Chien hollandais : caractéristiques et comportement

· 23 octobre 2018
Les premiers chiens de cette race remontent au 19ème siècle, ils ont été créés pour rester dans les écuries et chasser les rats.

Le chien hollandais est une race assez récente. Par conséquent, il est encore peu connu en dehors de son pays d’origine. Nous vous invitons à le découvrir !

Histoire du chien hollandais

Le chien hollandais est une race relativement récente. Les premiers spécimens connus vivaient au 19ème siècle. Il était très populaire à cette époque, car il pouvait courir derrière les chevaux pour accompagner les voitures à cheval. Il était également efficace à l’intérieur des écuries, pour chasser et effrayer les rats.

On s’est rendu compte qu’il s’agissait d’une race à part entière quand un commerçant en a vendu une copie à certains touristes, se ventant de leurs capacités en tant que chasseurs de petits mammifères, et animal de compagnie. Cependant, le chien hollandais existait déjà depuis quelques années. Par conséquent, on ne sait pas exactement quand la race a émergée.

La première norme de race a été élaborée au début du XXème siècle, et depuis lors, les sélectionneurs et les défenseurs de la race se préoccupent de leur santé et de leur promotion. Malgré tout, il reste un chien presque inconnu en dehors de la Hollande.

Caractéristiques du chien hollandais

Le chien hollandais est une race de taille moyenne. Les mâles et les femelles mesurent entre 35 et 40 centimètres de hauteur, et pèsent généralement autour de 19 kg. Dans leur aspect général, c’est un chien robuste, aux proportions carrées, mais il n’est ni lourd ni massif.

le caractère du chien hollandais

Physiquement, ce qui attire le plus l’attention, ce sont ses poils. Ils sont rugueux et ont une longueur de quatre à sept centimètres. Ils sont un peu plus longs sur les joues et les sourcils, de sorte qu’ils forment des moustaches et des sourcils caractéristiques. Sur les extrémités, les poils sont aussi plus longs. Ils ne sont que de couleur jaune, dans chacune de ses nuances.

Leur tête est carrée et large, avec une butée – la différence entre le crâne et le nez – très marquée. Ils ont des lèvres serrées et leur nez doit être large et de couleur sombre. Leurs oreilles sont bien insérées, mais elles tombent sur les côtés de la tête et sont plutôt petites.

La queue est plutôt courte comparée à celle d’autres races de chiens similaires. Elle est d’insertion élevée, et tend à pendre surélevée par rapport à la ligne du dos, mais pas enroulée sur le dessus.

Comportement du chien hollandais

Le chien hollandais est un animal extrêmement amical. Il aime faire plaisir à sa famille et il est facile de le rendre heureux. C’est un très bon animal de compagnie, mais il n’est pas très efficace en tant que gardien de la maison.

Le comportement du chien hollandais.

Il est vif mais il n’est pas nerveux. Une partie de son ancien travail consistait à courir à côté des chevaux, mais il ne dispose pas d’un excès d’énergie qu’il devrait dépenser dans un exercice physique important. Sa nature bienfaisante l’amènera toujours à vouloir jouer et faire de longues promenades avec sa famille.

Ils partagent une partie de leur caractère avec les chiens terriers : leur instinct de chasse des petits mammifères lui donnent courage et ténacité. Ce n’est pas un chien qui a facilement peur, mais il n’hésitera pas à aboyer si quelque chose vous dérange ou vous inquiète.

Sa ténacité le rend très difficile à l’apprentissage par des méthodes traditionnelles. Pour les chiens ayant du caractère, la meilleure approche est une éducation positive. Grâce à l’utilisation de récompenses en renfort, la collaboration du chien est gagnée, au contraire de lorsqu’il est forcé à obéir.

Soins des chiens hollandais

Les chiens hollandais ne perdent pas trop de poils, vous n’aurez donc pas à les aider à s’en débarrasser. Par contre, il est nécessaire de les brosser fréquemment pour éliminer tous les noeuds. Ce qui peut causer des problèmes de peau et des douleurs. Une brosse à poils larges au lieu d’un peigne métallique sera un excellent allié pour le soin de ses poils.

En raison de sa création récente et de sa faible expansion, il ne dispose toujours pas d’études scientifiques analysant la santé de sa race. Cependant, il existe généralement une maladie héréditaire qui attire l’attention, car elle apparait fréquemment chez le chien hollandais.

De même, il ne faut pas oublier que c’est au vétérinaire qu’il incombe de décider si un traitement préventif est nécessaire. Il est nécessaire de faire de fréquents contrôles de santé et de suivre le calendrier de vaccination et de déparasitage qu’il propose.

Le chien hollandais est une race sympathique avec beaucoup de caractère. Malgré cela, la race est si récente et si peu connue en dehors de son pays d’origine, que sa renommée s’est à peine étendue.