4 conseils à suivre si un chien vous attaque

· 13 novembre 2018
La froideur dans ces situations peut faire la différence quant il s'agit de partir indemne après l'attaque d'un chien. Vous devez donc rester calme et éviter les mouvements brusques. A partir de là, cela dépendra de l'action que vous devez mener.

Si vous vous demandez ce que vous devriez faire si un chien vous attaque, nous vous donnerons dans cet article quelques conseils, tout d’abord pour éviter cette situation, puis pour agir si vous êtes surpris par un animal dangereux ou agressif.

Que faire si un chien vous attaque

Des milliers de personnes sont attaquées ou mordues par des chiens tous les ans, et dans de nombreux cas, la responsabilité ne relève pas de l’animal. Bien sûr, si c’est chez un propriétaire, c’est de la faute de celui qui ne l’a pas bien élevé, et si cela arrive dans la rue, c’est peut-être du fait que la victime ne savait pas comment agir.

Pour éviter cette situation, nous vous donnons quelques conseils à suivre si un chien vous attaque :

1. Restez calme et ne courrez pas

On dit que « les chiens peuvent sentir la peur » et, lorsque cela se produit, ils sont plus susceptibles d’attaquer. La vérité est que les animaux peuvent identifier notre langage corporel et agir en conséquence.

Si vous courez, criez ou faites des mouvements brusques, il est probable que le chien prenne peur et qu’il tente donc de vous attaquer. Par conséquent, nous vous recommandons de respirer lentement, de penser à quelque chose de positif et de rester immobile.

A l’approche de l’animal, restez rigide, les mains dans les poches ou croisées devant la poitrine. Transformez-vous en « arbre » ou en quelque chose d’inanimé pour que le chien perde de l’intérêt pour vous. Même s’il s’approche et essaye de vous renifler, essayez de ne pas bouger.

lutter contre un chien qui vous attaque

Conservez-le dans votre vision périphérique, mais ne le regardez pas directement dans les yeux, car cela constitue un signe évident de menace. Beaucoup de personnes font l’erreur de fuir, et c’est encore pire parce que le chien partira à la recherche d’une proie. de plus, il sera probablement plus rapide que vous, même si vous êtes à vélo, cela ne sera pas suffisant.

2. Donnez-lui un ordre

Peu importe qu’il s’agisse de votre chien, de celui d’un voisin ou d’un animal de la rue. Tous comprendront ce qu’un « non » fort et retentissant signifie. Votre voix doit être autoritaire et sécuritaire. La gravité est fondamentale, car dans la plus part des cas, vous devrez rester calme pour vous échapper.

Evitez de crier ou de lui parler très rapidement, car cela ne fera que le rendre confus et augmenter sa nervosité. N’oubliez pas que si vous faites preuve de tranquillité, il le sera également.

3. Essayez de le distraire

Si vous avez de la nourriture dans votre sac à main ou dans votre main, vous pouvez la jeter pour qu’il aille la cherche et pour vous donner le temps de vous échapper. Dans le cas ou ce n’est pas la première fois qu’un chien vous attaque parce que vous devez traverser un endroit où il vit, préparez quelque chose qui pourrait alerter son attention.

Vous pouvez emporter des friandises, des croquettes, des biscuits ou même une balle ou un jouet. De cette façon, vous allez le distraire pendant que vous continuerez votre chemin. De même, nous vous recommandons de ne pas courir, ni de faire des mouvements brusques pouvant être encore plus frappants que l’objet que vous lui avez donné.

le comportement d'un chien qui vous attaque

4. Mettez-vous en position foetale

Si vous ne pouvez pas échapper à l’animal ou si, au cours de votre tentative d’évasion, vous tombez au sol, une bonne technique consiste à adopter une position foetale dans laquelle vous protégerez vos zones vitales.

Le chien fera de son mieux pour vous mordre à la gorge, car il s’agit d’un endroit mortel qu’il mort en premier su un ennemi de sa taille. Essayez également de couvrir votre visage, votre tête et votre poitrine avec vos bras et vos mains. Ramenez vos genoux pour protéger l’estomac.

Gardez cette position pendant quelques minutes, laissez le chien vous renifler ou vous approcher et, pour rien au monde, vous ne devez profiter de la proximité pour le frapper, car cela pourrait augmenter son degré d’agressivité. Si au-delà de toutes ces techniques, vous ne pouvez pas empêcher le chien de vous attaquer, l’étape suivante consiste à soigner les blessures qu’il vous a infligées.

Selon leur gravité, vous pouvez les soigner à la maison, ou consulter un médecin. Si vous ne connaissez pas l’animal, nous vous recommandons de consulter votre médecin pour appliquer les vaccins qu’il jugera nécessaires. Et si vous savez qui est le propriétaire, parles-en avec lui pour l’informer de ce qui s’est passé, et voir s’il peut empêcher son chien de mordre ou d’attaquer quelqu’un d’autre.