5 conseils pour que votre chien ne détruise rien chez vous

· 29 août 2018

Il laisse des trous dans le jardin après avoir fait ses besoins, il y détruit les plantes ? Il gratte les murs, les portes et les meubles ? Si vous avez un chien destructeur, voici quelques conseils pour que vous puissiez essayer de régler ce problème.

Les raisons pour lesquelles un chien peut devenir très destructeur

Bien que ce soit un comportement banal pour un chien de mordre certains objets, surtout quand il est encore chiot, ou de faire des trous, la question se complique quand ces actions deviennent excessives ou même compulsives.

Les raisons pour lesquelles un chien devient destructeur peuvent être diverses, par exemple :

  • l’unnui
  • le stress
  • le manque d’exercice
  • l’anxiété due à la séparation
  • la peur du tonnerre, des feux d’artifice et d’autres bruits forts

Pour chacun des cas précédents, vous devrez chercher une solution. N’ayez pas peur de recourir à de l’aide professionnelle, particulièrement d’un spécialiste en comportement animal.

Si votre chien fait partie de ceux qui détruisent des objets dans la maison ou qui n’arrêtent pas de creuser des trous dans le jardin, voici quelques conseils pour régler ce problème.

Quelques conseils pour éviter que votre animal de compagnie casse, creuse ou raye des éléments de votre maison

Parmi les choses que vous pouvez faire pour éviter que votre chien soit un vrai destructeur, vous devriez :

1 – Éduquer votre chien avec des règles claires et précises

Apprenez à votre chien à ne mordre que ses propres jouets. Ne faites pas de confusion par exemple en lui lançant une vieille chaussure pour qu’il s’amuse. Rappelez-vous que les chiens ne savent pas faire la différence entre des objets nouveaux et des objets usés. Il est aussi utile de ne pas laisser les choses à sa portée pour qu’il ne puisse pas les attraper et les casser.

Pour ce qui est des trous, vous pouvez aussi lui réserver une zone de votre jardin pour qu’il puisse y creuser autant qu’il le souhaite. Pour réussir dans ces tâches complexes, faites toujours preuve de renforcement positif. Avec de la patience et de la constance, récompensez les avancées et les bons comportements e votre chien tout en ignorant les mauvais comportements.

2 – Prêtez-lui l’attention nécessaire

Il est possible que votre chien casse des choses comme une manière d’attirer votre attention car vous ne lui dédiez peut-être pas assez de temps pour jouer ou pour en prendre soin. Bien qu’il est vrai que les rythmes de vie s’accélèrent sans arrêt, si vous avez un animal de compagnie, vous savez pertinemment que votre rôle de maître est d’être responsable envers celui-ci, peu importe les événements. Une manière de prendre soin de lui est de le stimuler à travers les jeux et de le traiter avec soin.

3 – Garantissez-lui des promenades et de l’exercice physique quotidien

Les chiens deviennent parfois destructifs à cause de l’ennui ou de l’excès d’énergie accumulée. S’il passe une bonne partie de la journée enfermé dans la maison et que vous ne le sortez que quelques minutes, juste le temps de faire ses besoins, toute l’énergie qu’il ne dépense pas pendant la promenade, en courant dans le parc, en se sociabilisant avec d’autres chiens ou en reniflant tout ce qu’il croise sur le chemin, il finira pas casser des choses dans la maison. Ainsi, ni vous n’avez pas le temps de le sortir assez, demandez à des amis ou à des membres de votre famille de le faire ou, si votre budget vous le permet, engagez un promeneur.

4 – Evaluez s’il souffre d’anxiété à cause de la séparation

Beaucoup de chiens souffrent de différents degrés d’anxiété à cause de la séparation de leurs maîtres, même si cela ne se fait parfois que pendant 5 minutes. Le temps que les maîtres prennent à revenir, le chien peut :

  • aboyer ou pleurer
  • uriner ou faire ses besoins dans un lieu inapproprié
  • casser des objets
  • gratter les portes, les murs ou les meubles

Dans ce cas, vous pouvez opter pour laisser des jouets adéquats pour qu’il s’amuse et vous pouvez aussi bien le promener avant pour qu’il soit plus fatigué quand vous le laisserez. Ainsi, il restera plus tranquille pendant votre absence. Vous pouvez aussi penser au fait d’adopter un autre animal de compagnie pour lui faire de la compagnie. Si ce type de problème subsiste, il sera nécessaire de consulter un éthologue.

5 – Apprenez-lui à ne pas avoir peur des bruits

Certains de nos amis à quatre pattes prennent grandement peur face aux bruits forts et imprévisibles. Par exemple :

  • le tonnerre
  • les sirènes
  • les alarmes
  • les feux d’artifice

Un chien qui a peu a tendance à vouloir s’échapper de la situation qui lui donne cette peur et à se cacher. Dans son désespoir, il peut abîmer des portes, des meubles ou même d’autres objets. Dans ces circonstances, le plus pratique est de l’habituer petit-à-petit aux bruits qui lui font peur. Comme d’habitude, comme toujours, récompensez-le dès qu’il progresse. Faites cela avec des caresses, des mots doux et même de petits bonbons pour lui faire plaisir.