Les chiens remuent aussi la queue quand ils sont tristes

20 mars 2019
Saviez-vous que les chiens ne remuaient pas la queue uniquement pour signifier qu'ils allaient bien ?

Nous avons l’habitude d’interpréter le mouvement de la queue des chiens comme un signe de bonheur, de joie et comme une façon de montrer qu’ils sont heureux. Cependant, on a découvert que cela peut aussi être un signe de tristesse. La différence entre le chagrin et la joie peut se situer du côté où le mouvement est dirigé. De cette manière, ce sera le côté droit signe de l’émotion positive et le côté gauche signe de l’émotion négative.

Les résultats de certains études ont révélé que les chiens souffraient d’une augmentation de leur rythme cardiaque et d’anxiété lorsqu’ils voyaient un autre chien avec la queue légèrement inclinée vers la gauche. On peut dire que cela est dû à des sensations négatives, tout comme le fait de se trouver face à un danger ou une menace.

Cependant, lorsque le chien incline la queue vers la droite, son compagnon se montre complètement détendu. C’est la raison pour laquelle on attribue le mouvement à un type de communication involontaire, dérivé du fonctionnement asymétrique du cerveau du chien. De cette façon, la queue se pencherait à ce moment-là vers le côté de l’hémisphère cérébral actif.

Pour nous, humains, il n’est pas toujours facile de détecter les mouvements de la queue. Cependant, chez les chiens, c’est très simple.

Mouvements de la queue du chien

les chiens communiquent ausi avec leur queue

Presque chaque mouvement de la queue de notre animal a un sens. Il se peut qu’il s’adresse à nous ou à d’autres chiens qu’il croise ou avec lesquels il vit.

D’autre part, les mouvements de la queue favorisent l’émanation de l’odeur des phéromones que nos animaux ont dans les glandes anales. Une autre des grandes voies de communication canine.

Que signifient les mouvements de la queue ?

  • Mouvement en cercles : de cette façon, le chien manifeste de l’empathie, de la joie et le désir de jouer.
  • Mouvements rapides d’un côté à l’autre : cela indique l’agitation, le bonheur et la joie, mais aussi l’impatience et la nervosité. En fait et contrairement à ce que l’on pense, dans ces cas, le chien lutte entre désir et peur. Il se dit : »Je veux faire quelque chose, mais j’ai peur de ce qu’il pourrait se passer si je le fais« . Par exemple, si on le met devant une assiette de nourriture, et que l’animal voit que son propriétaire s’approche, il va commencer à la remuer. Cela lui permettra de démontrer le bonheur que génère l’ingestion de nourriture. Mais aussi la suspicion devant l’être humain qui peut lui enlever sa gamelle.
  • Mouvements courts et rapides : dans ces cas, de même que lorsque l’animal a les oreilles repliées vers l’arrière et qu’il montre les dents, il se prépare à attaquer.
  • Extrémité soulevée vers le haut : de cette façon, le chien montre son autorité. C’est le chien dominant. Il sera difficile de lui faire changer d’avis.
  • Avec le bout relevé mais un peu courbé, notre animal démontre sa confiance et sa maîtrise de lui-même.
mouvement de la queue du chien

  • Tendue horizontalement : cela indique généralement qu’il y a quelque chose qui l’intéresse et qui a attiré son attention.
  • Allongée horizontalement et tendue : lorsqu’elle s’accompagne d’un hérissement des poils, cette position de la queue indique que le chien est très nerveux et en attente d’une probable confrontation. Dans ces cas-là, il vaut mieux rester loin de lui.
  • Basse, mais loin des pattes arrières : c’est un signe que l’animal est calme, détendu, et qu’il va bien.
  • Basse, mais proche des pattes postérieures et légers mouvements latéraux : le chien manifeste son insécurité. Il s’agite et n’est pas en confiance.
  • Entre les pattes : la sensation dominante est généralement la peur, l’effroi ou la crainte. Elle peut aussi indiquer une soumission au membre dominant de la meute. Ce mouvement est très important ; en effet, lorsqu’un chien met sa queue entre ses pattes, il empêche également la sécrétion de phéromones.