Que faire si votre chien perd ses poils ?

· 18 mai 2018
L'aspect de ses poils reflète l'état physique de votre animal ; s'ils sont brillants et soyeux, cela signifie que celui-ci est en bonne santé. Le pelage du chien nécessite des soins tels que le lavage ou le brossage.

De façon naturelle, certains chiens perdent leurs poils chaque semestre, en particuliers ceux qui ont une longue fourrure. Cependant, lorsqu’un chien perd ses poils de façon très fréquente, il est important de rechercher la cause de cela.

Les poils d’un chien sont le reflet de sa santé et de sa condition physique. Lorsqu’ils sont brillants et soyeux, cela signifie que l’animal est en bonne santé, tandis que lorsqu’ils sont opaques ou secs, cela peut être dû à une affection quelconque.

Le pelage d’un animal nécessite des soins particuliers. Il peut par exemple s’agir du bain ou du brossage, qui font partie de la routine d’un soignant avec son chien. C’est également à ces occasions que vous pourez détecter des irrégularités dans le renouvellement des poils.

Une jeune femme brosse les poils de son chien avec une brosse

Pour quelles raison un chien perd-il régulièrement ses poils ?

Certaines races ont tendance à perdre beaucoup de poils. Cela est très commun chez les grands chiens à poils longs comme le Golden Retriever. Il en est de même pour les Husky sibériens et les Labradors. Lorsque le chien perd ses poils en dehors de sa période de renouvellement, il est important d’évaluer les possibles causes de cela :

  • Les causes naturelles. La première raison pour laquelle les poils d’un chien tombent est le renouvellement naturel de son pelage.

Pendant les saisons d’automne et de printemps, il est fréquent que les animaux perdent leurs poils. De cette façon, l’ancienne fourrure cède la place à un nouveau manteau.

Selon la race et la saison, le renouvellement des poils peut se produire avec plus ou moins d’intensité. Dans certains cas, on peut voir de voir de grandes quantités de poils tomber.

  • Une mauvaise alimentation. La deuxième cause la plus fréquente de la perte des poils est une mauvaise alimentation. Cela n’a rien à voir avec la quantité de nourriture, mais plutôt avec l’apport de nutriments.

Un animal qui consomme peu de protéines aura un pelage avec des poils secs et cassants. Cependant, de plus grands apports en graisses aident à renforcer le manteau. Les acides gras Oméga-3 et les vitamines A, C et B sont essentiels pour un pelage sain.

Un chien noir se tient à table derrière deux assiettes remplies de nourriture

L’apport d’une trop petite quantité d’eau peut également être la cause de la perte des poils. La déshydratation provoque la sécheresse de la peau et affaiblit la fourrure.

  • Les troubles hormonaux ou émotionnels. En ce qui concerne les maladies, l’anémie peut être une raison pour laquelle votre chien perd ses poils. Il s’agit d’un trouble hormonal qui est souvent la conséquence d’une mauvaise alimentation. Elle peut également être due à des situations émotionnelles intenses comme le stress ou l’anxiété.

En général, les chiens qui subissent des changements radicaux dans leur routine quotidienne peuvent souffrir de perte des poils. Lorsqu’il s’agit d’un problème d’origine émotionnelle, la condition s’améliore lorsqu’ils reprennenet leurs habitudes traditionnelles.

Maladies de la peau et parasites

  • Les maladies de la peau. Une autre cause sont les maladies de la peau. La plus commune est la gale, qui se manifeste par une perte des poils localisée. En outre, la peau devient rougeâtre en raison de l’irritation. Dans des cas comme celui-ci, il est conseillé de se rendre immédiatement chez le vétérinaire.
  • Les parasites. Les parasites, tant internes qu’externes, peuvent également contribuer à la perte de poils. Les chiens qui sont sensibles aux piqûres de puces peuvent se gratter excessivement, ce qui peut faire tomber leur pelage au niveau de la zone atteinte.

Que faire pour éviter la perte des poils

  • Une toilette régulière. Laver le chien régulièrement, en utilisant un shampoing spécialisé, aide à contrôler la perte des poils. Les bains doivent être réguliers, mais sans excès, car le shampoing peut irriter la peau.

Certains soignants préfèrent utiliser des produits anti-chute. Il convient de noter que l’opinion d’un spécialiste est toujours importante avant d’appliquer un nouveau soin.

  • Brosser les poils en permanence. Brosser le pelage de votre chien permet non seulement d’établir un lien émotionnel avec l’animal, mais aide également dans le processus de renouvellement du pelage.

Avec la brosse, vous pouvez retirer une grande quantité des poils anciens. Il est important d’utiliser une brosse adaptée pour chaque type de poils et de chien ; une brosse avec des pics épais est idéale pour les chiens avec des poils courts, tandis que les brosses aux dents larges et séparées évitent les noeuds chez les chiens à poils longs.

  • Une alimentation équilibrée. Une alimentation équilibrée est toujours la clé pour un chien dont les poils tombent.
  • Consulter un vétérinaire. La visite en temps opportun chez un spécialiste peut permettre de détecter les irrégularités à temps.