5 choses à savoir avant de dormir avec un chat

· 25 novembre 2018
La principale chose à savoir c'est que les félins ont tendance à être inquiets la nuit et, par ailleurs, ils peuvent aussi ronfler.

Dormir avec un chat peut être bénéfique pour tous les deux ou nuire à votre routine et créer une dépendance. Avant de prendre une décision définitive, réfléchissez à ce qui est le mieux pour vous deux sur le long terme.

Dormir avec un chat affecte-t-il la qualité de votre sommeil ?

Certaines personnes ont le sommeil plus léger que d’autres. Dans ce cas, le plus petit bruit ou mouvement peut interrompre leur sommeil au milieu de la nuit. Les chats peuvent se montrer très inquiets aux heures les avancées de la nuit. Ils peuvent alors se mettre à jouer avec les draps, n’importe quelle ombre qui les intrigue ou même vos cheveux.

Sachez que le rythme circadien des chats est différent du nôtre. En effet, les chats sont des prédateurs par nature et ont tendance à rester actifs, contrairement à nous. Et n’oublions pas que les chats aussi peuvent ronfler. Par conséquent, essayez d’étudier son sommeil de votre chat avant de dormir avec un chat.

dormir avec un chat

Un chat heureux, un chat en bonne santé

Il se peut que votre chat adore dormir avec vous et que passer du temps avec vous la nuit l’aide à se calmer lorsqu’il est effrayé ou inquiet. Même si en termes d’éducation il vaut mieux établir des limites qui lui fassent comprendre qui commande, il est également évident que chaque chat est unique. Ainsi, un animal peureux ou qui a connu des expériences négatives a besoin d’une attention particulière.

Dans ces cas, vous devrez peut-être faire des concessions pour préserver le bien-être de votre compagnon. Les chats anxieux ont tendance à perdre des poils, maigrir et montrer des comportements autodestructeurs capables d’affecter fortement leur santé. Ainsi, si vous constatez une nette amélioration après quelques jours de repos à vos côtés, et que votre sommeil n’en est pas perturbé, vous avez peut-être trouvé la meilleure solution pour tous les deux.

Attention aux poils de chat

Même si vous ne souffrez ni d’allergies de, ni d’asthme, vous pourriez réagir aux branches restes de terre ou microbes que transporte son pelage. Sachez aussi que les chats font leurs besoins dans une litière et qu’ils peuvent parfois en renverser dans toute la maison.

dormir avec un chat

Jusqu’à 30% de la population nord-américaine est ou a déjà été allergique aux poils de chat et chien, d’après un sondage de la Fondation Américaine de l’Asthme et des Allergies. Si c’est votre cas, mais que vous souhaitez malgré tout dormir avec un chat, il existe des machines qui filtrent l’air. Elles pourront probablement vous aider à mieux le supporter.

Comment faire pour que votre chat dorme la nuit

Comme nous l’avons déjà mentionné, les chats sont des prédateurs par nature et restent actifs la nuit. Si vous voulez dormir avec un chat, vous devez essayer de modifier ses habitudes. En effet, il est important que vous suiviez le même rythme au moment de dormir. Pour y parvenir, vous pouvez :

  • Garder votre chat actif pendant la journée. L’idéal serait de concentrer vos jeux et caresses le matin et l’après-midi afin qu’il se fatigue. Néanmoins, le fait que beaucoup d’entre nous travaille loin du domicile rend cette astuce parfois difficile à appliquer.
  • Sortez le promener. Utilisez une laisse spéciale pour chats et sortez le promener près de chez vous.
  • Achetez des jouets qui stimuleront son cerveau. Vous pouvez utiliser, par exemple, des puzzles avec récompense.
  • Laissez des jouets traîner un peu partout chez vous. Ainsi, votre chat pourra s’occuper en votre absence et ne dormira pas.
  • Jouez avec lui avant de quitter la maison.

Que faire si votre chat vous dérange quand vous dormez ?

La solution la plus simple serait d’arrêter de dormir avec un chat. Ce n’est pas envisageable pour vous ? Si vous souhaitez continuer à dormir avec lui, vous pouvez essayer de choisir un angle de la chambre pour le ‘mettre au coin’. Dans ce cas, vous l’y enverrez et il devra y rester tranquille dès que c’est nécessaire. Ainsi, s’il vous mord le doigt, miaule trop ou jette quelque chose pour attirer votre attention, surtout à cinq heures du matin, il ira au coin.