Les chiens peuvent-ils transpirer ?

28 janvier 2019
Avez-vous une idée ?

Les chiens ne présentent pas de glandes sudoripares réparties sur tout leur corps. Ils utilisent donc leurs coussinets et leur langue pour se rafraîchir. Nous allons vous expliquer aujourd’hui comment les chiens peuvent transpirer.

La peau des chiens n’est pas la même que celle de leurs propriétaires. En effet, les chiens n’ont pas autant de glandes sudoripares que les humains. Dès lors, ils transpirent à travers leurs coussinets et évacuent l’excès de chaleur par leur gueule. Voilà pourquoi on dit parfois que les chiens transpirent de la bouche.

Une autre manière de transpirer

chien qui boit de l'eau pour transpirer

La différence entre les humains et les chiens réside dans le fait que le corps des humains commence immédiatement à se rafraîchir lorsque sa température augmente à cause de la pratique d’une activité physique ou de la chaleur ambiante. Les glandes sudoripares, un ensemble de cellules chargées d’évacuer la vapeur d’eau, se mettent à fonctionner et la transpiration apparaît rapidement.

Contrairement aux humains et à d’autres mammifères tels que les chevaux, les chiens ne possèdent pas de glandes sudoripares réparties sur tout leur corps. Ils possèdent différentes cellules essentielles qui leur permettent d’évacuer l’excès de chaleur qui s’accumulent dans leur corps. L’halètement et l’élimination de vapeur d’eau par la langue sont deux mécanismes alternatifs qui permettent aux chiens de se rafraîchir.

Des coussinets pour transpirer

Il a été démontré que la plupart des glandes sudoripares du chien se trouvaient au niveau des coussinets. Les cellules chargées d’évacuer la transpiration du chien et de l’aider à diminuer sa température corporelle ne sont pas réparties sur tout le corps de l’animal. Elles se trouvent, bien qu’en petites quantités, au niveau des coussinets de l’animal. Cette caractéristique explique pourquoi les chiens ne transpirent pratiquement pas.

La couche de graisse qui se trouve dans leurs coussinets permet aux chiens d’amortir les coups et la pression normale qui s’exerce sur leurs pattes lorsqu’ils se déplacent. Leurs coussinets leur permettent aussi de les isoler des températures extrêmes du sol.

De plus, les coussinets des chiens font partie de leur mécanisme de transpiration. C’est pourquoi il est normal que, lorsque l’animal a chaud, il laisse une trace humide sur le carrelage ou d’autres surfaces lisses sur lesquelles il marche. Il s’agit de sa façon de transpirer.

Les chiens peuvent-ils transpirer de la bouche ?

Malgré ce qui précède, les coussinets ne suffisent pas pour diminuer la chaleur que dégage le chien. Pour compenser, les chiens évacuent l’excès de chaleur par la respiration. C’est pourquoi ils tirent la langue, ils halètent et respirent plus rapidement. Lorsqu’il fait chaud, nous avons déjà tous remarqué que les chiens se mettent à haleter, qu’ils semblent accablés, qu’ils se montrent très nerveux, etc. Il s’agit de leur manière de se rafraîchir et de respirer.

Le corps d’un chien fonctionne comme un thermostat. Il détecte l’excès de chaleur et pousse le chien à tirer la langue pour évacuer cette chaleur. La température corporelle normale d’un chien oscille entre 38°C et 39°C.

Le corps de l’animal détecte la présence d’un trop plein de chaleur et il achemine le sang trop chaud vers langue du chien. Celle-ci est pourvue de glandes salivaires qui évacuent la chaleur sous forme de vapeur d’eau.

La tête et les oreilles aussi

Lorsque votre animal évacue de la vapeur d’eau à travers sa langue, il contribue ainsi également à rafraîchir son cerveau. L’air rafraîchi sur la langue va ensuite atteindre cet organe vital.

Quant aux oreilles, elles possèdent des vaisseaux sanguins capables de se dilater. Si la température ambiante n’est pas excessive, la dilatation de ces vaisseaux permet de faire baisser la température du sang de votre meilleur ami poilu.

Quelques informations sur la transpiration des chiens

les chiens peuvent-ils transpirer ?

  • Les coups de chaud qui affectent votre chien peuvent avoir deux causes différentes. Soit l’animal produit plus de chaleur qu’il n’en élimine, soit la température ambiante est trop extrême.
  • Le processus de rafraîchissement des chiens est plus complexe et moins efficace que celui des humains. Il est donc important d’en tenir compte en cas de pics de chaleur.
  • Les chiens de grande taille éprouvent encore plus de difficultés à se rafraîchir que les petits chiens à cause de leur transpiration moins importante. En raison de leur grande taille, ils produisent plus de chaleur qu’ils n’en éliminent.
  • Les petits chiens sont plus sensibles aux températures ambiantes élevées. 
  • D’autres animaux utilisent certaines techniques pour se rafraîchir. Par exemple, les rats et les kangourous se lèchent le ventre. Quant aux cigognes, elles combattent la chaleur en déféquant sur leurs longues pattes.