un petit chien vu de près caché derrière des poutres en bois

Comment faire pour gagner la confiance de votre chien ?

Gagner la confiance de votre chien n’arrive pas de manière spontanée d’un jour à l’autre. Il est vrai qu’il existe des races plus sociables qui tendent à faire confiance plus rapidement. En revanche, la règle générale pour établir une relation basée sur la confiance consiste à y travailler jour après jour.

Les spécialistes divisent les chiens les moins confiants en 2 groupes. Le premier inclue les chiens timides et peureux alors que le second exige du respect de la part des « chiens oméga ».

Les chiens timides se montrent très apeurés quand ils sont exposés à une cohabitation sociale. Cela est dû à 3 choses principales :

  • Ils ont souffert d’abus physiques ou verbaux dans le passé
  • Ils peuvent ne pas avoir été sociabilisés correctement
  • Enfin, ils n’ont pas été habitués à la présence d’autres animaux ou êtres humains.

Comment reconnître cette attitude ?  Les chiens timides arque leur corps en forme de C. C’est-à-dire des oreilles collées à la tête, le regard fuyant et la queue entre les pattes en présence d’autres animaux.

Les chiens oméga sont ceux qui présentent le comportement le plus soumis. Nombreux chiens occupaient déjà ce rôle dénué d’autorité dans leur meute ou leur groupe de cohabitation initiale. Dans ce cas, l’animal est plus facilement à apaiser. Cela développera sa confiance en lui grâce à un leadership adéquat de la part de l’alpha humain.

6 conseils pour orienter vos efforts et gagner la confiance de votre chien

1 – La sociabilisation très tôt et de manière appropriée

La sociabilisation consiste à enseigner à un animal à avoir des relations paisibles avec les humains ou autres animaux. Ainsi, la probabilité que le chien ait un comportement agressif est considérablement réduite et sa confiance grandira.

L’idéal est de commencer la sociabilisation entre 4 et 20 semaines après la naissance. A ce moment, l’animal crée ses premiers repères de cohabitation. Il est aussi possible de sociabiliser des chiens adultes mais avec plus de précautions.

Les stimulations sociales doivent être graduelles. Au début, le chiot doit être présenté à un seul nouveau chien dans un environnement amical. Après cela, il faudra ajouter d’autres facteurs à la cohabitation, puis commencer les promenades dans la rue.

2 – Les visites régulières chez le vétérinaire

Les chiens peuvent réagir de manière agressive ou se sentir vulnérables quand ils sont affectés par une quelconque maladie. C’est la raison pour laquelle il est important d’aller faire des contrôles réguliers chez le vétérinaire et de faire réaliser les analyses adéquates pour prévenir tout type de indispostion à la santé de votrecompagnon. Seulun chien sain sera capable de se sentir en sécurité et confiance.

3 – Une alimentation équilibrée

En plus des contrôles chez le vétérinaire, une alimentation adéquate et équilibrée est essentielle pour favoriser le métabolisme de votre chien. Avec cela, l’animal se sentira petit-à-petit plus en confiance avec ses propres capacités. Le régime doit être adapté aux besoin de chaque animal. Cela peut varier en fonction de son âge, son état, de ses habitudes quotidiennes ou des conditions de santé spécifiques.

4 – Exercices physiques et promenades régulièresun border collie noir et blanc saute sur un frisbee jaune

Les activités physiques sont le complément idéal pour une alimentation équilibrée chez toutes les espèces. Beaucoup d’animaux se montrent déprimés quand ils sont soumis au sédentarisme. D’autres n’ont pas la possibilité de développer leur capacité de cohabitation car ils ne vont jamais se promener et ne changent jamais d’environnement.

5 – Jouer

Jouer est une excellente manière de motiver la capacité d’intégration d’un chien et de l’entraîner mentalement. De plus, c’est une opportunité pour améliorer la relation entre un maître et son compagnon. Ensemble, ils partageront des moments de joie et bonheur.

6 – Bien traiter votre animal et lui donner de l’amour

Tout être vivant a besoin d’être bien traité pour développer son estime de soi. Un chien a besoin de se sentir aimé pour que sa confiance en lui augmente.

Les animaux peuvent se tromper et ils ont leur propre temps d’apprentissage. Utiliser le renforcement positif pour récompenser les bonnes conduites est la meilleure méthode possible.

En résumé, pour gagner la confiance de votre chien, il est indispensable de lui apporter de l’amour. Mais également d’avoir de la patience pour le dresser pas à pas.

Source de l’image principale : Segundo Sanchez.